Actualités régionales et nationales

MUSIQUE | Pour sa troisième édition, Stras’orgues veut attirer encore davantage de public

18 août 2019 à 19h45 Par Pierre Maurer (mis à jour le 18.08.2019 à 20h16)
L'orgue Silbermann de l'église St Thomas de Strasbourg, construit en 1737
Crédit photo : PM/RDL

"Le patrimoine organistique de Strasbourg est unique" affirment les organisateurs de Stras'Orgues. Pour la troisième année consécutive, une quinzaine d’orgues vont résonner durant ce festival.

Ce que recherchent avant tout les organisateurs, c'est de casser les codes et l'image que le gand public a de l'orgue...

Sous la direction artistique de Damien Simon, organiste titulaire de la Cathédrale et de l’église Saint-Paul de Strasbourg, Stras’Orgues se donne pour objectifs de "faire connaître cet instrument, son répertoire et son univers au plus grand nombre."

Des oiseaux et des balades à roller...

En investissant de nombreux lieux strasbourgeois, le festival entend favoriser des "rencontres inédites, notamment avec le monde du sport et de la gastronomie" assure Damine Simon.

Par exemple, on pourra assister à des concerts matinaux (7h30 et 8h30 - lundi 19 août) autour d'un café et d'un croissant... ou encore se balader avec ses rollers à travers les communes de Hœnheim, Schiltigheim et Bischheim en faisant des haltes musicales afin d'écouter des orgues jouer des musiques de films !

L'initiative la plus originale reste ce concert mêlant orgue, musique électroacoustique et... le chant de vrais oiseaux. Il sera donné en l'église St Pierre-le-Jeune protestant le vendredi 23 août.

Des instruments remarquables

L'autre volet de ce festival permet de faire découvrir au public les instruments d'excellence dont dispose plusieurs églises et temples de la ville de Strasbourg.

Une quinzaine d’orgues constituent notamment la substantifique moelle de la facture d’orgue, traversant l’Histoire du XIVe siècle à nos jours.

Plusieurs de ces instruments ont été conçus, construits et rénovés par des membres de l'illustre famille Silbermann. C'est le cas par exemple de l'instrument de l'église St Thomas que nous vous avons fait découvrir dans un reportage diffusé dans nos journaux (à retrouver en bas de page, rubrique "podcast")

 

Disparition de Daniel Kern, facteur d'orgue strasbourgeois mondialement connu

Nos confrères de France 3 Alsace nous apprennent ce dimanche le décès de Daniel Kern, facteur d'orgue installé à Strasbourg. Âgé de 69 ans, il était le fils d'Alfred Kern, déjà grand constructeur d'instruments, à la réputation établie.