Actualités régionales et nationales

CANICULE | Tout ce que vous devez savoir pour aborder au mieux le pic de chaleur en Alsace

24 juin 2019 à 10h58 Par Pierre Maurer
Les températures vont continuer d'augmenter durant les 48 prochaines heures
Crédit photo : Fotolia / RDL

Les deux départements alsaciens devraient connaître pour plusieurs jours, une vague de chaleur persistante. Les températures nocturnes pourraient ne plus descendre en dessous de 18 degrés. Comment se rafraîchir ? Comment se protéger ? Comment faire baisser la température ? Nos réponses à vos questions dans cet article

La vague de chaleur que nous nous apprêtons à connaître sera comparable, en plusieurs points, à celle survenue durant l'été 2003. Les températures attendues en ce début de semaine pourront atteindre jusqu’à 31 degrés en plaine. À partir de la nuit de lundi à mardi, les températures nocturnes pourraient ne plus descendre en dessous de 18 degrés.

Mercredi et jeudi devraient être les journées les plus chaudes avec des maximales allant jusqu’à 36 degrés. Les nuits de mardi à mercredi et de mercredi à jeudi, les minimales dépasseront les 22 degrés en plaine.

"Les services de l’État se préparent à faire face à cette situation et seront pleinement mobilisés" assure la Préfecture du Bas-Rhin dans un communiqué.


Ce que prévoient les météorologistes


Les conseils de base

• si vous avez des personnes âgées dans votre entourage, souffrant de maladies chroniques ou isolées, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour. Vous pouvez également les accompagner dans un endroit frais

• pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit ou au petit matin. C'est là que l'air sera le plus frais et que l'air chaud accumulé la nuit pourra s'échapper de votre logement.

• utilisez un ventilateur ou une climatisation si vous en disposez. Pour cette dernière, veillez à adapter son fonctionnement en tenant compte de la température extérieure et de celle souhaitée. Les trops grands écarts ne sont pas adaptés et peuvent également vous rendre malade.

• essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas, etc) trois heures par jour. C'est le laps de temps nécessaire à votre corps pour se reposer de la chaleur ambiante.

mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains.

• une des règles les plus importantes est celle de l'hydratation : buvez au mois 1,5 litres d’eau par jour, même sans soif.

continuez à manger normalement. Privilégiez les aliments frais, les crudités, les viandes blanches et/ou grillées, les produits frais.

ne sortez pas aux heures les plus chaudes. Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers.

• limitez vos activités physiques et sportives.

• en cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin,

•  si vous avez besoin d’aide, signalez-vous en mairie.

Notre revue de presse "spéciale canicule"

Pour en savoir plus sur les conséquences de cette canicule sur notre organisme, sur les activités professionnelles menées durant cette période, voici quelques articles qui vous permettront d'en savoir plus 

Cette chaleur a des conséquences sur notre sommeil et surtout sur la manière dont le corps récupère. Nos confrères de franceinfo vous expliquent ce à quoi il faut faire attention en pareille circonstance...

 Chaque épisode de forte chaleur nous rappelle que nous sommes confrontés parfois professionnellement à la chaleur : travail en extérieur, dans des locaux non-climatisés, etc. Quelles sont les mesures d'adaptation que prévoit le code du travail ? Votre employeur ? Eléments de réponse avec cet article du Point.

 Malgré les précautions prises par les écoles et les recommandations du ministère de l'Education Nationale, il n'est pas toujours aisé pour les enfants et les enseignants de subir un épisode caniculaire. Nos confrères de RTL se sont intéressés aux mesures prises dans les écoles avec cette chaleur.

Pour en savoir plus et suivre l’évolution des températures

Vous pouvez consulter le site dédié vigilance.meteofrance.com ou colmposer le numéro 05 67 22 95 00 (Météo-France, numéro non surtaxé).


Sinon, il vous reste l'humour...