Actualités régionales et nationales

SOLIDARITÉ | "Les enfants de Tchernobyl" recherchent des familles d'accueil pour août prochain

07 mars 2019 à 14h30 Par Pierre Maurer
Chaque année, des dizaines d'enfants profitent d'un séjour en France pour retrouver un mode de vie sain
Crédit photo : DR / Les enfants de Tchernobyl

L'association « Les enfants de Tchernobyl » assurera cet été encore l'accueil d'enfants originaires des régions touchées par la catastrophe nucléaire de 1986. Elle recherche encore des familles d'accueil pour le mois d'août.

Le 26 avril 1986, la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) explose. Aujourd’hui, en mars 2019, les habitants du nord de l’Ukraine, du sud de la Russie et du Bélarus sont contraints de vivre dans un environnement radioactif et, en raison d’une alimentation contaminée, les radioéléments (et tout particulièrement le césium 137) s’accumulent jour après jour dans l’organisme des enfants.

Lancée au début des années 90, l'association "Les enfants de Tchernobyl" permet à des centaines d'enfants de venir chaque été passer quelques semaines en Alsace et dans les départements limitrophes. Pourquoi ? Afin de permettre à leur corps d'éliminer plus rapidement les particules nucléaires encore présentes...

Une solidarité constante en Alsace

Depuis la création de l'association, au début des années 90, près de 4600 enfants ont été accueillis dans 1500 familles. Le dispositif fonctionne bien mais il reste nécessaire de faire entrer de nouvelles familles dans la boucle pour que tous les enfants puissent être accueillis.

Un appel est lancé cette année pour trouver des familles au mois d'août. Les pré-requis pour faire partie de l'aventure sont minimes, comme l'explique Céline Weiss, une des bénévoles des « Enfants de Tchernobyl », à écouter dans le reportage en bas d'article.

Des œufs de Pâques pour soutenir l'association

Pour financer les actions de l'association, mais également le voyage des enfants depuis leur pays d'origine jusqu'en France, une grande vente d'oeufs de Pâques se tient également chaque année.

Sur les places des grandes villes, sur les marchés ou dans les galeries de supermarchés, du sud au nord de l’Alsace, et dans les départements voisins, les bénévoles de l’association ont vendu, comme chaque année dans les semaines qui précèdent Pâques, des œufs en bois peint fabriqués par des artisans ukrainiens, répliques des célèbres « pyssanki » slaves.

Cette année, cette vente se déroulera du 29 mars au 22 avril