Actualités régionales et nationales

JURA | Les recherches se poursuivent pour retrouver les pilotes d'un Mirage disparu ce mercredi midi

09 janvier 2019 à 14h48 Par Pierre Maurer (mis à jour le 09.01.2018 à 16h57)
C'est un avion de ce type, un Mirage 2000 D, qui a disparu des écrans radars depuis la fin de la matinée
Crédit photo : Pxhere.com

On est sans nouvelles d'un avion de chasse de type Mirage 2000 qui s'est envolé de la base lorraine de Nancy-Ochey ce matin. Un vaste plan de recherche a été activé pour tenter de retrouver l'appareil et les deux hommes qui se trouvaient à bord.

_Le point à  16h55_

Le compte Twitter de l'Armée de l'Air confirme la disparition des écrans-radar de l'appareil ce mercredi midi. Les recherches sont toujours en cours alors que la nuit tombe.

_Le point à  16h06_

Selon le journal L'Est Républicain, des débris et un parachute auraient été retrouvés non loin de la commune de Mignovillard. Le journal cite un témoin qui a entendu "un bruit sourd" peu après 10h ce matin, "puis plus rien". 

Le quotidien régional fait état d'une forte mobilisation de secouristes et de gendarmes sur la zone du crash supposé, recouverte d'un manteau neigeux.

_Le point à 14h40_

Selon les premières informations, l'appareil a décollé de la base militaire 133 de Ochey, à côté de Nancy, peu avant midi. A son bord, deux militaires. On est sans nouvelles d'eux et de leur appareil depuis.

Plus de trace sur les radars

L'alerte est rapidement donnée car le contrôle aérien perd la trace de l'appareil, alors que celui-ci survole le massif jurassien dans un triangle situé entre Mouthe (25), Mignovillard (39) et la frontière Suisse selon les gendarmes du Jura.

« Les gendarmes du Jura et ceux du Doubs effectuent en ce moment même des recherches actives en vue de localiser les deux militaires qui pilotaient l'appareil » indique une publication facebook du compte de la gendarmerie jurassienne.

Le plan SATER (Sauvetage Aéro-terrestre) a été déclenché immédiatement après la perte du signal.

Toute personne ayant des informations sur l'éventuel lieu du crash ou sur les pilotes est priée de contacter la gendarmerie en composant le 17.