Les Replays

MUSIQUE | La "Boîte à fantasmes" de Margaux et Martin, à suivre ce Youtube ce vendredi soir

Pascal Kury a pu s'entretenir avec ce duo pétillant qui attend avec impatience la réouverture des salles de concert pour se produire. En attendant, rendez-vous est pris sur Youtube ce vendredi 16 avril, avec un public virtuel donc, pour reprendre le pouls de ce qui les fait vibrer : chanter, jouer et transmettre. Le concert à suivre via ce lien. Extrait de leur bio Margaux & Martin s’aiment fort, et ça se voit. Si le spectateur apprécie la complicité de leur duo de scène, il devine en filigrane la belle histoire d’amour qui en est l’origine. Gens de passions, dotés d’un penchant naturel pour l’expansion, c’est ensemble qu’ils écrivent et composent les textes et mélodies qu’ils couchent ensuite sur leur piano. Rencontrés en 2012 durant leurs études à Sciences Po, Margaux & Martin se sont d’ailleurs trouvés autour d’un piano. Il ne fallait rien de moins qu’un instrument d’une demi-tonne pour réunir le Ch’ti (friterie ouverte en 1994) et la Bordelaise (grand cru 1995) à Strasbourg. Depuis, ils conjuguent leur histoire à des dizaines d’autres, inspirées de leur aventure mais aussi de celles et ceux qui croisent leur chemin. Est-ce la raison pour laquelle tous et toutes se reconnaissent dans leurs chansons ? Le sourire franc et l’air de rien, Margaux & Martin mènent loin leur petit bout de chemin.

Pascal Kury a pu s'entretenir avec ce duo pétillant qui attend avec impatience la réouverture des salles de concert pour se produire. En attendant, rendez-vous est pris sur Youtube ce vendredi 16 avril, avec un public virtuel donc, pour reprendre le pouls de ce qui les fait vibrer : chanter, jouer et transmettre.

Le concert à suivre via ce lien.

Extrait de leur bio

Margaux & Martin s’aiment fort, et ça se voit. Si le spectateur apprécie la complicité de leur duo de scène, il devine en filigrane la belle histoire d’amour qui en est l’origine. Gens de passions, dotés d’un penchant naturel pour l’expansion, c’est ensemble qu’ils écrivent et composent les textes et mélodies qu’ils couchent ensuite sur leur piano.

Rencontrés en 2012 durant leurs études à Sciences Po, Margaux & Martin se sont d’ailleurs trouvés autour d’un piano. Il ne fallait rien de moins qu’un instrument d’une demi-tonne pour réunir le Ch’ti (friterie ouverte en 1994) et la Bordelaise (grand cru 1995) à Strasbourg.

Depuis, ils conjuguent leur histoire à des dizaines d’autres, inspirées de leur aventure mais aussi de celles et ceux qui croisent leur chemin. Est-ce la raison pour laquelle tous et toutes se reconnaissent dans leurs chansons ?

Le sourire franc et l’air de rien, Margaux & Martin mènent loin leur petit bout de chemin.

16 avril 2021

BONJOUR M. LE MAIRE DE MOLSHEIM (67)

Direction la ville de Molsheim cette semaine, pour un entretien au long cours en compagnie de son maire Laurent FURST. Après avoir présidé aux destinées de cette commune viticole mais surtout industrielle pendant 22 ans, Laurent Furst a pris la direction du Palais Bourbon. Il y a accompli un mandat plein de débuté et trois ans d'un second, qu'il a interrompu afin de se relancer dans la course aux municipales l'an dernier. Ce retour aux sources, en quelque sorte, fut un acte mûrement réfléchi... "et pas seulement parce qu'on est mal assis à l'Assemblée" plaisante-t-il avant le début de l'interview ! L'attachement aux habitants, au fait local, aux prises de décisions qui engendrent des conséquences visibles à court terme. "Je suis un partisan absolu du fait communal" martèle Laurent Furst, qui craint également que cet échelon ne disparaisse au profit des intercommunalités "toujours trop puissantes" à ses yeux. Une émission préparée et présentée par Pierre MAURER. Votre émission de découverte des communes d'Alsace vous est désormais proposée sous une nouvelle forme : le podcast natif. Chaque vendredi, vous retrouvez désormais l'interview d'un ou d'une maire en version longue, sur notre site internet et les principales plateformes de podcast. Des extraits de l'entretien sont également diffusés dans les journaux de la rédaction à 7h, 12h et 18h-19h.

Direction la ville de Molsheim cette semaine, pour un entretien au long cours en compagnie de son maire Laurent FURST. Après avoir présidé aux destinées de cette commune viticole mais surtout industrielle pendant 22 ans, Laurent Furst a pris la direction du Palais Bourbon. Il y a accompli un mandat plein de débuté et trois ans d'un second, qu'il a interrompu afin de se relancer dans la course aux municipales l'an dernier.

Ce retour aux sources, en quelque sorte, fut un acte mûrement réfléchi... "et pas seulement parce qu'on est mal assis à l'Assemblée" plaisante-t-il avant le début de l'interview ! L'attachement aux habitants, au fait local, aux prises de décisions qui engendrent des conséquences visibles à court terme. "Je suis un partisan absolu du fait communal" martèle Laurent Furst, qui craint également que cet échelon ne disparaisse au profit des intercommunalités "toujours trop puissantes" à ses yeux.

Une émission préparée et présentée par Pierre MAURER.

Votre émission de découverte des communes d'Alsace vous est désormais proposée sous une nouvelle forme : le podcast natif. Chaque vendredi, vous retrouvez désormais l'interview d'un ou d'une maire en version longue, sur notre site internet et les principales plateformes de podcast.

Des extraits de l'entretien sont également diffusés dans les journaux de la rédaction à 7h, 12h et 18h-19h.

16 avril 2021