Actualités régionales et nationales

VITICULTURE | 2018 s'annonce comme un cru exceptionnel pour le CIVA

23 janvier 2019 à 12h39 Par Pierre Maurer
Les bureaux du CIVA à Colmar
Crédit photo : PM/RDL

Malgré des conditions climatiques compliquées, la récolte a été bonne et les volumes s'annoncent importants et de très bonne qualité !

C'est un « ouf » de soulagement que poussent les viticulteurs alsaciens ! Après une récolte 2017 plutôt moyenne en volume, les professionnels alsaciens retrouvent le sourire selon le CIVA.

« Ce millésime 2018 restera dans les annales, tant au niveau des conditions climatiques peu communes qui ont rythmé l’année, que du déroulement et de la qualité de la récolte » précise le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace dans son communiqué de presse qui fait le bilan de la récolte 2018.

L'état sanitaire du vignoble préservé

Malgré beaucoup de pluie au premier semestre et une floraison rapide des pieds de vigne, l’état sanitaire a pu être préservé. « L’été a vu le retour de conditions climatiques plus stables, plus chaudes et surtout plus sèches » note le CIVA.

Des vendanges précoces et un vin de qualité

L'interprofession note également que « les conditions des vendanges ont été absolument exceptionnelles : qualité parfaite et quantité étant au rendez-vous »

Les premiers résultats en cave semblent « très prometteurs » selon les retours collectés par le CIVA.  Des crémants « magnifiques, frais et racés », des Muscat, Pinot Blanc et Sylvaner qualifiés de « nets, fruités et gourmands ».

Les Pinot Gris et Noir « sont les grandes réussites de ce millésime. Si les premiers sont structurés et puissants, les seconds sont généreux avec de superbes intensités colorantes, et donc plus que prometteurs ». Les Gewurztraminer sont qualifiés de « très aromatiques avec des notes épicées, typiques d’un millésime chaud. »

Pour le Riesling, « il a fallu être patient » note l'interprofession, qui a dû aussi « adapter les dates de récolte en fonction des terroirs ».

Des volumes importants pour le millésime 2018

Alors que la sécheresse estivale laissait planer le risque d’une nouvelle petite récolte », il n'en est rien. Les rendements sont en hausse et s'approchent de ceux de l'année 2016.
La vendange 2018 « permet (...) aux caves alsaciennes de se refaire une santé après plusieurs épisodes de vendanges qui ont globalement été déficitaires à 4 reprises durant les 6 dernières années ».