L'info people

Original ! Lily Allen fait le DJ le temps d'une soirée vêtue... d'un pyjama

Lily Allen revêt le rôle de DJ le temps d'une soirée. La chanteuse est passée derrière les platines pour la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie, à Manchester au Royaume-Uni. Et pour l'occasion, la star britannique a joué la carte de l'excentricité, arrivant... en pyjama ! En effet, Lily Allen a débarqué dans un pyjama deux pièces en satin ample, violet à rayures noires. A ses pieds, une paire de baskets marron. Un look totalement déjanté pour une soirée chic. Mais rien d'étonnant de la part de Lily Allen.En effet, ce n'est pas la première fois que la chanteuse âgée de 33 ans fait parler en raison de son look. A ses débuts dans la chanson, elle n'hésitait pas à mixer les robes de soirée, sa pièce préférée, avec des baskets. Ce qui ne l'a pas empêchée de taper dans l'œil de Karl Lagerfeld : en 2007, elle est conviée au premier rang de son défilé Chanel pour la collection printemps/été, lors de la Fashion Week de Paris. Pour l'occasion, la fille de l'acteur Keith Allen choisit une robe blanche et noire avec une paire d'escarpins blancs. Fini le temps de l'excentricité ? Il semble que non ! Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE Lily Allen arrive en pyjama à la soirée Vype x House of Holland au restaurant Ménagerie à Manchester le 21 février 2019 © BESTIMAGE 22 février 2019

PHOTOS. Adorable ! Jacques et Gabriella, les jumeaux d'Albert et Charlène de Monaco, font sensation à Monte-Carlo 

Une journée bien remplie pour Albert et Charlène de Monaco. Vendredi 22 février, le couple royal monégasque était de sortie pour deux inaugurations très importantes sur le Rocher. Dans un premier temps, ils ont assisté à l'ouverture du One Monte-Carlo, un centre commercial situé non loin du célèbre casino de Monte-Carlo, avant d'aller inaugurer ensemble une promenade qui porte désormais le nom de Charlène de Monaco. Deux événements pour lesquels le couple ne se serait en aucun cas passé de leurs jumeaux, Gabriella et Jacques.Les deux têtes blondes de 4 ans n'ont d'ailleurs pas manqué d'attirer tous les regards. Car c'est telles de véritables rocks stars que les enfants de Charlène et Albert de Monaco ont foulé les tapis rouges des deux événements. Pour sa part, la petite Gabriella était habillée d'une jupe à fleurs avec un perfecto en cuir, tandis que Jacques portait un jean et un blouson aviateur noir. Mais les accessoires les plus amusants étaient inévitablement leurs lunettes de soleil, qu'ils n'ont enlevé à aucun moment.Une adorable attitude pour des enfants aussi jeunes, qui ne manquent jamais une occasion d'amuser la galerie. Dans une interview accordée à Monaco Matin le 17 novembre dernier, Albert de Monaco s'était confié sur ses jumeaux, et avait expliqué qu'il était bien le premier à rire de leurs petits numéros. "Ils sont toujours très joyeux, très joueurs, très espiègles aussi", confiait amusé Albert II. Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Une journée bien remplie pour Albert et Charlène de Monaco. Vendredi 22 février, le couple royal monégasque était de sortie pour deux inaugurations très importantes sur le Rocher. Dans un premier temps, ils ont assisté à l'ouverture du One Monte-Carlo, un centre commercial situé non loin du célèbre casino de Monte-Carlo, avant d'aller inaugurer ensemble une promenade qui porte désormais le nom de Charlène de Monaco. Deux événements pour lesquels le couple ne se serait en aucun cas passé de leurs jumeaux, Gabriella et Jacques.Les deux têtes blondes de 4 ans n'ont d'ailleurs pas manqué d'attirer tous les regards. Car c'est telles de véritables rocks stars que les enfants de Charlène et Albert de Monaco ont foulé les tapis rouges des deux événements. Pour sa part, la petite Gabriella était habillée d'une jupe à fleurs avec un perfecto en cuir, tandis que Jacques portait un jean et un blouson aviateur noir. Mais les accessoires les plus amusants étaient inévitablement leurs lunettes de soleil, qu'ils n'ont enlevé à aucun moment.Une adorable attitude pour des enfants aussi jeunes, qui ne manquent jamais une occasion d'amuser la galerie. Dans une interview accordée à Monaco Matin le 17 novembre dernier, Albert de Monaco s'était confié sur ses jumeaux, et avait expliqué qu'il était bien le premier à rire de leurs petits numéros. "Ils sont toujours très joyeux, très joueurs, très espiègles aussi", confiait amusé Albert II. Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Olivier Huitel / Pool Monaco / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage Le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco avec leurs enfants le prince Jacques de Monac © Cyril Dodergny / Nice Matin / Bestimage
22 février 2019

INFO CLOSER. Karl Lagerfeld a été incinéré en présence de Caroline de Monaco et Charlotte Casiraghi

C'était la volonté de Karl Lagerfeld. Selon les informations de Closer, le couturier a été incinéré ce vendredi 22 février, à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, en milieu d'après-midi. Peu avant 15 heures, alors que quelques proches du Kaiser étaient déjà rassemblés, le corbillard transportant le corps sans vie de Karl Lagerfeld est entré dans le funérarium. Les invités, triés sur le volet, ont dû donner leur nom pour pouvoir entrer alors que plusieurs gardes du corps protégeaient les lieux. Le convoi a ensuite rejoint le crématorium peu avant 17 heures pour le quitter environ trente minutes plus tard.Virginie Viard, le bras droit de Karl Lagerfeld, qui lui a succédé en tant que directrice artistique de la maison Chanel, était sur place, tout comme l'homme d'affaires Bernard Arnault, président du groupe LVMH, venu avec son épouse. Amie de longue date du créateur, Caroline de Monaco comptait, elle aussi parmi les invités, ainsi que sa fille Charlotte Casiraghi. La chatte fétiche de Karl Lagerfeld, Choupette, à qui il aurait légué toute ou une partie de sa fortune, avait également fait le déplacement... transportée dans un sac Louis Vuitton à modèle unique."Pour moi, pas d'enterrement"Karl Lagerfeld avait confié à maintes reprises dans la presse ne pas vouloir être enterré. "Je n'aime pas les enterrements. Je veux garder l'image de la dernière fois que j'ai vu les gens. J'ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort. Pour moi, pas d'enterrement", avait explique le directeur artistique de la maison Chanel dans les colonnes de Libération. Comme il l'avait souligné dans une interview accordée à Numéro, il souhaitait que ses cendres soient "dispersées avec celles de sa mère". Karl Lagerfeld est mort mardi 19 février à l'Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine. Il était âgé de 85 ans. L'état de santé du créateur s'était dégradé ces dernières semaines. Le 22 janvier dernier, lors du défilé printemps-été 2019 de la marque, le Kaiser n'était pas venu saluer le public à l'issue de défilé. Une première depuis son arrivée chez Chanel en 1983. Karl Lagerfeld lors de l'illumination des Champs-Elysées à l'ocassion des Fêtes de Noël. Paris, le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Karl Lagerfeld au lancement du parfum Karl Lagerfeld au Palais Brongniart à Paris le 11 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée pour l'ouverture du "Mobile Art" à New York en 2008 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld - Arrivées à la soirée Vanity Fair x Chanel chez Albane à l'hôtel JW Marriott lors du © CVS / Bestimage Karl Lagerfeld lors de l'illumination des Champs-Elysées à l'ocassion des Fêtes de Noël. Paris, le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE C'était la volonté de Karl Lagerfeld. Selon les informations de Closer, le couturier a été incinéré ce vendredi 22 février, à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, en milieu d'après-midi. Peu avant 15 heures, alors que quelques proches du Kaiser étaient déjà rassemblés, le corbillard transportant le corps sans vie de Karl Lagerfeld est entré dans le funérarium. Les invités, triés sur le volet, ont dû donner leur nom pour pouvoir entrer alors que plusieurs gardes du corps protégeaient les lieux. Le convoi a ensuite rejoint le crématorium peu avant 17 heures pour le quitter environ trente minutes plus tard.Virginie Viard, le bras droit de Karl Lagerfeld, qui lui a succédé en tant que directrice artistique de la maison Chanel, était sur place, tout comme l'homme d'affaires Bernard Arnault, président du groupe LVMH, venu avec son épouse. Amie de longue date du créateur, Caroline de Monaco comptait, elle aussi parmi les invités, ainsi que sa fille Charlotte Casiraghi. La chatte fétiche de Karl Lagerfeld, Choupette, à qui il aurait légué toute ou une partie de sa fortune, avait également fait le déplacement... transportée dans un sac Louis Vuitton à modèle unique."Pour moi, pas d'enterrement"Karl Lagerfeld avait confié à maintes reprises dans la presse ne pas vouloir être enterré. "Je n'aime pas les enterrements. Je veux garder l'image de la dernière fois que j'ai vu les gens. J'ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort. Pour moi, pas d'enterrement", avait explique le directeur artistique de la maison Chanel dans les colonnes de Libération. Comme il l'avait souligné dans une interview accordée à Numéro, il souhaitait que ses cendres soient "dispersées avec celles de sa mère". Karl Lagerfeld est mort mardi 19 février à l'Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine. Il était âgé de 85 ans. L'état de santé du créateur s'était dégradé ces dernières semaines. Le 22 janvier dernier, lors du défilé printemps-été 2019 de la marque, le Kaiser n'était pas venu saluer le public à l'issue de défilé. Une première depuis son arrivée chez Chanel en 1983. Karl Lagerfeld lors de l'illumination des Champs-Elysées à l'ocassion des Fêtes de Noël. Paris, le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Incinération de Karl Lagerfeld à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 22 février 2019 © Closer Karl Lagerfeld au lancement du parfum Karl Lagerfeld au Palais Brongniart à Paris le 11 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée pour l'ouverture du "Mobile Art" à New York en 2008 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld - Arrivées à la soirée Vanity Fair x Chanel chez Albane à l'hôtel JW Marriott lors du © CVS / Bestimage Karl Lagerfeld lors de l'illumination des Champs-Elysées à l'ocassion des Fêtes de Noël. Paris, le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE
22 février 2019

PHOTOS. Le grand retour de Cara Delevingne sur les podiums

Cara Delvingne de retour sur le devant de la scène. Le mannequin était sur les podiums à l'occasion de la Fashion Week de Milan. Jeudi 21 février, la star défilait pour la marque Prada, qui dévoilait sa collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020. La Britannique de 26 ans est apparue dans une robe noire et blanche imprimée et en dentelle, au col blanc contrastant et une paire de bottes workwear. Les cheveux noirs noués et parfaitement coiffés, Cara Delevingne a défilé, le regard sombre rivé vers l'horizon.Un retour qui fait suite au décès de Karl Lagerfeld. Le couturier de Chanel s'est éteint mardi 19 février et a été incinéré vendredi 22 février. Il avait fait de Cara l'une de ses égéries. La jeune femme a partagé sa peine sur Instagram, nostalgique de leurs moments de collaboration et déclarant que le Kaiser a "changé sa vie".Une carrière de mannequin et d'actrice au sommetC'est à l'âge de 18 ans que Cara Delevingne signe sa première campagne pour la marque Burberry. La jeune femme porte le fameux motif écossais et défile sur le catwalk et défile pour Pepe Jeans, Karl Lagerfeld et Victoria's Secret. Les plus grands magazines la veulent en une : elle fait la couverture de V magazine, Jalouse, Harpers' Bazaar, W, etc. En 2012, elle est sacrée "mannequin de l'année" par la British Fashion Council.En 2012, elle fait ses premiers pas au cinéma dans le film Anna Karénine, signé Joe Wright. Elle brillera dans Valérian et la Cité des mille planètes et Suicide Squad, puis émouvra le public dans le film pour adolescents La Face cachée de Margo. Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne arrives at Milan airport. 20 Feb 2019 Pictured: Cara Delevingne. © © Mega / KCS PRESSE Cara Delevingne arrives at Milan airport. 20 Feb 2019 Pictured: Cara Delevingne. © © Mega / KCS PRESSE Cara Delvingne de retour sur le devant de la scène. Le mannequin était sur les podiums à l'occasion de la Fashion Week de Milan. Jeudi 21 février, la star défilait pour la marque Prada, qui dévoilait sa collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020. La Britannique de 26 ans est apparue dans une robe noire et blanche imprimée et en dentelle, au col blanc contrastant et une paire de bottes workwear. Les cheveux noirs noués et parfaitement coiffés, Cara Delevingne a défilé, le regard sombre rivé vers l'horizon.Un retour qui fait suite au décès de Karl Lagerfeld. Le couturier de Chanel s'est éteint mardi 19 février et a été incinéré vendredi 22 février. Il avait fait de Cara l'une de ses égéries. La jeune femme a partagé sa peine sur Instagram, nostalgique de leurs moments de collaboration et déclarant que le Kaiser a "changé sa vie".Une carrière de mannequin et d'actrice au sommetC'est à l'âge de 18 ans que Cara Delevingne signe sa première campagne pour la marque Burberry. La jeune femme porte le fameux motif écossais et défile sur le catwalk et défile pour Pepe Jeans, Karl Lagerfeld et Victoria's Secret. Les plus grands magazines la veulent en une : elle fait la couverture de V magazine, Jalouse, Harpers' Bazaar, W, etc. En 2012, elle est sacrée "mannequin de l'année" par la British Fashion Council.En 2012, elle fait ses premiers pas au cinéma dans le film Anna Karénine, signé Joe Wright. Elle brillera dans Valérian et la Cité des mille planètes et Suicide Squad, puis émouvra le public dans le film pour adolescents La Face cachée de Margo. Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne - Défilé Prada "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion © Agence / Bestimage Cara Delevingne arrives at Milan airport. 20 Feb 2019 Pictured: Cara Delevingne. © © Mega / KCS PRESSE Cara Delevingne arrives at Milan airport. 20 Feb 2019 Pictured: Cara Delevingne. © © Mega / KCS PRESSE
22 février 2019

PHOTOS. L'hommage émouvant rendu à Karl Lagerfeld par Fendi à l'issu de son dernier défilé

L'émotion était à son comble. Jeudi 21 février en pleine Fashion Week de Milan, la maison de couture Fendi a présenté sa collection automne-hiver 2019/2020 au cours d'un défilé hommage à Karl Lagerfeld. Le couturier, disparu le 19 février dernier à l'âge de 85 ans, signait ici son ultime collection pour la griffe italienne, dont il était chargé des collections de prêt-à-porter depuis 1965. Pour saluer la mémoire de celui qui avait entièrement repensé la marque jusqu'à son logo depuis son arrivée, Fendi a fait dans la sobriété et l'émotion.Les mannequins ont ainsi défilé sur la chanson Heroes de David Bowie, tandis qu'au fond du podium était inscrit en évidence "Love KL", écrit de la main de Karl Lagerfeld. Des lettres qui ont été illuminées à l'issue du défilé, tandis Silvia Venturini Fendi, avec qui le créateur partageait ses fonctions, a salué le public, seule, en pleurs. "Le lien entre Karl Lagerfeld et Fendi est l'histoire d'amour la plus longue de toute l'histoire de la mode et va continuer de nous toucher pour de nombreuses années encore", a commenté la styliste dans une note de présentation de la collection, rapporte Paris Match. Dans le dossier du défilé avaient été placés les derniers dessins de Karl Lagerfeld pour Fendi. La maison italienne a ensuite diffusé un extrait du documentaire Karl se dessine, réalisé par Loïc Prigent, où le créateur se confiait sur ses premiers pas au sein de la griffe.L'émouvant final du dernier défilé de Karl Lagerfeld pour #Fendi se termine en hommage pour le créateur #MFW #MilanFashionWeek #KarlLagerfeld @Fendi >> https://t.co/aKtbZE4rw4 pic.twitter.com/HbG0lAe2HG— Madame Figaro (@Madamefigaro) February 21, 2019 "Nous répandons de l'amour en votre nom"Sur le podium se sont également succédées des mannequins au bord des larmes, comme Gigi et Bella Hadid ou encore Kaia Gerber. La fille de Cindy Crawford, qui avait collaboré avec Karl Lagerfeld à l'occasion d'une collection capsule de sa marque éponyme, lui a ensuite rendu un vibrant hommage sur Instagram. "Karl, c'est pour vous. Vous nous avez appris à être forts et nous célébrons aujourd'hui votre héritage. Je suis aussi fière que tout le monde chez @fendi pour une autre collection belle et émotionnelle. Aujourd'hui, nous répandons de l'amour en votre nom, le spectacle doit continuer", a-t-elle conclu. Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Le designer Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel "Métiers d'Art 2016/2017" à l'hôtel Ritz à Paris le 6 décembre 2016 © BESTIMAGE Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Kaia Gerber - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Wee © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Bella Hadid - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Wee © Fashion PPS / Bestimage Gigi Hadid - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE L'émotion était à son comble. Jeudi 21 février en pleine Fashion Week de Milan, la maison de couture Fendi a présenté sa collection automne-hiver 2019/2020 au cours d'un défilé hommage à Karl Lagerfeld. Le couturier, disparu le 19 février dernier à l'âge de 85 ans, signait ici son ultime collection pour la griffe italienne, dont il était chargé des collections de prêt-à-porter depuis 1965. Pour saluer la mémoire de celui qui avait entièrement repensé la marque jusqu'à son logo depuis son arrivée, Fendi a fait dans la sobriété et l'émotion.Les mannequins ont ainsi défilé sur la chanson Heroes de David Bowie, tandis qu'au fond du podium était inscrit en évidence "Love KL", écrit de la main de Karl Lagerfeld. Des lettres qui ont été illuminées à l'issue du défilé, tandis Silvia Venturini Fendi, avec qui le créateur partageait ses fonctions, a salué le public, seule, en pleurs. "Le lien entre Karl Lagerfeld et Fendi est l'histoire d'amour la plus longue de toute l'histoire de la mode et va continuer de nous toucher pour de nombreuses années encore", a commenté la styliste dans une note de présentation de la collection, rapporte Paris Match. Dans le dossier du défilé avaient été placés les derniers dessins de Karl Lagerfeld pour Fendi. La maison italienne a ensuite diffusé un extrait du documentaire Karl se dessine, réalisé par Loïc Prigent, où le créateur se confiait sur ses premiers pas au sein de la griffe.L'émouvant final du dernier défilé de Karl Lagerfeld pour #Fendi se termine en hommage pour le créateur #MFW #MilanFashionWeek #KarlLagerfeld @Fendi >> https://t.co/aKtbZE4rw4 pic.twitter.com/HbG0lAe2HG— Madame Figaro (@Madamefigaro) February 21, 2019 "Nous répandons de l'amour en votre nom"Sur le podium se sont également succédées des mannequins au bord des larmes, comme Gigi et Bella Hadid ou encore Kaia Gerber. La fille de Cindy Crawford, qui avait collaboré avec Karl Lagerfeld à l'occasion d'une collection capsule de sa marque éponyme, lui a ensuite rendu un vibrant hommage sur Instagram. "Karl, c'est pour vous. Vous nous avez appris à être forts et nous célébrons aujourd'hui votre héritage. Je suis aussi fière que tout le monde chez @fendi pour une autre collection belle et émotionnelle. Aujourd'hui, nous répandons de l'amour en votre nom, le spectacle doit continuer", a-t-elle conclu. Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Le designer Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel "Métiers d'Art 2016/2017" à l'hôtel Ritz à Paris le 6 décembre 2016 © BESTIMAGE Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Kaia Gerber - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Wee © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Bella Hadid - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Wee © Fashion PPS / Bestimage Gigi Hadid - Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Défilé Fendi "Collection Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019-2020" lors de la Fashion Week de Milan (ML © Fashion PPS / Bestimage Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE Milan Fashion Week,Model during Fendi show, Runway, Fall Winter 2019, Milan Fashion Week, Model, © © Mega / KCS PRESSE
22 février 2019

Jordyn Woods veut s'excuser auprès de Khloé Kardashian : "Elle est remplie de remords"

Jordyn Woods a des regrets. Accusée d'avoir eu des relations sexuelles avec Tristan Thompson, la jeune femme de 21 ans fait tout pour se faire pardonner auprès de sa meilleure amie Kylie Jenner et de la famille Kardashian. Et plus particulièrement de Khloé Kardashian, petite amie du joueur de basket et mère de sa fille prénommée True. Selon des informations de People Magazine, Jordyn Woods "est au plus mal". Elle essaierait d'entrer en contact avec Khloé Kardashian, en vain. "Jordyn a essayé de parler avec Khloé, Kylie et toutes les autres personnes de la famille, rapporte un source. Elle veut s'excuser et arranger la situation."Car le mannequin "est consciente qu'elle a fait une erreur". "Elle a plein de remords. Elle a passé la soirée entière à pleurer avec sa mère et sa soeur." Mais pas sûr que cela soit suffisant : Khoé Kardashian aurait quittait Tristan Thompson après avoir découvert cette énième tromperie. Le coup de trop ?Khloé Kardashian crie sa douleurKhloé Kardashian a partagé sa peine sur Instagram. La soeur de Kim et Kourtney Kardashian a publié les messages suivants : "La pire douleur est celle d'être blessée par une personne qui connaissait votre douleur"; "Cette trahison a été votre bénédiction !!! (...) S'ils vous interrogent sur moi, dites-leur : 'Elle était la seule personne qui m'aimait avec honnêteté et je l'ai brisée'."Kylie Jenner a demandé à sa meilleure amie de déménager de leur domicile - les deux amies vivaient ensemble. Jordyn Woods est rentrée chez sa mère. Khloe Kardashian et sa meilleure amie Malika Haqq arrivent à l'inauguration du siège social de Prett © Backgrid USA / Bestimage Jordyn Woods - Soirée American Heart Association's Go Red For Women Red Dress Collection 2019 au Ham © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Jordyn Woods quitte la soirée de Noël de T. Scott à West Hollywood le 22 décembre 2018. © Backgrid USA / Bestimage Jordyn Woods - Les célébrités défilent lors de la soirée "The American Heart Association's Go Red Fo © Backgrid USA / Bestimage Ashley Graham, Umar Kamani, Khloe Kardashian à linauguration du siège social de PrettyLittleThing.c © Backgrid USA / Bestimage Khloe Kardashian à la sortie du "The Imagine Center" à Los Angeles, le 7 novembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Kylie Jenner et sa meilleure amie Jordyn Woods à Miami, le 11 novembre 2018 © Mega / KCS PRESSE Jordyn Woods a des regrets. Accusée d'avoir eu des relations sexuelles avec Tristan Thompson, la jeune femme de 21 ans fait tout pour se faire pardonner auprès de sa meilleure amie Kylie Jenner et de la famille Kardashian. Et plus particulièrement de Khloé Kardashian, petite amie du joueur de basket et mère de sa fille prénommée True. Selon des informations de People Magazine, Jordyn Woods "est au plus mal". Elle essaierait d'entrer en contact avec Khloé Kardashian, en vain. "Jordyn a essayé de parler avec Khloé, Kylie et toutes les autres personnes de la famille, rapporte un source. Elle veut s'excuser et arranger la situation."Car le mannequin "est consciente qu'elle a fait une erreur". "Elle a plein de remords. Elle a passé la soirée entière à pleurer avec sa mère et sa soeur." Mais pas sûr que cela soit suffisant : Khoé Kardashian aurait quittait Tristan Thompson après avoir découvert cette énième tromperie. Le coup de trop ?Khloé Kardashian crie sa douleurKhloé Kardashian a partagé sa peine sur Instagram. La soeur de Kim et Kourtney Kardashian a publié les messages suivants : "La pire douleur est celle d'être blessée par une personne qui connaissait votre douleur"; "Cette trahison a été votre bénédiction !!! (...) S'ils vous interrogent sur moi, dites-leur : 'Elle était la seule personne qui m'aimait avec honnêteté et je l'ai brisée'."Kylie Jenner a demandé à sa meilleure amie de déménager de leur domicile - les deux amies vivaient ensemble. Jordyn Woods est rentrée chez sa mère. Khloe Kardashian et sa meilleure amie Malika Haqq arrivent à l'inauguration du siège social de Prett © Backgrid USA / Bestimage Jordyn Woods - Soirée American Heart Association's Go Red For Women Red Dress Collection 2019 au Ham © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Jordyn Woods quitte la soirée de Noël de T. Scott à West Hollywood le 22 décembre 2018. © Backgrid USA / Bestimage Jordyn Woods - Les célébrités défilent lors de la soirée "The American Heart Association's Go Red Fo © Backgrid USA / Bestimage Ashley Graham, Umar Kamani, Khloe Kardashian à linauguration du siège social de PrettyLittleThing.c © Backgrid USA / Bestimage Khloe Kardashian à la sortie du "The Imagine Center" à Los Angeles, le 7 novembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Kylie Jenner et sa meilleure amie Jordyn Woods à Miami, le 11 novembre 2018 © Mega / KCS PRESSE
22 février 2019

“J'ai accouché en même temps de jumeaux "naturels" et d'un bébé issu d'une FIV”

Durant sept longues années, Beata et son mari, Pawell, ont essayé, en vain, d'avoir un enfant. "C'était dur. Je n'avais jamais pensé que j'aurais du mal à tomber enceinte", se souvient cette maman anglaise de 36 ans. Atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, une anomalie hormonale qui provoque une raréfaction ou une absence d'ovulation, et souffrant d'un surpoids qui pouvait compliquer une grossesse, Beata s'est donc soumise à tous les traitements nécessaires. Elle a également appris à soigner son hygiène de vie. Et, enfin, elle a suivi un régime et réussi à perdre 35 kg.Mais, malgré toutes les différentes préconisations médicales et en dépit de l'importance des efforts consentis (et des réussites de ses efforts !), la cigogne continuait encore et toujours à faire grève. "Nous avons alors décidé de nous tourner vers la fécondation in vitro (FIV)." Quand les médecins ont ponctionné les ovocytes qui seraient bientôt fertilisés pour obtenir des embryons, Beata a versé des larmes à l'idée qu'elle allait peut-être enfin pouvoir devenir maman.L'équipe médicale leur avait recommandé l'abstinence sexuelleComme c'est parfois le cas dans un parcours de procréation assistée, le couple s'était vu recommander l'abstinence sexuelle par l'équipe médicale. "Mais on a désobéi pour l'anniversaire de mon mari, dit en souriant Beata. Après tout, on avait essayé d'avoir des enfants naturellement et ça n'avait pas marché." Peu de temps après, les médecins réussissaient à implanter plusieurs embryons dans l'utérus de Beata et, quelques semaines plus tard, le couple recevait enfin la nouvelle tant espérée : ils seraient bientôt parents. "On n'arrivait pas à y croire ! C'était merveilleux !" Mais, lors de la première échographie, une autre nouvelle, plus étonnante encore, les attendait : Beata attendait des triplés !"Nous étions sous le choc. On regardait l'écran en se demandant comment trois bébés pouvaient être dans mon ventre." D'autant que des examens plus approfondis révèlent alors une surprise de taille : "Un seul des embryons implantés avait survécu. Les médecins nous ont expliqué que les jumeaux avaient été conçus naturellement." Une procréation naturelle et une autre médicale qui se produisent en même temps, la chose est rare. Mais les heureux parents se soucient peu de la science. Ils sont tout à leur bonheur d'accueillir leurs trois petites merveilles, Amelia, Matylda et Borys, nés le 13 décembre 2018. Trois bouts de chou qui se portent comme des charmes. Pour le plus grand bonheur de leurs parents, qui pensent à tout, sauf à s'en plaindre : "Oui, parfois, c'est difficile, mais ça en vaut la peine, s'émeut Beata. Après une nuit sans dormir, je suis épuisée, c'est vrai. Mais, quand je regarde leurs petits visages, mon cœur fond." Le couple britannique n'en revient pas ! © FACEBOOK BEATA BIENAS Beata et son mari, Pawell. © FACEBOOK BEATA BIENAS Matylda, Borys et Amelia sont tous nés le 13 décembre 2018. © FACEBOOK BEATA BIENAS Durant sept longues années, Beata et son mari, Pawell, ont essayé, en vain, d'avoir un enfant. "C'était dur. Je n'avais jamais pensé que j'aurais du mal à tomber enceinte", se souvient cette maman anglaise de 36 ans. Atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, une anomalie hormonale qui provoque une raréfaction ou une absence d'ovulation, et souffrant d'un surpoids qui pouvait compliquer une grossesse, Beata s'est donc soumise à tous les traitements nécessaires. Elle a également appris à soigner son hygiène de vie. Et, enfin, elle a suivi un régime et réussi à perdre 35 kg.Mais, malgré toutes les différentes préconisations médicales et en dépit de l'importance des efforts consentis (et des réussites de ses efforts !), la cigogne continuait encore et toujours à faire grève. "Nous avons alors décidé de nous tourner vers la fécondation in vitro (FIV)." Quand les médecins ont ponctionné les ovocytes qui seraient bientôt fertilisés pour obtenir des embryons, Beata a versé des larmes à l'idée qu'elle allait peut-être enfin pouvoir devenir maman.L'équipe médicale leur avait recommandé l'abstinence sexuelleComme c'est parfois le cas dans un parcours de procréation assistée, le couple s'était vu recommander l'abstinence sexuelle par l'équipe médicale. "Mais on a désobéi pour l'anniversaire de mon mari, dit en souriant Beata. Après tout, on avait essayé d'avoir des enfants naturellement et ça n'avait pas marché." Peu de temps après, les médecins réussissaient à implanter plusieurs embryons dans l'utérus de Beata et, quelques semaines plus tard, le couple recevait enfin la nouvelle tant espérée : ils seraient bientôt parents. "On n'arrivait pas à y croire ! C'était merveilleux !" Mais, lors de la première échographie, une autre nouvelle, plus étonnante encore, les attendait : Beata attendait des triplés !"Nous étions sous le choc. On regardait l'écran en se demandant comment trois bébés pouvaient être dans mon ventre." D'autant que des examens plus approfondis révèlent alors une surprise de taille : "Un seul des embryons implantés avait survécu. Les médecins nous ont expliqué que les jumeaux avaient été conçus naturellement." Une procréation naturelle et une autre médicale qui se produisent en même temps, la chose est rare. Mais les heureux parents se soucient peu de la science. Ils sont tout à leur bonheur d'accueillir leurs trois petites merveilles, Amelia, Matylda et Borys, nés le 13 décembre 2018. Trois bouts de chou qui se portent comme des charmes. Pour le plus grand bonheur de leurs parents, qui pensent à tout, sauf à s'en plaindre : "Oui, parfois, c'est difficile, mais ça en vaut la peine, s'émeut Beata. Après une nuit sans dormir, je suis épuisée, c'est vrai. Mais, quand je regarde leurs petits visages, mon cœur fond." Le couple britannique n'en revient pas ! © FACEBOOK BEATA BIENAS Beata et son mari, Pawell. © FACEBOOK BEATA BIENAS Matylda, Borys et Amelia sont tous nés le 13 décembre 2018. © FACEBOOK BEATA BIENAS
22 février 2019

VIDÉO. David Hallyday : ce projet avec Laura Smet qui le rendrait nerveux

Après la mort de Johnny Hallyday, ses deux aînés se sont rapprochés. Dans la guerre des clans qui les opposent à Laeticia Hallyday depuis l'ouverture du testament de leur père, David Hallyday et Laura Smet sont comme deux alliés. Alors quand il s'imagine collaborer avec sa soeur, l'interprète de Tu ne m'as pas laissé le temps rayonne d'enthousiasme. Interviewé le jeudi 21 février par Canal + dans La Boîte à Questions, le fils du Taulier a répondu à cette interrogation : "A quand un film avec Laura Smet ?". "Putain j'aimerais tellement", a-t-il lancé. Mais ce projet ne se ferait pas sans appréhension, d'après lui. "Je pense que je serais un peu nerveux parce qu'elle est si bonne comédienne", a poursuivi le chanteur de 52 ans.David Hallyday et Laura Smet ont déjà collaboré ensemble. C'est en effet la cinéaste de 35 ans qui avait réalisé le clip de son frère, Ma dernière lettre. "Une évidence" pour lui, comme il le confiait dans les colonnes du magazine Elle. L'artiste s'était aussi confié sur sa relation avec sa soeur. "Laura et moi, on n'a pas grandi ensemble, il y a une grosse différence d'âge. Mais on a appris à se connaître et il y a encore ce lien artistique très fort qui nous lie. Avec elle, il y a de grands moments de silence, puis on se retrouve. Et on réalise à quel point la famille, les gens qu'on aime sont importants", se livrait-il.« Ce qui te manque le plus avec ton père ?- C’est les moments ensemble à regarder des films d’horreur jusqu’à plus d’heure. »Merci @davidhallyday ! pic.twitter.com/9vJ3FUorC6— La Boîte A Questions (@BAQcanal) February 21, 2019 David Hallyday dans "La Boîte à Questions" sur Canal + le 21 février 2019 © Capture d'écran Canal + Exclusif - Laura Smet et David Hallyday - People au Theatre de Paris pour les 70 ans de Johnny Hally © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau / Bestimage Sylvie Vartan, Laura Smet, David Hallyday - Sorties de l'église de la Madeleine après les obsèques d © VEEREN / BESTIMAGE LAURA SMET, DAVID HALLYDAY - SOIREE NRJ MUSIC AWARDS 2010 A CANNES © RACHID BELLAK / BESTIMAGE David Hallyday, Laura Smet, Laeticia Hallyday, ses filles Jade et Joy devant l'église de la Madelein © VEEREN / BESTIMAGE Après la mort de Johnny Hallyday, ses deux aînés se sont rapprochés. Dans la guerre des clans qui les opposent à Laeticia Hallyday depuis l'ouverture du testament de leur père, David Hallyday et Laura Smet sont comme deux alliés. Alors quand il s'imagine collaborer avec sa soeur, l'interprète de Tu ne m'as pas laissé le temps rayonne d'enthousiasme. Interviewé le jeudi 21 février par Canal + dans La Boîte à Questions, le fils du Taulier a répondu à cette interrogation : "A quand un film avec Laura Smet ?". "Putain j'aimerais tellement", a-t-il lancé. Mais ce projet ne se ferait pas sans appréhension, d'après lui. "Je pense que je serais un peu nerveux parce qu'elle est si bonne comédienne", a poursuivi le chanteur de 52 ans.David Hallyday et Laura Smet ont déjà collaboré ensemble. C'est en effet la cinéaste de 35 ans qui avait réalisé le clip de son frère, Ma dernière lettre. "Une évidence" pour lui, comme il le confiait dans les colonnes du magazine Elle. L'artiste s'était aussi confié sur sa relation avec sa soeur. "Laura et moi, on n'a pas grandi ensemble, il y a une grosse différence d'âge. Mais on a appris à se connaître et il y a encore ce lien artistique très fort qui nous lie. Avec elle, il y a de grands moments de silence, puis on se retrouve. Et on réalise à quel point la famille, les gens qu'on aime sont importants", se livrait-il.« Ce qui te manque le plus avec ton père ?- C’est les moments ensemble à regarder des films d’horreur jusqu’à plus d’heure. »Merci @davidhallyday ! pic.twitter.com/9vJ3FUorC6— La Boîte A Questions (@BAQcanal) February 21, 2019 David Hallyday dans "La Boîte à Questions" sur Canal + le 21 février 2019 © Capture d'écran Canal + Exclusif - Laura Smet et David Hallyday - People au Theatre de Paris pour les 70 ans de Johnny Hally © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau / Bestimage Sylvie Vartan, Laura Smet, David Hallyday - Sorties de l'église de la Madeleine après les obsèques d © VEEREN / BESTIMAGE LAURA SMET, DAVID HALLYDAY - SOIREE NRJ MUSIC AWARDS 2010 A CANNES © RACHID BELLAK / BESTIMAGE David Hallyday, Laura Smet, Laeticia Hallyday, ses filles Jade et Joy devant l'église de la Madelein © VEEREN / BESTIMAGE
22 février 2019

Malaise à Kensington Palace ! James, le frère de Kate Middleton, au coeur d'un gros scandale

Voilà qui risque bien de faire trembler la famille Middleton... et la monarchie ! Au mariage du prince William et de Kate Middleton en 2011, les britanniques découvraient le jeune James, fils cadet des Middleton et petit frère de Kate et Pippa. Mais sous ses airs de gendre idéal, le jeune homme de 31 ans n'a pas toujours fait les bons choix en matière d'affaire. En 2015, il a lancé son entreprise, nommée Boomf, une société de cadeaux et emballages personnalisables. Mais si la structure a depuis fait faillite, elle est désormais rattrapée par un gros scandale.En effet, comme le rapporte le Daily Star, un ancien employé a révélé que l'un des modèles de boîte qui avait à l'époque été réalisé par l'entreprise, portait des symboles nazis et antisémites. Elle contenait également des confettis ornés d'une croix gammée, d'une tête de mort et une pierre tombale, comme pour rappeler le triste sort des déportés dans les camps de la mort. Une commande très spéciale et polémique, sur laquelle les fabricants ont tenté de prévenir les responsables de Boomf. En vain. "C'était presque comme si cela ne valait pas la peine de s'en occuper", explique le lanceur d'alerte."Cela n'aurait pas dû arriver"Il leur a alors été répondu selon la source : "Des clients ont payé pour cela, la commande a été passée, envoyez-la, point". Plusieurs boîtes similaires ont ainsi été envoyées sans que l'entreprise n'émette le moindre refus à ses clients. Le Daily Star, qui a également publié une image de la boîte en question sans les confettis, rapporte que la personne chargée de confectionner cette commande avait par la suite donné sa démission. Par ailleurs, l'agence d'images avec laquelle travaillait Boomf, a déclaré par le biais de son porte-parole vendredi 22 février que "cela n'aurait pas dû arriver. Nous sommes une petite entreprise qui traite plus d'un demi-million d'images par semaine, mais nous revoyons nos processus pour nous assurer que cela ne se reproduira plus." James Middleton, quant à lui, ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire. James Middleton au photocall de la soirée des "GQ Men Awards 2018" à Berlin, le 8 novembre 2018. © API / BESTIMAGE James Middleton se rend à la maternité de l'hôpital St Mary, Lindo wing où sa soeur (P.Middleton) a © Backgrid UK/ Bestimage James Middleton à la soirée des "GQ Men Awards 2018" à Berlin, le 8 novembre 2018. © API / BESTIMAGE Pippa Middleton enceinte, James Matthews et James Middleton - Les invités arrivent à la chapelle St. © Agence / Bestimage James Middleton à la soirée GQ Men of the year 2018 à l'Opéra-Comique de Berlin le 8 novembre 2018. © Zuma Press / Bestimage Voilà qui risque bien de faire trembler la famille Middleton... et la monarchie ! Au mariage du prince William et de Kate Middleton en 2011, les britanniques découvraient le jeune James, fils cadet des Middleton et petit frère de Kate et Pippa. Mais sous ses airs de gendre idéal, le jeune homme de 31 ans n'a pas toujours fait les bons choix en matière d'affaire. En 2015, il a lancé son entreprise, nommée Boomf, une société de cadeaux et emballages personnalisables. Mais si la structure a depuis fait faillite, elle est désormais rattrapée par un gros scandale.En effet, comme le rapporte le Daily Star, un ancien employé a révélé que l'un des modèles de boîte qui avait à l'époque été réalisé par l'entreprise, portait des symboles nazis et antisémites. Elle contenait également des confettis ornés d'une croix gammée, d'une tête de mort et une pierre tombale, comme pour rappeler le triste sort des déportés dans les camps de la mort. Une commande très spéciale et polémique, sur laquelle les fabricants ont tenté de prévenir les responsables de Boomf. En vain. "C'était presque comme si cela ne valait pas la peine de s'en occuper", explique le lanceur d'alerte."Cela n'aurait pas dû arriver"Il leur a alors été répondu selon la source : "Des clients ont payé pour cela, la commande a été passée, envoyez-la, point". Plusieurs boîtes similaires ont ainsi été envoyées sans que l'entreprise n'émette le moindre refus à ses clients. Le Daily Star, qui a également publié une image de la boîte en question sans les confettis, rapporte que la personne chargée de confectionner cette commande avait par la suite donné sa démission. Par ailleurs, l'agence d'images avec laquelle travaillait Boomf, a déclaré par le biais de son porte-parole vendredi 22 février que "cela n'aurait pas dû arriver. Nous sommes une petite entreprise qui traite plus d'un demi-million d'images par semaine, mais nous revoyons nos processus pour nous assurer que cela ne se reproduira plus." James Middleton, quant à lui, ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire. James Middleton au photocall de la soirée des "GQ Men Awards 2018" à Berlin, le 8 novembre 2018. © API / BESTIMAGE James Middleton se rend à la maternité de l'hôpital St Mary, Lindo wing où sa soeur (P.Middleton) a © Backgrid UK/ Bestimage James Middleton à la soirée des "GQ Men Awards 2018" à Berlin, le 8 novembre 2018. © API / BESTIMAGE Pippa Middleton enceinte, James Matthews et James Middleton - Les invités arrivent à la chapelle St. © Agence / Bestimage James Middleton à la soirée GQ Men of the year 2018 à l'Opéra-Comique de Berlin le 8 novembre 2018. © Zuma Press / Bestimage
22 février 2019

Meghan Markle manque-t-elle "d'humilité" lors de ses apparitions publiques ?

Meghan Markle a-t-elle assimilé tous les codes de la famille royale britannique ? Selon la spécialiste en relations interpersonnelles Sheela Mackintosh-Stewart, la duchesse de Sussex n'a pas un comportement exemplaire, lors de ses apparitions publiques. En effet, il semble que Meghan Markle manque... d'humilité. "Il est évident que cette vieille valeur britannique qu'est l'humilité n'est pas la principale qualité de Meghan", estime Sheela Mackintosh-Stewart, interrogée par le quotidien britannique The Express.Autre problème ? Son comportement avec son mari, le prince Harry. Le couple apparaît très proche, souvent photographiés se tenant la main devant la foule où lors d'apparitions officielles. "Il serait sage à l'avenir de se tenir la main au minimum, estime-t-elle encore. Parfois moins, c'est plus." Toutes ces marques d'affection pourraient même avoir "un impact négatif" pour le couple et la famille royale.Autre comportement de Meghan Markle qui a interpellé le grand public : sa main sur son ventre. Depuis l'annonce de sa grossesse, la duchesse de Sussex ne cesse de toucher son baby bump. Les internautes ont dénoncé son attitude sur les réseaux sociaux. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie du National Theatre à Londres le 30 janvie © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex, à la sortie du National Theatre à Londres. Le 30 janvi © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex, à la sortie du National Theatre à Londres. Le 30 janvi © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex, lors du cocktail d' © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex, lors du cocktail d'a © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex - Soirée de la remise du prix "Endeavour fund Awards" au © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry et Meghan Markle, enceinte, arrivent au musée d'histoire naturelle pour assister à l © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle a-t-elle assimilé tous les codes de la famille royale britannique ? Selon la spécialiste en relations interpersonnelles Sheela Mackintosh-Stewart, la duchesse de Sussex n'a pas un comportement exemplaire, lors de ses apparitions publiques. En effet, il semble que Meghan Markle manque... d'humilité. "Il est évident que cette vieille valeur britannique qu'est l'humilité n'est pas la principale qualité de Meghan", estime Sheela Mackintosh-Stewart, interrogée par le quotidien britannique The Express.Autre problème ? Son comportement avec son mari, le prince Harry. Le couple apparaît très proche, souvent photographiés se tenant la main devant la foule où lors d'apparitions officielles. "Il serait sage à l'avenir de se tenir la main au minimum, estime-t-elle encore. Parfois moins, c'est plus." Toutes ces marques d'affection pourraient même avoir "un impact négatif" pour le couple et la famille royale.Autre comportement de Meghan Markle qui a interpellé le grand public : sa main sur son ventre. Depuis l'annonce de sa grossesse, la duchesse de Sussex ne cesse de toucher son baby bump. Les internautes ont dénoncé son attitude sur les réseaux sociaux. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie du National Theatre à Londres le 30 janvie © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex, à la sortie du National Theatre à Londres. Le 30 janvi © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex, à la sortie du National Theatre à Londres. Le 30 janvi © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex, lors du cocktail d' © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex, lors du cocktail d'a © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, enceinte, duchesse de Sussex - Soirée de la remise du prix "Endeavour fund Awards" au © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry et Meghan Markle, enceinte, arrivent au musée d'histoire naturelle pour assister à l © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage
22 février 2019

Mort de Karl Lagerfeld : découvrez qui se cache derrière le compte Instagram de sa chatte Choupette

Elle est "la plus grande fan de papa Karl". Il s'agit de Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, qui a été désignée comme héritière du grand couturier, mort le mardi 19 février dernier à l'âge de 85 ans. A travers son compte Instagram baptisé "@choupettediary", la boule de poils a rendu un tendre hommage à son maître, avant de remercier ses fans. D'après le HuffingtonPost, c'est en réalité l'Américaine Ashley Tschudin qui se cache derrière ce profil Instagram.Elle est consultante en marketing digital. "J'ai d'abord lancé le compte Twitter @ChoupettesDiary en 2012 comme une satire, avant que tout le monde décide de créer un compte pour son animal de compagnie et que le mot 'influenceur' devienne une profession", explique-t-elle. Et d'ajouter : "J'aimerais pouvoir dire que je me suis lancée dans une stratégie web gigantesque, mais à cette époque, c'était simplement ludique. Je voulais donner à ce chat une personnalité à la hauteur de son style de vie démesuré". A l'époque, les équipes de Karl Lagerfeld ont contacté Ashley Tschudin pour connaître son identité. "Une fois qu'ils ont su qui j'étais, ils ne m'ont plus contactée et m'ont laissée poster ce que je voulais. Les comptes @ChoupettesDiary et le blog du même nom m'ont toujours appartenu", assure-t-elle.Choupette connait un grand succès sur la toile puisque son compte Instagram est suivi par 260 000 internautes. Quant à son compte Twitter, il dépasse les 52 000 abonnés. Une notoriété dont se réjouit l'auteure. "Je ne m'attendais pas à rassembler une telle communauté. Je suis reconnaissante envers tous les fans de Choupette qui me suivent", glisse Ashley Tschudin. Cette dernière envisage bien de continuer à nourrir les comptes de Choupette, malgré le décès de Karl Lagerfeld. "Choupette est actuellement en période de deuil. Nous devons attendre pour voir quand elle reviendra et comment elle se débrouillera toute seule en tant que femme", confie-t-elle. Choupette, voilé, poste un autre message sur Instagram après la mort de Karl Lagerfeld le 20 février 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 5 février 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 27 janvier 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 12 juillet 2018 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 6 mars 2018 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et karl Lagerfeld le 6 décembre 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 10 septembre 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 19 juillet 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 1er janvier 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Elle est "la plus grande fan de papa Karl". Il s'agit de Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, qui a été désignée comme héritière du grand couturier, mort le mardi 19 février dernier à l'âge de 85 ans. A travers son compte Instagram baptisé "@choupettediary", la boule de poils a rendu un tendre hommage à son maître, avant de remercier ses fans. D'après le HuffingtonPost, c'est en réalité l'Américaine Ashley Tschudin qui se cache derrière ce profil Instagram.Elle est consultante en marketing digital. "J'ai d'abord lancé le compte Twitter @ChoupettesDiary en 2012 comme une satire, avant que tout le monde décide de créer un compte pour son animal de compagnie et que le mot 'influenceur' devienne une profession", explique-t-elle. Et d'ajouter : "J'aimerais pouvoir dire que je me suis lancée dans une stratégie web gigantesque, mais à cette époque, c'était simplement ludique. Je voulais donner à ce chat une personnalité à la hauteur de son style de vie démesuré". A l'époque, les équipes de Karl Lagerfeld ont contacté Ashley Tschudin pour connaître son identité. "Une fois qu'ils ont su qui j'étais, ils ne m'ont plus contactée et m'ont laissée poster ce que je voulais. Les comptes @ChoupettesDiary et le blog du même nom m'ont toujours appartenu", assure-t-elle.Choupette connait un grand succès sur la toile puisque son compte Instagram est suivi par 260 000 internautes. Quant à son compte Twitter, il dépasse les 52 000 abonnés. Une notoriété dont se réjouit l'auteure. "Je ne m'attendais pas à rassembler une telle communauté. Je suis reconnaissante envers tous les fans de Choupette qui me suivent", glisse Ashley Tschudin. Cette dernière envisage bien de continuer à nourrir les comptes de Choupette, malgré le décès de Karl Lagerfeld. "Choupette est actuellement en période de deuil. Nous devons attendre pour voir quand elle reviendra et comment elle se débrouillera toute seule en tant que femme", confie-t-elle. Choupette, voilé, poste un autre message sur Instagram après la mort de Karl Lagerfeld le 20 février 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 5 février 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 27 janvier 2019 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette le 12 juillet 2018 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 6 mars 2018 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et karl Lagerfeld le 6 décembre 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 10 septembre 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 19 juillet 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY Choupette et Karl Lagerfeld le 1er janvier 2017 © INSTAGRAM/CHOUPETTESDIARY
22 février 2019

L'autre (étonnant) business de Cyril Hanouna : les bungalows écolos !

Cyril Hanouna fourmille de projets et certains sont bien loin du monde de la télé. Ainsi, s'il est connu pour être le présentateur de la célèbre émission Touche pas à mon poste, sur C8, le roi du Paf n'a pas peur de s'engager pour la bonne cause. C'est ce que révèle le magazine Capital. Avec son avocat Stéphane Hasbanian, il a fondé la société Hahapping. "Nous misons sur des start-up qui ont un intérêt environnemental ou social et aux perspectives de développement très attractives", explique Me Hasbanian. Cyril Hanouna y a investi 900 000 euros.Dans quels projets investit Hahapping ? Celui de construire des bungalows écolos, avec une start-up spécialisée dans le tourisme. Un coup de pouce à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros. Des lodges haut de gamme écoconstruits, des piscines naturelles, des bornes de recharge électrique qui devraient voir le jour dans le haut Var.Et Cyril Hanouna ne compte pas s'arrêter là : il souhaite contribuer au développement de containers intelligents de recyclage de bouteilles en plastique. Un présentateur au grand cœur ? Cet hiver, il a annoncé sur Europe 1 vouloir lancer une Banque du cœur afin d'aider les Français dans le besoin. Semi-Exclusif - Cyril Hanouna - Arrivées des people à la radio Europe1 à Paris le 14 avril 2016. © Agence / Bestimage Cyril Hanouna - Michel Polnareff participe à l'émission "Touche pas à mon poste" (TPMP) à Paris, Fra © JLPPA / Bestimage Exclusif - Cyril Hanouna - 1000ème de l'émission "Touche pas à mon poste" (TPMP) en prime time sur C © Agence / Bestimage Cyril Hanouna fourmille de projets et certains sont bien loin du monde de la télé. Ainsi, s'il est connu pour être le présentateur de la célèbre émission Touche pas à mon poste, sur C8, le roi du Paf n'a pas peur de s'engager pour la bonne cause. C'est ce que révèle le magazine Capital. Avec son avocat Stéphane Hasbanian, il a fondé la société Hahapping. "Nous misons sur des start-up qui ont un intérêt environnemental ou social et aux perspectives de développement très attractives", explique Me Hasbanian. Cyril Hanouna y a investi 900 000 euros.Dans quels projets investit Hahapping ? Celui de construire des bungalows écolos, avec une start-up spécialisée dans le tourisme. Un coup de pouce à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros. Des lodges haut de gamme écoconstruits, des piscines naturelles, des bornes de recharge électrique qui devraient voir le jour dans le haut Var.Et Cyril Hanouna ne compte pas s'arrêter là : il souhaite contribuer au développement de containers intelligents de recyclage de bouteilles en plastique. Un présentateur au grand cœur ? Cet hiver, il a annoncé sur Europe 1 vouloir lancer une Banque du cœur afin d'aider les Français dans le besoin. Semi-Exclusif - Cyril Hanouna - Arrivées des people à la radio Europe1 à Paris le 14 avril 2016. © Agence / Bestimage Cyril Hanouna - Michel Polnareff participe à l'émission "Touche pas à mon poste" (TPMP) à Paris, Fra © JLPPA / Bestimage Exclusif - Cyril Hanouna - 1000ème de l'émission "Touche pas à mon poste" (TPMP) en prime time sur C © Agence / Bestimage
22 février 2019

Meghan Markle : dîner de chef, hôtel de luxe, jet privé... Sa baby shower à plus de 400.000 dollars !

Un coût estimé à plus de 430.000 dollars. Le Daily Mail révèle le 21 février le coût total de la baby shower de Meghan Markle à New York. Une fête qui avait tout d'une célébration hollywoodienne. Dès son retour aux Etats-Unis, il y a quelques jours, Meghan Markle a retrouvé toutes ses habitudes américaines. Loin de la famille royale anglaise, la duchesse de Sussex a enfilé très rapidement son legging, sa veste sportive à capuche et ses baskets pour un look très décontracté. Elle n'a aussi pas lésiné sur les moyens d'impressionner ses amis ultra-huppés parmi lesquels Amal et George Clooney ou encore Serena Williams.Meghan Markle avait choisi de séjourner au Mark Hotel dans la plus belle suite décrite comme "un château dans le ciel" qui ne coûte pas moins de 75.000 dollars la nuit. Elle est considérée comme la chambre la plus chère des Etats-Unis. Le penthouse s'étend sur 1.000 mètres carrés et comprend cinq chambres, six salles de bain, deux bars, un salon avec une hauteur sous plafond de huit mètres. Très généreuse, Serena Williams a décidé de régler la note d'hôtel de son amie devenue duchesse."Je n'avais jamais vu ça"Lors de la fameuse fête de la baby shower, Meghan Markle avait tout choisi minutieusement avec l'aide de sa meilleur amie la styliste Jessica Mulroney, comme le révèle Page Six. Serena Williams et Amal Clooney ont aussi pris part à l'organisation de la soirée. La duchesse avait prévu des cadeaux pour ses invités triés sur le volet, notamment dix-sept valises d'une valeur totale de 2.980 dollars. Elle s'est aussi déplacée entourée de toute une garde rapprochée, à 10.800 dollars, pour la protéger.Enfin, Meghan Markle avait choisi d'organiser une activité pour le moins originale et à son image durant la soirée. Les invités ont en effet réalisé des bouquets de fleurs qui étaient envoyés dès le lendemain à une association. "Je n'ai jamais vu une baby shower comme ça. Elle a fait venir une personne qui nous a fait faire des bouquets de fleurs. On a tous fait un bouquet de base et Meghan est venue ajouter sa petite touche dans chacun des bouquets. Elle a trouvé une organisation dont personne n'avait jamais entendu parler, Repeat Roses, qui donne les bouquets de fleurs à différentes oeuvres caritatives", a expliqué Gayle King, une de ses amies invitées à la baby shower, à CBS comme le rapporte E!. Meghan Markle a aussi été dans des restaurants prestigieux comme The Polo Bar. Enfin, Meghan Markle a voyagé en jet privé. L'aller retour est estimé à 250.000 dollars.Voyant les critiques se multiplier au sujet des dépenses mirobolantes de la duchesse, Kensington Palace a été contraint de rappeler qu'elles étaient "financées personnellement" par Meghan Markle. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Un coût estimé à plus de 430.000 dollars. Le Daily Mail révèle le 21 février le coût total de la baby shower de Meghan Markle à New York. Une fête qui avait tout d'une célébration hollywoodienne. Dès son retour aux Etats-Unis, il y a quelques jours, Meghan Markle a retrouvé toutes ses habitudes américaines. Loin de la famille royale anglaise, la duchesse de Sussex a enfilé très rapidement son legging, sa veste sportive à capuche et ses baskets pour un look très décontracté. Elle n'a aussi pas lésiné sur les moyens d'impressionner ses amis ultra-huppés parmi lesquels Amal et George Clooney ou encore Serena Williams.Meghan Markle avait choisi de séjourner au Mark Hotel dans la plus belle suite décrite comme "un château dans le ciel" qui ne coûte pas moins de 75.000 dollars la nuit. Elle est considérée comme la chambre la plus chère des Etats-Unis. Le penthouse s'étend sur 1.000 mètres carrés et comprend cinq chambres, six salles de bain, deux bars, un salon avec une hauteur sous plafond de huit mètres. Très généreuse, Serena Williams a décidé de régler la note d'hôtel de son amie devenue duchesse."Je n'avais jamais vu ça"Lors de la fameuse fête de la baby shower, Meghan Markle avait tout choisi minutieusement avec l'aide de sa meilleur amie la styliste Jessica Mulroney, comme le révèle Page Six. Serena Williams et Amal Clooney ont aussi pris part à l'organisation de la soirée. La duchesse avait prévu des cadeaux pour ses invités triés sur le volet, notamment dix-sept valises d'une valeur totale de 2.980 dollars. Elle s'est aussi déplacée entourée de toute une garde rapprochée, à 10.800 dollars, pour la protéger.Enfin, Meghan Markle avait choisi d'organiser une activité pour le moins originale et à son image durant la soirée. Les invités ont en effet réalisé des bouquets de fleurs qui étaient envoyés dès le lendemain à une association. "Je n'ai jamais vu une baby shower comme ça. Elle a fait venir une personne qui nous a fait faire des bouquets de fleurs. On a tous fait un bouquet de base et Meghan est venue ajouter sa petite touche dans chacun des bouquets. Elle a trouvé une organisation dont personne n'avait jamais entendu parler, Repeat Roses, qui donne les bouquets de fleurs à différentes oeuvres caritatives", a expliqué Gayle King, une de ses amies invitées à la baby shower, à CBS comme le rapporte E!. Meghan Markle a aussi été dans des restaurants prestigieux comme The Polo Bar. Enfin, Meghan Markle a voyagé en jet privé. L'aller retour est estimé à 250.000 dollars.Voyant les critiques se multiplier au sujet des dépenses mirobolantes de la duchesse, Kensington Palace a été contraint de rappeler qu'elles étaient "financées personnellement" par Meghan Markle. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © Backgrid USA / Bestimage
22 février 2019

Le rappeur Mister You placé en garde à vue après sa pub sur Snapchat pour des dealers de cannabis

Le rappeur Mister You doit s'expliquer sur sa vidéo polémique postée sur Snapchat le 2 février dernier et dans laquelle il vantait la qualité du cannabis vendu par des dealers à Villejuif en banlieue parisienne. Deux semaines plus tard, l'artiste de 35 ans a été placé en garde à vue dans la soirée du jeudi 21 février et il est interrogé par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de l'antenne de police judiciaire de Créteil (SDPJ 94) comme le révèle le site du quotidien Le Parisien. Il a été arrêté pour "détention, acquisition et provocation à la consommation." Une perquisition a été effectué au domicile de Mister You dans le quinzième arrondissement de Paris.Mister You, de son vrai nom Younès Latifi, a été sollicité par les dealers de cannabis, surnommés Caliweed, du stade Gabriel-Thibault pour faire de la publicité pour leurs produits et faire revenir des consommateurs de ce haut lieu de vente de drogues. Dans une vidéo tournée à son domicile, le rappeur a filmé plusieurs boîtes de conserve dans laquelle se trouvaient plusieurs produits des dealers. Les fans de Mister You l'ont vu humer différentes feuilles de cannabis avant de choisir l'une de ces variétés pour se rouler un joint. "Nique sa mère la police", a-t-il asséné à la caméra de son smartphone. La vidéo a été visionnée des milliers de fois. Une incitation à la consommation de drogue qui a poussé la brigade des stupéfiants à ouvrir une enquête et a procédé à sa mise en garde à vue. Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Le rappeur Mister You doit s'expliquer sur sa vidéo polémique postée sur Snapchat le 2 février dernier et dans laquelle il vantait la qualité du cannabis vendu par des dealers à Villejuif en banlieue parisienne. Deux semaines plus tard, l'artiste de 35 ans a été placé en garde à vue dans la soirée du jeudi 21 février et il est interrogé par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de l'antenne de police judiciaire de Créteil (SDPJ 94) comme le révèle le site du quotidien Le Parisien. Il a été arrêté pour "détention, acquisition et provocation à la consommation." Une perquisition a été effectué au domicile de Mister You dans le quinzième arrondissement de Paris.Mister You, de son vrai nom Younès Latifi, a été sollicité par les dealers de cannabis, surnommés Caliweed, du stade Gabriel-Thibault pour faire de la publicité pour leurs produits et faire revenir des consommateurs de ce haut lieu de vente de drogues. Dans une vidéo tournée à son domicile, le rappeur a filmé plusieurs boîtes de conserve dans laquelle se trouvaient plusieurs produits des dealers. Les fans de Mister You l'ont vu humer différentes feuilles de cannabis avant de choisir l'une de ces variétés pour se rouler un joint. "Nique sa mère la police", a-t-il asséné à la caméra de son smartphone. La vidéo a été visionnée des milliers de fois. Une incitation à la consommation de drogue qui a poussé la brigade des stupéfiants à ouvrir une enquête et a procédé à sa mise en garde à vue. Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You Mister You © Instagram / Mister You
22 février 2019

PHOTOS. La couleur de cheveux très étonnante de Kanye West

Kanye West change de look. Le chanteur a été photographié à Los Angeles, le 21 février. Le mari de Kim Kardashian a succombé à une nouvelle fantaisie. En effet, Kanye West a fait un saut chez le coiffeur pour une nouvelle teinture. Le rappeur est apparu les cheveux multicolores en compagnie de son équipe, dans les rues de Calabasas, en chemin pour son bureau. Rouge, vert, bleu, jaune... la star joue la carte de l'originalité.Selon Ronald Fenty, le père de Rihanna, Kanye West dépenserait 500 dollars par jour pour payer les services de son barbier. "C'est dingue, Kanye se fait couper les cheveux tous les jours", avait-il confié au magazine britannique Heat. Rien n'est trop beau pour Kanye !Fan de mode, Kanye West a lancé la ligne de chaussures Yeezy, en collaboration avec le géant Adidas. Un style singulier, qui cherche à renouveler le streetwear. Un artiste engagé : en octobre dernier, il a lancé une ligne de vêtements pour soutenir le mouvement "Blexit", abréviation de "Black Exit". Des tenues avec un message fort, à savoir... inciter les personnes noires à quitter le parti Démocrate. Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West change de look. Le chanteur a été photographié à Los Angeles, le 21 février. Le mari de Kim Kardashian a succombé à une nouvelle fantaisie. En effet, Kanye West a fait un saut chez le coiffeur pour une nouvelle teinture. Le rappeur est apparu les cheveux multicolores en compagnie de son équipe, dans les rues de Calabasas, en chemin pour son bureau. Rouge, vert, bleu, jaune... la star joue la carte de l'originalité.Selon Ronald Fenty, le père de Rihanna, Kanye West dépenserait 500 dollars par jour pour payer les services de son barbier. "C'est dingue, Kanye se fait couper les cheveux tous les jours", avait-il confié au magazine britannique Heat. Rien n'est trop beau pour Kanye !Fan de mode, Kanye West a lancé la ligne de chaussures Yeezy, en collaboration avec le géant Adidas. Un style singulier, qui cherche à renouveler le streetwear. Un artiste engagé : en octobre dernier, il a lancé une ligne de vêtements pour soutenir le mouvement "Blexit", abréviation de "Black Exit". Des tenues avec un message fort, à savoir... inciter les personnes noires à quitter le parti Démocrate. Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE Kanye West se rend à son bureau à pied à Calabasas le 21 février 2019 © BESTIMAGE
22 février 2019

Karl Lagerfeld a refusé d'assister à l'enterrement de sa mère

Karl Lagerfeld a toujours entretenu un rapport particulier avec la mort. Effrayé par la mort, le couturier de Chanel déclarait de son vivant ne pas vouloir être enterré. "Brûlé, jeté, fini ! J'ai horreur de l'idée d'encombrer les gens avec les restes. A un moment donné il faut décamper !", s'exclamait-il lors d'une interview accordée à Loïc Prigent. Tout au long de sa vie, Karl Lagerfeld a fui la mort. Refusant de faire face à cette peine engendrée par le deuil. Dont celle de sa mère, Elisabeth Bahlmann. "La disparition de sa mère adorée, Karl Lagerfeld l'a gérée à distance, refusant de la voir sur son lit de mort et de se rendre à ses obsèques. La chose avait été entendue entre eux de son vivant", rapporte le quotidien Libération, paru vendredi 22 février.Karl Lagerfeld déclarait : "Quand je suis avec les gens, ça me va. Quand ils quittent la pièce, ça ne me regarde plus. C'est le comble de la liberté. Je n'ai jamais ressenti la jalousie. Le vrai problème, c'est que je vis très bien avec moi-même. Je suis enchanté. Même si c'est bouffé par le travail, c'est la liberté totale."Selon des informations de Closer, Karl Lagerfeld sera incinéré, conformément à sa volonté, ce vendredi 22 février. Arrivées au défilé Dior durant la Semaine de la Mode 2017 à Paris le 21 janvier 2017. Celebrity arri © © Mega / KCS PRESSE Portrait - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elysees Aven © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld Photocall Chanel Haute Couture Fall Winter 2018/2019 show as part of Paris Fashion W © © Didier Ferey / KCS PRESSE PORTRAIT - FOCUS - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elys © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld on holiday in St Tropez, France on august 18th, 2018 © © Didier Ferey / KCS PRESSE PORTRAIT - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elysees Aven © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld Dior Homme : Front Row - Paris Fashion Week - Menswear F/W 2017-2018 France Paris on © © Didier Ferey / KCS PRESSE La maire de Paris Anne Hidalgo Décor Karl Lagerfeld après le défiles Chanel Haute Couture Automne / © © DFY / KCS PRESSE Karl Lagerfeld seen arriving at Chanel dinner at Tetou restaurant in Cannes. 24 May 2017 Pictured: © © Mega / KCS PRESSE Karl Lagerfeld seen arriving at Chanel dinner at Tetou restaurant in Cannes. 24 May 2017 Pictured: © © Mega / KCS PRESSE Karl Lagerfeld a toujours entretenu un rapport particulier avec la mort. Effrayé par la mort, le couturier de Chanel déclarait de son vivant ne pas vouloir être enterré. "Brûlé, jeté, fini ! J'ai horreur de l'idée d'encombrer les gens avec les restes. A un moment donné il faut décamper !", s'exclamait-il lors d'une interview accordée à Loïc Prigent. Tout au long de sa vie, Karl Lagerfeld a fui la mort. Refusant de faire face à cette peine engendrée par le deuil. Dont celle de sa mère, Elisabeth Bahlmann. "La disparition de sa mère adorée, Karl Lagerfeld l'a gérée à distance, refusant de la voir sur son lit de mort et de se rendre à ses obsèques. La chose avait été entendue entre eux de son vivant", rapporte le quotidien Libération, paru vendredi 22 février.Karl Lagerfeld déclarait : "Quand je suis avec les gens, ça me va. Quand ils quittent la pièce, ça ne me regarde plus. C'est le comble de la liberté. Je n'ai jamais ressenti la jalousie. Le vrai problème, c'est que je vis très bien avec moi-même. Je suis enchanté. Même si c'est bouffé par le travail, c'est la liberté totale."Selon des informations de Closer, Karl Lagerfeld sera incinéré, conformément à sa volonté, ce vendredi 22 février. Arrivées au défilé Dior durant la Semaine de la Mode 2017 à Paris le 21 janvier 2017. Celebrity arri © © Mega / KCS PRESSE Portrait - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elysees Aven © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld Photocall Chanel Haute Couture Fall Winter 2018/2019 show as part of Paris Fashion W © © Didier Ferey / KCS PRESSE PORTRAIT - FOCUS - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elys © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld on holiday in St Tropez, France on august 18th, 2018 © © Didier Ferey / KCS PRESSE PORTRAIT - Karl Lagerfeld attends the Christmas Lights Launch Paris 2018, On The Champs Elysees Aven © © Stephane Allaman / KCS PRESSE Karl Lagerfeld Dior Homme : Front Row - Paris Fashion Week - Menswear F/W 2017-2018 France Paris on © © Didier Ferey / KCS PRESSE La maire de Paris Anne Hidalgo Décor Karl Lagerfeld après le défiles Chanel Haute Couture Automne / © © DFY / KCS PRESSE Karl Lagerfeld seen arriving at Chanel dinner at Tetou restaurant in Cannes. 24 May 2017 Pictured: © © Mega / KCS PRESSE Karl Lagerfeld seen arriving at Chanel dinner at Tetou restaurant in Cannes. 24 May 2017 Pictured: © © Mega / KCS PRESSE
22 février 2019

Le magazine Marianne s'attaque aux "connes d'Instagram" : le gros coup de gueule de la journaliste Sophie Fontanel 

"Pourquoi pas les 'cons', au fait ?". Dans un long post publié vendredi matin sur le réseau social Instagram, la journaliste et écrivaine Sophie Fontanel s'indigne du traitement effectué par le magazine Marianne d'Instagram et de ses adeptes. A l'origine de sa colère, un article paru dans l'hebdomadaire ce vendredi au titre jugé sexiste par la journaliste et où les réseaux sociaux sont vus à travers un angle plutôt réactionnaire. On peut notamment y lire qu'Instagram est "la pire foire aux vanités jamais inventée". "Conformisme, narcissime, matérialisme, convoitise : tous les vices de l'époque sont sur Instagram", écrit Louis Lambert dans les colonnes de l'hebdomadaire.Des mots qui n'ont pas du tout été du goût de Sophie Fontanel : "Pourquoi toujours vouloir démolir celles qui prennent le risque de s'exposer ?, s'insurge la journaliste. Et pourquoi juger de façon aussi péremptoire, au lieu de questionner une démarche ? Et quel mal vous fait un média qui est le moins agressif du monde, du moins pour le domaine que vous fustigez ?".Avant de s'appuyer sur propre expérience. "Des gens comme moi (émetteurs et followers), nous sommes des millions, se battent pour qu'Instagram soit justement un lieu d'expérimentation de la parole et de l'image. Je vous lis et je comprends ceci : alors comme ça, si on se dénude trop l'âme et le corps, on l'a bien cherché(e) si on se fait traiter de conne ? J'espère des choses tellement plus humanistes de vous, Marianne. J'aime tant de gens chez vous. Comprenez votre époque !". Sophie Fontanel est très active sur Instagram. Dans sa description on peut lire "Écrivaste + critique de mode et instagrameuse pour L'Obs : @l_observatrice". Elle est suivie par plus de 176 000 personnes sur le réseau social et a récolté, en moins d'une heure, plus de 1 000 likes sur son post.Closer est sur Instagram et on y est bien !Closer est sur Instagram et on vous invite à nous rejoindre ! Et si nous avons parfaitement conscience des dérives des réseaux sociaux, la rédaction y a créé un espace bienveillant avec du body positive et des looks inspirants. On vous attend ! Le gros coup de gueule de la journaliste Sophie Fontanel sur Instagram © Capture Instagram "Pourquoi pas les 'cons', au fait ?". Dans un long post publié vendredi matin sur le réseau social Instagram, la journaliste et écrivaine Sophie Fontanel s'indigne du traitement effectué par le magazine Marianne d'Instagram et de ses adeptes. A l'origine de sa colère, un article paru dans l'hebdomadaire ce vendredi au titre jugé sexiste par la journaliste et où les réseaux sociaux sont vus à travers un angle plutôt réactionnaire. On peut notamment y lire qu'Instagram est "la pire foire aux vanités jamais inventée". "Conformisme, narcissime, matérialisme, convoitise : tous les vices de l'époque sont sur Instagram", écrit Louis Lambert dans les colonnes de l'hebdomadaire.Des mots qui n'ont pas du tout été du goût de Sophie Fontanel : "Pourquoi toujours vouloir démolir celles qui prennent le risque de s'exposer ?, s'insurge la journaliste. Et pourquoi juger de façon aussi péremptoire, au lieu de questionner une démarche ? Et quel mal vous fait un média qui est le moins agressif du monde, du moins pour le domaine que vous fustigez ?".Avant de s'appuyer sur propre expérience. "Des gens comme moi (émetteurs et followers), nous sommes des millions, se battent pour qu'Instagram soit justement un lieu d'expérimentation de la parole et de l'image. Je vous lis et je comprends ceci : alors comme ça, si on se dénude trop l'âme et le corps, on l'a bien cherché(e) si on se fait traiter de conne ? J'espère des choses tellement plus humanistes de vous, Marianne. J'aime tant de gens chez vous. Comprenez votre époque !". Sophie Fontanel est très active sur Instagram. Dans sa description on peut lire "Écrivaste + critique de mode et instagrameuse pour L'Obs : @l_observatrice". Elle est suivie par plus de 176 000 personnes sur le réseau social et a récolté, en moins d'une heure, plus de 1 000 likes sur son post.Closer est sur Instagram et on y est bien !Closer est sur Instagram et on vous invite à nous rejoindre ! Et si nous avons parfaitement conscience des dérives des réseaux sociaux, la rédaction y a créé un espace bienveillant avec du body positive et des looks inspirants. On vous attend ! Le gros coup de gueule de la journaliste Sophie Fontanel sur Instagram © Capture Instagram
22 février 2019

INTERVIEW. “Recordman du redoublement, je n'ai jamais abandonné mon rêve : devenir avocat”

Entre deux opérations coups de poing, avec huissier, devant des supermarchés qui ne respectent pas la loi anti-gaspillage dont il est l'un des instigateurs, Me Arash Derambarsh, 39 ans, reçoit dans une brasserie cossue du 16e arrondissement de Paris, au pied de son cabinet d'avocat. Cette législation, dite loi Garot, du nom du député PS qui en est l'auteur, et votée en février 2016, interdit aux grandes surfaces de rendre impropres à la consommation leurs invendus. Grâce à cette première mondiale, 98 % d'entre elles les redistribuent à des associations agréées."C'est un scandale de voir qu'on verse encore de l'eau de javel sur des produits alimentaires encore consommables, avant de les jeter à la poubelle. C'est interdit par la loi Garot. Nous sommes là pour faire une piqûre de rappel aux patrons de grandes surfaces : c'est 3 750 € d'amende et un scandale médiatique en prime", détaille l'avocat.Arash Derambarsh n'a pas froid aux yeux. Sa personnalité fait grincer des dents ? Il s'en moque. Les railleries et les animosités, il en a tant essuyé durant sa vie d'écolier. Dans un livre sans concession (Tomber 9 fois, se relever 10, de Arash Derambarsh, Le Cherche-Midi), le juriste revient sur son parcours. "Pour moi, aller à l'école est une épreuve quotidienne""Le collège a marqué le début du calvaire. En classe, je décroche complètement. On me répète que je suis nul, que je n'arriverai à rien. Sans bienveillance, je me recroqueville sur moi-même, confie Arash Derambarsh. Le système scolaire français décourage, stigmatise et dévalorise trop vite les élèves en difficulté. A la maison, je porte un masque de gaieté pour ne pas inquiéter mes parents. Seul mon frère jumeau, studieux et prévenant, a conscience du marasme. Pour moi, aller à l'école est une épreuve quotidienne. J'ai honte de mes échecs, de moi. J'habite au 16e étage d'une tour et je pense au suicide. Mon frère me sauvera plus d'une fois. Je lui dois beaucoup."Une vocation précoce va l'aider à traverser ce terrain miné. "Un jour, devant la télé, je tombe sur la série Tribunal. Je suis fasciné par les avocats. J'ai 12 ans, et je décide que je serai avocat !" Le rêve de gosse devient un phare dans sa nuit. Mais la traversée sera longue et périlleuse. Du collège au diplôme d'avocat, il cumule neuf redoublements. "Rien ne pouvait m'arrêter. J'ai contrefait la signature de mes parents pour passer en classe supérieure malgré l'avis du conseil de classe. J'ai refusé l'orientation en filière professionnelle. Avec malice, je parvenais toujours à entrer par la petite porte." Des mains tendues l'aideront aussi à sortir la tête de l'eau : des profs de français en troisième, seconde et première. "Leurs noms restent gravés dans mon cœur. Ils ont vu en moi autre chose qu'un cancre. J'ai décroché mon bac à 19 ans, au bout de deux tentatives." "A force d'acharnement, je deviens docteur en droit" Devenu conseiller éditorial free-lance pour des maisons d'édition, il poursuit des études de droit à côté, laborieusement. Il rate deux fois le concours d'entrée pour l'école d'avocat. "Je suis entré par une autre voie : celle de la thèse. A force d'acharnement, je deviens docteur en droit. Là, je me dis que je vaux mieux que mon parcours scolaire médiocre." Le 8 décembre 2017, il décroche enfin son certificat d'aptitude à la profession d'avocat, et prête serment en février 2018. "Soit dix-neuf ans après mon inscription en première année de droit ! Je n'étais pas le plus jeune, mais assurément le plus heureux. Le système scolaire m'a traumatisé. Cette remise de diplôme a pansé mes plaies. Aujourd'hui, je me sens apaisé. J'ai envie de dire aux élèves décrocheurs qu'ils doivent s'accrocher à leur rêve de gosse. Je suis la preuve qu'on peut y arriver." Arash Derambarsh est aussi conseiller municipal à Courbevoie. © FACEBOOK ARASH DERAMBARSH Arash Derambarsh décroche son certificat d'aptitude à la profession d'avocat 19 ans après son inscription à la fac de droit. © FACEBOOK ARASH DERAMBARSH Entre deux opérations coups de poing, avec huissier, devant des supermarchés qui ne respectent pas la loi anti-gaspillage dont il est l'un des instigateurs, Me Arash Derambarsh, 39 ans, reçoit dans une brasserie cossue du 16e arrondissement de Paris, au pied de son cabinet d'avocat. Cette législation, dite loi Garot, du nom du député PS qui en est l'auteur, et votée en février 2016, interdit aux grandes surfaces de rendre impropres à la consommation leurs invendus. Grâce à cette première mondiale, 98 % d'entre elles les redistribuent à des associations agréées."C'est un scandale de voir qu'on verse encore de l'eau de javel sur des produits alimentaires encore consommables, avant de les jeter à la poubelle. C'est interdit par la loi Garot. Nous sommes là pour faire une piqûre de rappel aux patrons de grandes surfaces : c'est 3 750 € d'amende et un scandale médiatique en prime", détaille l'avocat.Arash Derambarsh n'a pas froid aux yeux. Sa personnalité fait grincer des dents ? Il s'en moque. Les railleries et les animosités, il en a tant essuyé durant sa vie d'écolier. Dans un livre sans concession (Tomber 9 fois, se relever 10, de Arash Derambarsh, Le Cherche-Midi), le juriste revient sur son parcours. "Pour moi, aller à l'école est une épreuve quotidienne""Le collège a marqué le début du calvaire. En classe, je décroche complètement. On me répète que je suis nul, que je n'arriverai à rien. Sans bienveillance, je me recroqueville sur moi-même, confie Arash Derambarsh. Le système scolaire français décourage, stigmatise et dévalorise trop vite les élèves en difficulté. A la maison, je porte un masque de gaieté pour ne pas inquiéter mes parents. Seul mon frère jumeau, studieux et prévenant, a conscience du marasme. Pour moi, aller à l'école est une épreuve quotidienne. J'ai honte de mes échecs, de moi. J'habite au 16e étage d'une tour et je pense au suicide. Mon frère me sauvera plus d'une fois. Je lui dois beaucoup."Une vocation précoce va l'aider à traverser ce terrain miné. "Un jour, devant la télé, je tombe sur la série Tribunal. Je suis fasciné par les avocats. J'ai 12 ans, et je décide que je serai avocat !" Le rêve de gosse devient un phare dans sa nuit. Mais la traversée sera longue et périlleuse. Du collège au diplôme d'avocat, il cumule neuf redoublements. "Rien ne pouvait m'arrêter. J'ai contrefait la signature de mes parents pour passer en classe supérieure malgré l'avis du conseil de classe. J'ai refusé l'orientation en filière professionnelle. Avec malice, je parvenais toujours à entrer par la petite porte." Des mains tendues l'aideront aussi à sortir la tête de l'eau : des profs de français en troisième, seconde et première. "Leurs noms restent gravés dans mon cœur. Ils ont vu en moi autre chose qu'un cancre. J'ai décroché mon bac à 19 ans, au bout de deux tentatives." "A force d'acharnement, je deviens docteur en droit" Devenu conseiller éditorial free-lance pour des maisons d'édition, il poursuit des études de droit à côté, laborieusement. Il rate deux fois le concours d'entrée pour l'école d'avocat. "Je suis entré par une autre voie : celle de la thèse. A force d'acharnement, je deviens docteur en droit. Là, je me dis que je vaux mieux que mon parcours scolaire médiocre." Le 8 décembre 2017, il décroche enfin son certificat d'aptitude à la profession d'avocat, et prête serment en février 2018. "Soit dix-neuf ans après mon inscription en première année de droit ! Je n'étais pas le plus jeune, mais assurément le plus heureux. Le système scolaire m'a traumatisé. Cette remise de diplôme a pansé mes plaies. Aujourd'hui, je me sens apaisé. J'ai envie de dire aux élèves décrocheurs qu'ils doivent s'accrocher à leur rêve de gosse. Je suis la preuve qu'on peut y arriver." Arash Derambarsh est aussi conseiller municipal à Courbevoie. © FACEBOOK ARASH DERAMBARSH Arash Derambarsh décroche son certificat d'aptitude à la profession d'avocat 19 ans après son inscription à la fac de droit. © FACEBOOK ARASH DERAMBARSH
22 février 2019

PASSION WAGS. Strasbourg-Lille : découvrez les femmes des joueurs des deux équipes en photos

La 26e journée du championnat de France de Ligue 1 s'ouvre par une belle opposition. Strasbourg accueille Lille, vendredi 22 février à 20h45, au stade de la Meinau. À cette occasion, Closer vous propose de découvrir ou de redécouvrir les femmes qui partagent la vie des joueurs des deux équipes.Du côté alsacien, intéressons-nous à Nuno Da Costa. L'attaquant cap-verdien partage la vie de Margaux. Ensemble, ils ont eu un enfant, un petit Lewis né en octobre 2017. Sur leurs comptes Instagram, le joueur de Strasbourg et sa femme partagent régulièrement des photos de leur vie strasbourgeoise.Côté lillois, penchons-nous sur Luiz Araujo. À l'instar de Florian Thauvin, en couple avec Charlotte Pirroni, candidate à l'élection de Miss France 2015, l'attaquant lillois est, lui aussi, en couple avec une candidate à une élection nationale. Il s'agit d'Ingrid Irano, candidate à l'élection de Miss Brésil 2015. Les deux amoureux, qui sont parents d'une petite fille, ont souhaité une bonne année 2019 à leurs abonnés sur le compte Instagram de l'attaquant brésilien, le 1er janvier dernier. Les femmes des footballeurs des équipes de Lille et Strasbourg © INSTAGRAM Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille et sa compagne Ingrid © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Ingrid la compagne de Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Ingrid la compagne de Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme Margaux © INSTAGRAM/MGXBBY Margaux, la femme de Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MGXBBY Margaux, la femme de Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MGXBBY Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille et sa femme Cassie © INSTAGRAM/FONTECASSIE Cassie la femme de Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/FONTECASSIE Cassie la femme de Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/FONTE Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg et sa famille © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg et sa famille © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 La compagne d'Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille et sa compagne Kelly © INSTAGRAM/MENDES Kelly la compagne de Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/MENDES Kelly la compagne de Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/MENDES Pablo Martinez, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme © INSTAGRAM/MARTINEZ La femme de Pablo Martinez, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MARTINEZ Matz Sels, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme © INSTAGRAM/SELS Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg et Kristina sa femme © INSTAGRAM/MITROVIC Kristina, la femme de Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MITROVIC Kristina, la femme de Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MITROVIC La 26e journée du championnat de France de Ligue 1 s'ouvre par une belle opposition. Strasbourg accueille Lille, vendredi 22 février à 20h45, au stade de la Meinau. À cette occasion, Closer vous propose de découvrir ou de redécouvrir les femmes qui partagent la vie des joueurs des deux équipes.Du côté alsacien, intéressons-nous à Nuno Da Costa. L'attaquant cap-verdien partage la vie de Margaux. Ensemble, ils ont eu un enfant, un petit Lewis né en octobre 2017. Sur leurs comptes Instagram, le joueur de Strasbourg et sa femme partagent régulièrement des photos de leur vie strasbourgeoise.Côté lillois, penchons-nous sur Luiz Araujo. À l'instar de Florian Thauvin, en couple avec Charlotte Pirroni, candidate à l'élection de Miss France 2015, l'attaquant lillois est, lui aussi, en couple avec une candidate à une élection nationale. Il s'agit d'Ingrid Irano, candidate à l'élection de Miss Brésil 2015. Les deux amoureux, qui sont parents d'une petite fille, ont souhaité une bonne année 2019 à leurs abonnés sur le compte Instagram de l'attaquant brésilien, le 1er janvier dernier. Les femmes des footballeurs des équipes de Lille et Strasbourg © INSTAGRAM Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille et sa compagne Ingrid © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Ingrid la compagne de Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Ingrid la compagne de Luiz Araujo, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/INGRIDIRANO Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme Margaux © INSTAGRAM/MGXBBY Margaux, la femme de Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MGXBBY Margaux, la femme de Nuno Da Costa, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MGXBBY Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille et sa femme Cassie © INSTAGRAM/FONTECASSIE Cassie la femme de Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/FONTECASSIE Cassie la femme de Jose Miguel Fonte, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/FONTE Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg et sa famille © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg et sa famille © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 La compagne d'Eiji Kawashima joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM EIJIKAWASHIMA01 Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille et sa compagne Kelly © INSTAGRAM/MENDES Kelly la compagne de Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/MENDES Kelly la compagne de Thiago Mendes, joueur de l'équipe de Lille © INSTAGRAM/MENDES Pablo Martinez, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme © INSTAGRAM/MARTINEZ La femme de Pablo Martinez, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MARTINEZ Matz Sels, joueur de l'équipe de Strasbourg et sa femme © INSTAGRAM/SELS Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg et Kristina sa femme © INSTAGRAM/MITROVIC Kristina, la femme de Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MITROVIC Kristina, la femme de Stefan Mitrovic, joueur de l'équipe de Strasbourg © INSTAGRAM/MITROVIC
22 février 2019

PHOTO. "Je suis impatiente de t'épouser" : la belle déclaration de Marie Chevallier à Louis Ducruet sur Instagram

Dans quelques semaines, Marie Chevallier deviendra Madame Ducruet en épousant Louis Ducruet à Monaco cet été. Le vendredi 22 février, la jeune femme a fêté le premier anniversaire de leurs fiançailles sur son compte Instagram. Dans sa story, elle a posté une tendre photo sur laquelle elle montre sa bague de fiançailles et le fils de Stéphanie de Monaco apparaît très souriant. "Déjà un an", constate Marie Chevallier. Très pressée d'avoir son alliance au doigt, elle ajoute : "Je suis impatiente de me marier avec toi."Louis Ducruet avait vu les choses en grand pour sa demande en mariage en février 2018. Le neveu du prince Albert a profité d'un voyage au Vietnam pour s'agenouiller et montrer sa bague de fiançailles à l'élue de son cœur sur une plage et dans une ambiance très romantique.Dans une interview au magazine Point de vue en novembre 2018, Louis Ducruet s'est souvenu de la réaction inattendue de Marie Chevallier quand il a sauté le pas : "Je voulais vraiment que ce moment soit un moment parfait, unique. (...) J'avais moi aussi le cœur qui battait à tout rompre. Lorsque j'ai mis un genou à terre, Marie était tellement déstabilisée qu'elle a fait quelques pas en arrière, j'ai dû lui dire 'Ne pars pas, ne pars pas.' Sa voix était pleine de sanglots, son 'oui' a été à peine audible. Mais j'ai compris que c'était bon." Pour sa fiancée, la surprise a été "totale" mais ce souvenir restera à jamais graver dans la mémoire de la future Madame Ducruet. Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et sa fiancée Marie Chevallier lors de la soirée Amber Lounge UNITE Monaco 2018 au pro © Bruno Bebert / Bestimage Louis Ducruet, sa fiancée Marie Chevallier et sa soeur Pauline Ducruet lors de la soirée Amber Loung © Bruno Bebert / Bestimage Louis Ducruet, Marie Chevallier and Prince Albert II of Monaco attend the opening ceremony of the 58 © © ATP press / KCS PRESSE Célébrités au tournoi de Monte Carlo le 23 avril 2017. Louis Ducruet, Princess Stephanie's son and © © ATP press / KCS PRESSE Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Dans quelques semaines, Marie Chevallier deviendra Madame Ducruet en épousant Louis Ducruet à Monaco cet été. Le vendredi 22 février, la jeune femme a fêté le premier anniversaire de leurs fiançailles sur son compte Instagram. Dans sa story, elle a posté une tendre photo sur laquelle elle montre sa bague de fiançailles et le fils de Stéphanie de Monaco apparaît très souriant. "Déjà un an", constate Marie Chevallier. Très pressée d'avoir son alliance au doigt, elle ajoute : "Je suis impatiente de me marier avec toi."Louis Ducruet avait vu les choses en grand pour sa demande en mariage en février 2018. Le neveu du prince Albert a profité d'un voyage au Vietnam pour s'agenouiller et montrer sa bague de fiançailles à l'élue de son cœur sur une plage et dans une ambiance très romantique.Dans une interview au magazine Point de vue en novembre 2018, Louis Ducruet s'est souvenu de la réaction inattendue de Marie Chevallier quand il a sauté le pas : "Je voulais vraiment que ce moment soit un moment parfait, unique. (...) J'avais moi aussi le cœur qui battait à tout rompre. Lorsque j'ai mis un genou à terre, Marie était tellement déstabilisée qu'elle a fait quelques pas en arrière, j'ai dû lui dire 'Ne pars pas, ne pars pas.' Sa voix était pleine de sanglots, son 'oui' a été à peine audible. Mais j'ai compris que c'était bon." Pour sa fiancée, la surprise a été "totale" mais ce souvenir restera à jamais graver dans la mémoire de la future Madame Ducruet. Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Marie Chevallier est "impatiente" de se marier avec son fiancé Louis Ducruet © instagram Louis Ducruet et sa fiancée Marie Chevallier lors de la soirée Amber Lounge UNITE Monaco 2018 au pro © Bruno Bebert / Bestimage Louis Ducruet, sa fiancée Marie Chevallier et sa soeur Pauline Ducruet lors de la soirée Amber Loung © Bruno Bebert / Bestimage Louis Ducruet, Marie Chevallier and Prince Albert II of Monaco attend the opening ceremony of the 58 © © ATP press / KCS PRESSE Célébrités au tournoi de Monte Carlo le 23 avril 2017. Louis Ducruet, Princess Stephanie's son and © © ATP press / KCS PRESSE Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram Louis Ducruet et Marie Chevallier vont se marier pendant l'été 2019 © instagram
22 février 2019

Baby shower de Meghan Markle : le cadeau très onéreux d'Amal et George Clooney à la future maman

La baby shower du royal baby de Meghan Markle et du prince Harry est terminée. Après cinq jours à faire la fête à New York avec ses meilleures amies comme Jessica Mulroney, Serena Williams ou Amal Clooney, la duchesse de Sussex est de retour en Grande-Bretagne et a retrouvé sa chambre et son lit de son appartement de Kensington Palace. Meghan Markle a voyagé à bord d'un jet privé, parti d'un aéroport du New Jersey et réservé par le couple Clooney selon les informations du quotidien britannique, The Daily Mail.L'ancienne star de la série Suits a pu évoquer les souvenirs de sa première baby shower avec Amal Clooney, présente elle aussi à bord avec ses jumeaux Alexander et Ella. Les deux amies ont atterri en Angleterre dans la matinée du jeudi 22 février. Les Clooney utilisent régulièrement ce jet privé, estimé à 43 millions de dollars, pour voyager entre leurs villas de Los Angeles, leur penthouse à Londres et celle du Lac de Côme en Italie. Le couple de stars a fait un joli cadeau à la future maman car ils ont réglé la note de 115 000 euros pour ce voyage entre New York et Londres.Serena Williams règle la note aussiLes Clooney ne sont pas les seuls à avoir gâté Meghan Markle pour fêter l'arrivée de son premier enfant. La femme du prince Harry n'a pas déboursé le moindre centime pour la fête de sa baby shower organisée dans l'hôtel cosy new-yorkais où elle a réuni ses meilleures amies. La tenniswoman Serena Williams s'est chargée de débourser les 200 000 dollars (soit 176 000 euros) pour cette fiesta entre filles selon Vanity Fair. "Ça a été un moment tellement amusant pour elle. Elle était avec ses amis de longue date dans cette ville qu'elle adore", a confié une source proche de Meghan Markle. Amal Clooney a réglé le voyage retour en avion de son amie Meghan Markle après sa baby shower à New York © Bestimage Amal Clooney Alamuddin est allée à la baby shore de son amie M. Markle à New York, le 20 février 201 © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, sort de son hôtel à New York le 19 février 2019. © Backgrid USA / Bestimage Amal Clooney arrive à l'hôtel Mark pour la baby shower de Meghan Markle à New York City, New York, E © Backgrid USA / Bestimage George Clooney et sa femme Amal - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, est allée déjeuner avec son amie Abigail Spencer au res © Backgrid USA / Bestimage Amal Clooney arrive à l'hôtel Mark pour la baby shower de Meghan Markle à New York City, New York, E © Backgrid USA / Bestimage George Clooney et sa femme Amal - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage La baby shower du royal baby de Meghan Markle et du prince Harry est terminée. Après cinq jours à faire la fête à New York avec ses meilleures amies comme Jessica Mulroney, Serena Williams ou Amal Clooney, la duchesse de Sussex est de retour en Grande-Bretagne et a retrouvé sa chambre et son lit de son appartement de Kensington Palace. Meghan Markle a voyagé à bord d'un jet privé, parti d'un aéroport du New Jersey et réservé par le couple Clooney selon les informations du quotidien britannique, The Daily Mail.L'ancienne star de la série Suits a pu évoquer les souvenirs de sa première baby shower avec Amal Clooney, présente elle aussi à bord avec ses jumeaux Alexander et Ella. Les deux amies ont atterri en Angleterre dans la matinée du jeudi 22 février. Les Clooney utilisent régulièrement ce jet privé, estimé à 43 millions de dollars, pour voyager entre leurs villas de Los Angeles, leur penthouse à Londres et celle du Lac de Côme en Italie. Le couple de stars a fait un joli cadeau à la future maman car ils ont réglé la note de 115 000 euros pour ce voyage entre New York et Londres.Serena Williams règle la note aussiLes Clooney ne sont pas les seuls à avoir gâté Meghan Markle pour fêter l'arrivée de son premier enfant. La femme du prince Harry n'a pas déboursé le moindre centime pour la fête de sa baby shower organisée dans l'hôtel cosy new-yorkais où elle a réuni ses meilleures amies. La tenniswoman Serena Williams s'est chargée de débourser les 200 000 dollars (soit 176 000 euros) pour cette fiesta entre filles selon Vanity Fair. "Ça a été un moment tellement amusant pour elle. Elle était avec ses amis de longue date dans cette ville qu'elle adore", a confié une source proche de Meghan Markle. Amal Clooney a réglé le voyage retour en avion de son amie Meghan Markle après sa baby shower à New York © Bestimage Amal Clooney Alamuddin est allée à la baby shore de son amie M. Markle à New York, le 20 février 201 © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, sort de son hôtel à New York le 19 février 2019. © Backgrid USA / Bestimage Amal Clooney arrive à l'hôtel Mark pour la baby shower de Meghan Markle à New York City, New York, E © Backgrid USA / Bestimage George Clooney et sa femme Amal - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, est allée déjeuner avec son amie Abigail Spencer au res © Backgrid USA / Bestimage Amal Clooney arrive à l'hôtel Mark pour la baby shower de Meghan Markle à New York City, New York, E © Backgrid USA / Bestimage George Clooney et sa femme Amal - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la sortie de son hôtel à New York City, New York, Eta © The ImageDirect / Bestimage
22 février 2019

PHOTOS. Glenn Close : qui est sa fille Annie Maude ?

A 71 ans, tout sourit à Glenn Close. Le dimanche 24 février, l'actrice sera en course pour remporter un Oscar pour son rôle dans The Wife. D'ailleurs, elle avait remporté le titre de meilleure actrice dans un film dramatique pour ce rôle aux derniers Golden Globes. Si Glenn Close multiplie les succès au cinéma, elle est également une maman poule. La comédienne charismatique a une fille, Annie Maude, 30 ans.D'ailleurs, la jeune femme joue aussi dans The Wife. Elle incarne alors la version jeune du personnage interprété par sa mère Glenn Close. C'est son premier rôle principal. Au cours d'une interview accordée à People, la jeune actrice - qui a découvert pour la première fois sa maman à l'écran dans 101 Dalmatiens - évoquait son enfance heureuse. "Je n'ai pas eu de frère et de soeur, mais j'avais des chats et des chiens et j'étais vraiment entourée par la nature. Je tiens à remercier mes parents de m'avoir permis de me sentir en harmonie avec le monde". Elle se souvient également de son adolescence. "Je suis toujours amie avec mes camarades du lycée", affirme-t-elle. Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à Los Angeles le 5 janvier 2019 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 04 novembre 2018 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 04 novembre 2018 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 29 août 2010 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 2001 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1999 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1999 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1997 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1992 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à Los Angeles le 5 janvier 2019 © BESTIMAGE A 71 ans, tout sourit à Glenn Close. Le dimanche 24 février, l'actrice sera en course pour remporter un Oscar pour son rôle dans The Wife. D'ailleurs, elle avait remporté le titre de meilleure actrice dans un film dramatique pour ce rôle aux derniers Golden Globes. Si Glenn Close multiplie les succès au cinéma, elle est également une maman poule. La comédienne charismatique a une fille, Annie Maude, 30 ans.D'ailleurs, la jeune femme joue aussi dans The Wife. Elle incarne alors la version jeune du personnage interprété par sa mère Glenn Close. C'est son premier rôle principal. Au cours d'une interview accordée à People, la jeune actrice - qui a découvert pour la première fois sa maman à l'écran dans 101 Dalmatiens - évoquait son enfance heureuse. "Je n'ai pas eu de frère et de soeur, mais j'avais des chats et des chiens et j'étais vraiment entourée par la nature. Je tiens à remercier mes parents de m'avoir permis de me sentir en harmonie avec le monde". Elle se souvient également de son adolescence. "Je suis toujours amie avec mes camarades du lycée", affirme-t-elle. Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à Los Angeles le 5 janvier 2019 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 04 novembre 2018 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 04 novembre 2018 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à la première de "The Wife" au Pacific Design Center à Los Angeles le 23 juillet 2018 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke le 29 août 2010 à Los Angeles © KCS Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 2001 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1999 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1999 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1997 à New York © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke en 1992 © BESTIMAGE Glenn Close et sa fille Annie Maude Starke à Los Angeles le 5 janvier 2019 © BESTIMAGE
22 février 2019

Haute Savoie : une petite fille de 6 ans entre la vie et la mort après s'être coincée la tête dans un télésiège

La scène a eu lieu, jeudi 21 février vers midi, sur le domaine des Portes du Soleil, dans la station de Châtel en Haute-Savoie. Une petite fille âgée de six ans arrive totalement inconsciente en haut du télésiège. Selon les premières constatations, la fillette originaire des Pays-Bas se serait coincée entre l'accoudoir et le garde-corps. Aucun des adultes présents à ses côtés lors de la montée n'aurait alors réagi alors que le trajet a, pourtant, duré plus de cinq minutes. Photographiés, ils sont d'ailleurs recherchés par la gendarmerie de Thonon-les-Bains à qui a été confiée l'enquête.C'est une agente des remontées mécaniques qui s'est rendue compte de la situation et de l'état de la petite fille à son arrivée en haut du télésiège. L'intervention d'un hélicoptère médicalisé a aussitôt été demandée. "Les pisteurs secouristes de la station ont procédé à la réanimation de la fillette alors en arrêt cardiaque", précise la mairie. Elle a ensuite été transportée à l'hôpital universitaire de Genève, en Suisse après que son activité cardiaque soit revenue en mode "normal" une vingtaine de minutes après le drame. Accident de télésiège à Châtel, en Haute-Savoie © DR Accident de télésiège à Châtel, en Haute-Savoie © Google Maps La scène a eu lieu, jeudi 21 février vers midi, sur le domaine des Portes du Soleil, dans la station de Châtel en Haute-Savoie. Une petite fille âgée de six ans arrive totalement inconsciente en haut du télésiège. Selon les premières constatations, la fillette originaire des Pays-Bas se serait coincée entre l'accoudoir et le garde-corps. Aucun des adultes présents à ses côtés lors de la montée n'aurait alors réagi alors que le trajet a, pourtant, duré plus de cinq minutes. Photographiés, ils sont d'ailleurs recherchés par la gendarmerie de Thonon-les-Bains à qui a été confiée l'enquête.C'est une agente des remontées mécaniques qui s'est rendue compte de la situation et de l'état de la petite fille à son arrivée en haut du télésiège. L'intervention d'un hélicoptère médicalisé a aussitôt été demandée. "Les pisteurs secouristes de la station ont procédé à la réanimation de la fillette alors en arrêt cardiaque", précise la mairie. Elle a ensuite été transportée à l'hôpital universitaire de Genève, en Suisse après que son activité cardiaque soit revenue en mode "normal" une vingtaine de minutes après le drame. Accident de télésiège à Châtel, en Haute-Savoie © DR Accident de télésiège à Châtel, en Haute-Savoie © Google Maps
22 février 2019

INFO CLOSER. Karl Lagerfeld sera incinéré ce vendredi 22 février

Conformément à sa volonté, Karl Lagerfeld ne sera pas enterré. Le célèbre couturier franco-allemand décédé le mardi 19 février à l'âge de 85 ans sera, selon les informations de Closer, incinéré ce vendredi 22 février. Le directeur artistique de Chanel s'était exprimé à de multiples reprises dans les médias pour affirmer qu'il ne souhaitait pas d'enterrement : "Je n'aime pas les enterrements. Je veux garder l'image de la dernière fois que j'ai vu les gens. J'ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort. Pour moi, pas d'enterrement", expliquait-il à Libération.Karl Lagerfeld avait également une idée bien précise de ce qu'il adviendrait de ses cendres. "J'ai demandé que l'on m'incinère et que l'on disperse mes cendres avec celles de ma mère... et celles de Choupette si elle meurt avant moi", avait-il confié à la revue Numéro en avril dernier. Ses cendres devraient également rejoindre celles de Jacques de Bascher, son ancien compagnon, soigneusement gardées "dans un endroit gardé secret" comme Karl Lagerfeld l'a révélé à Libération. Karl Lagerfeld au lancement du parfum Karl Lagerfeld au Palais Brongniart à Paris le 11 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Sonia Rykiel à la soirée "Best" chez Régine à Paris en 1980 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Isabelle Huppert en 1981 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Caroline de Monaco au défilé Chanel en 1988 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Cindy Crawford et Claudia Schiffer lors du défilé Chanel à Paris en 1993 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld entouré de mannequins à un défilé de mode à paris en 1994 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé Chloé à Paris en 1994 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld entouré de Cindy Crawford, Linda Evangelista et Claudia Schiffer au défilé Chanel en 1995 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et ses mannequins dans les salons du Ritz pour Chanel en 1996 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Naomi Campbell à Paris en 1996 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec ses mannequins à Paris en 1997 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld lors des funérailles de la princesse Diana à Londres en 1997 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Devon Aoki en 2001 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld dédicace son livre "le meilleur des régimes" à Paris en 2002 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au VIP à Paris en 2002 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au bon marché à Paris en 2003 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld dans les rues de New York en 2005 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au Vip Room à Saint-Tropez en 2007 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée pour l'ouverture du "Mobile Art" à New York en 2008 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec la princesse Caroline et le Prince Albert de Monaco au bal de la Rose à Monaco en 2009 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Anna Wintour au défilé Fendi à Milan en 2009 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Johnny Depp au Vip Room à Cannes en 2010 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Ines de la Fressange à la boutique Roger Vivier à Paris en 2010 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à l'exposition des photos de Karl Lagerfeld à Rome en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée Hogan à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à l'émission de Michel drucker Vivement dimanche en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld signe la suite Magnum chocolat en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode "croisière Chanel" au Cap d'Antibes en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à Paris en 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Charlotte Casiraghi au Vip Room à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Vanessa Paradis à l'inauguration des illuminations des vitrines de noël à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld présente une collection spéciale de cosmétique à Paris en 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée Prix de la Mode de Marie Claire à Madrid le 22 novembre 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défile de mode Haute-Couture Automne-Hiver 2013/2014 "Chanel" au Grand Palais à Paris le 2 juillet 2013 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld se promène dans les rues de Saint Tropez le 31 juillet 2013 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec la famille princière de Monaco au bal de la Rose à Monaco le 29 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la présentation de la collection Chanel "Paris-Salzburg" à Salzbourg le 2 décembre 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au grand Palais à Paris le 27 janvier 2015 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Baptiste Giabiconi à la soirée "Giabiconistyle.com opening" au Vip Room à Paris le 28 février 2015 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et ses couturières au final du défilé de mode Haute-Couture automne-hiver 2016/2017 "Chanel" au Grand Palais à Paris en 2016 © BESTIMAGE Le designer Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel "Métiers d'Art 2016/2017" à l'hôtel Ritz à Paris le 6 décembre 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée caritative lors du festival de la mode Baidu Digital à Shanghai en Chine, le 20 décembre 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et son filleul Hudson Kroenig au défilé Collection Métiers d'Art Chanel à la Philharmonie de lElbe à Hambourg en Allemagne en 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode Fendi à Milan en Italie le 22 février 2018 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode automne-hiver 2018/2019 "Chanel au Grand Palais à Paris le 6 mars 2018 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode automne-hiver 2018/2019 "Chanel au Grand Palais à Paris le 6 mars 2018 © BESTIMAGE Conformément à sa volonté, Karl Lagerfeld ne sera pas enterré. Le célèbre couturier franco-allemand décédé le mardi 19 février à l'âge de 85 ans sera, selon les informations de Closer, incinéré ce vendredi 22 février. Le directeur artistique de Chanel s'était exprimé à de multiples reprises dans les médias pour affirmer qu'il ne souhaitait pas d'enterrement : "Je n'aime pas les enterrements. Je veux garder l'image de la dernière fois que j'ai vu les gens. J'ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort. Pour moi, pas d'enterrement", expliquait-il à Libération.Karl Lagerfeld avait également une idée bien précise de ce qu'il adviendrait de ses cendres. "J'ai demandé que l'on m'incinère et que l'on disperse mes cendres avec celles de ma mère... et celles de Choupette si elle meurt avant moi", avait-il confié à la revue Numéro en avril dernier. Ses cendres devraient également rejoindre celles de Jacques de Bascher, son ancien compagnon, soigneusement gardées "dans un endroit gardé secret" comme Karl Lagerfeld l'a révélé à Libération. Karl Lagerfeld au lancement du parfum Karl Lagerfeld au Palais Brongniart à Paris le 11 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Sonia Rykiel à la soirée "Best" chez Régine à Paris en 1980 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Isabelle Huppert en 1981 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Caroline de Monaco au défilé Chanel en 1988 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Cindy Crawford et Claudia Schiffer lors du défilé Chanel à Paris en 1993 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld entouré de mannequins à un défilé de mode à paris en 1994 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé Chloé à Paris en 1994 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld entouré de Cindy Crawford, Linda Evangelista et Claudia Schiffer au défilé Chanel en 1995 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et ses mannequins dans les salons du Ritz pour Chanel en 1996 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Naomi Campbell à Paris en 1996 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec ses mannequins à Paris en 1997 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld lors des funérailles de la princesse Diana à Londres en 1997 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Devon Aoki en 2001 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld dédicace son livre "le meilleur des régimes" à Paris en 2002 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au VIP à Paris en 2002 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au bon marché à Paris en 2003 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld dans les rues de New York en 2005 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au Vip Room à Saint-Tropez en 2007 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée pour l'ouverture du "Mobile Art" à New York en 2008 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec la princesse Caroline et le Prince Albert de Monaco au bal de la Rose à Monaco en 2009 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Anna Wintour au défilé Fendi à Milan en 2009 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Johnny Depp au Vip Room à Cannes en 2010 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec Ines de la Fressange à la boutique Roger Vivier à Paris en 2010 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à l'exposition des photos de Karl Lagerfeld à Rome en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée Hogan à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à l'émission de Michel drucker Vivement dimanche en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld signe la suite Magnum chocolat en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode "croisière Chanel" au Cap d'Antibes en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à Paris en 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Charlotte Casiraghi au Vip Room à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Vanessa Paradis à l'inauguration des illuminations des vitrines de noël à Paris en 2011 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld présente une collection spéciale de cosmétique à Paris en 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée Prix de la Mode de Marie Claire à Madrid le 22 novembre 2012 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défile de mode Haute-Couture Automne-Hiver 2013/2014 "Chanel" au Grand Palais à Paris le 2 juillet 2013 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld se promène dans les rues de Saint Tropez le 31 juillet 2013 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld avec la famille princière de Monaco au bal de la Rose à Monaco le 29 mars 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la présentation de la collection Chanel "Paris-Salzburg" à Salzbourg le 2 décembre 2014 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au grand Palais à Paris le 27 janvier 2015 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et Baptiste Giabiconi à la soirée "Giabiconistyle.com opening" au Vip Room à Paris le 28 février 2015 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et ses couturières au final du défilé de mode Haute-Couture automne-hiver 2016/2017 "Chanel" au Grand Palais à Paris en 2016 © BESTIMAGE Le designer Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel "Métiers d'Art 2016/2017" à l'hôtel Ritz à Paris le 6 décembre 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld à la soirée caritative lors du festival de la mode Baidu Digital à Shanghai en Chine, le 20 décembre 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld et son filleul Hudson Kroenig au défilé Collection Métiers d'Art Chanel à la Philharmonie de lElbe à Hambourg en Allemagne en 2016 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode Fendi à Milan en Italie le 22 février 2018 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode automne-hiver 2018/2019 "Chanel au Grand Palais à Paris le 6 mars 2018 © BESTIMAGE Karl Lagerfeld au défilé de mode automne-hiver 2018/2019 "Chanel au Grand Palais à Paris le 6 mars 2018 © BESTIMAGE
22 février 2019

César : découvrez la toute première statue

43 ans déjà. La première cérémonie des César a eu lieu en 1976 afin de récompenser les oeuvres cinématographiques francophones de l'année. Les distinctions sont remises annuellement à Paris par l'Académie des arts et techniques du cinéma. On les considère comme étant l'équivalent français des Oscars aux États-Unis. En 1976, la statue des César n'avait rien à voir avec celles que les artistes remportent de nos jours. On se souvient que Diana Ross et Ingrid Bergman faisaient partie des premiers artistes à recevoir un César.La 44e cérémonie des César se déroulera le 22 février 2019 et sera diffusée sur Canal + en clair. L'académie des César livrait il y a quelques jours la liste des artistes et des films retenus pour la sélection. On peut citer Le grand bain et le thriller Jusqu'à la garde, tous deux de gros succès. Ils sont tous les deux nommés 10 fois. On peut également parler d'En liberté ! et du western Les frères Sisters qui ont quant à eux 9 nominations. Par ailleurs, parmi les nommées dans la catégorie meilleur espoir féminin on pourra retrouver Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp âgée de 19 ans. Presque le même âge que sa mère en 1990 quand elle avait remporté un César pour le film Noce Blanche. Michel Galabru et Annie Girardot avec le "nouveau" César en 1977 © BESTIMAGE Michel Galabru et Annie Girardot avec le "nouveau" César en 1977 © BESTIMAGE Un Oscar et un César original © CAPTURE INA.FR L'Oscar qui a inspiré le César en 1976 © A.M.P.A.S. Diana Ross et Ingrid Bergman avec leur César d'honneur avec Jean-Claude Brialy en 1976 © BESTIMAGE Diana Ross et Ingrid Bergman avec leur César d'honneur avec Jean-Claude Brialy en 1976 © BESTIMAGE 43 ans déjà. La première cérémonie des César a eu lieu en 1976 afin de récompenser les oeuvres cinématographiques francophones de l'année. Les distinctions sont remises annuellement à Paris par l'Académie des arts et techniques du cinéma. On les considère comme étant l'équivalent français des Oscars aux États-Unis. En 1976, la statue des César n'avait rien à voir avec celles que les artistes remportent de nos jours. On se souvient que Diana Ross et Ingrid Bergman faisaient partie des premiers artistes à recevoir un César.La 44e cérémonie des César se déroulera le 22 février 2019 et sera diffusée sur Canal + en clair. L'académie des César livrait il y a quelques jours la liste des artistes et des films retenus pour la sélection. On peut citer Le grand bain et le thriller Jusqu'à la garde, tous deux de gros succès. Ils sont tous les deux nommés 10 fois. On peut également parler d'En liberté ! et du western Les frères Sisters qui ont quant à eux 9 nominations. Par ailleurs, parmi les nommées dans la catégorie meilleur espoir féminin on pourra retrouver Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp âgée de 19 ans. Presque le même âge que sa mère en 1990 quand elle avait remporté un César pour le film Noce Blanche. Michel Galabru et Annie Girardot avec le "nouveau" César en 1977 © BESTIMAGE Michel Galabru et Annie Girardot avec le "nouveau" César en 1977 © BESTIMAGE Un Oscar et un César original © CAPTURE INA.FR L'Oscar qui a inspiré le César en 1976 © A.M.P.A.S. Diana Ross et Ingrid Bergman avec leur César d'honneur avec Jean-Claude Brialy en 1976 © BESTIMAGE Diana Ross et Ingrid Bergman avec leur César d'honneur avec Jean-Claude Brialy en 1976 © BESTIMAGE
22 février 2019

PHOTOS. James Blunt : que devient-il ?

Le vendredi 22 février, James Blunt fête ses 45 ans. Un évènement qu'il fêtera certainement avec sa femme, Alexandrina "Sofia" Wellesley, fille de Lord et Lady John Henry Wellesley qu'il épousait le 6 septembre 2014. A l'époque, James Blunt avait annoncé son souhait de mettre fin à sa carrière dans la chanson. En 2012 et après cinq albums et un 18 millions d'albums vendus à travers le monde, James Blunt confiait : "Je veux simplement prendre du temps pour moi (...) Je n'ai pas l'intention d'écrire d'autres chansons. Je me détends depuis que j'ai terminé ma dernière tournée mondiale et je passe beaucoup de temps à Ibiza où j'ai une villa".En 2016, James Blunt avait finalement annoncé qu'il allait sortir un nouveau disque en 2017. "Si vous pensiez que 2016 était une mauvaise année, sachez que je vais sortir un nouvel album en 2017", annonçait-il sur Twitter. En mai 2017, James Blunt a en effet fait une chanson en collaboration avec le DJ allemand Robin Schulz sur le titre OK.If you thought 2016 was bad - I'm releasing an album in 2017.— James Blunt (@JamesBlunt) December 13, 2016 James Blunt bien entouré le 06 août 2015 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en tournée le 25 juillet 2017 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 12 juin 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en concert à Avenches le 19 août 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 18 août 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en concert le 1er septembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 05 octobre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 03 novembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 17 décembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt et son groupe le 08 février 2019 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt et sa compagne Sofia Wellesley au mariage du prince Harry et de Meghan Markle au château de Windsor le 19 mai 2018 © BESTIMAGE James Blunt et sa compagne Sofia Wellesley au mariage du prince Harry et de Meghan Markle au château de Windsor le 19 mai 2018 © BESTIMAGE James Blunt en concert à Leipzig le 19 octobre 2017 © BESTIMAGE Le vendredi 22 février, James Blunt fête ses 45 ans. Un évènement qu'il fêtera certainement avec sa femme, Alexandrina "Sofia" Wellesley, fille de Lord et Lady John Henry Wellesley qu'il épousait le 6 septembre 2014. A l'époque, James Blunt avait annoncé son souhait de mettre fin à sa carrière dans la chanson. En 2012 et après cinq albums et un 18 millions d'albums vendus à travers le monde, James Blunt confiait : "Je veux simplement prendre du temps pour moi (...) Je n'ai pas l'intention d'écrire d'autres chansons. Je me détends depuis que j'ai terminé ma dernière tournée mondiale et je passe beaucoup de temps à Ibiza où j'ai une villa".En 2016, James Blunt avait finalement annoncé qu'il allait sortir un nouveau disque en 2017. "Si vous pensiez que 2016 était une mauvaise année, sachez que je vais sortir un nouvel album en 2017", annonçait-il sur Twitter. En mai 2017, James Blunt a en effet fait une chanson en collaboration avec le DJ allemand Robin Schulz sur le titre OK.If you thought 2016 was bad - I'm releasing an album in 2017.— James Blunt (@JamesBlunt) December 13, 2016 James Blunt bien entouré le 06 août 2015 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en tournée le 25 juillet 2017 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 12 juin 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en concert à Avenches le 19 août 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 18 août 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt en concert le 1er septembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 05 octobre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 03 novembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt le 17 décembre 2018 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt et son groupe le 08 février 2019 © INSTAGRAM JAMESBLUNT James Blunt et sa compagne Sofia Wellesley au mariage du prince Harry et de Meghan Markle au château de Windsor le 19 mai 2018 © BESTIMAGE James Blunt et sa compagne Sofia Wellesley au mariage du prince Harry et de Meghan Markle au château de Windsor le 19 mai 2018 © BESTIMAGE James Blunt en concert à Leipzig le 19 octobre 2017 © BESTIMAGE
22 février 2019

PHOTOS. Lady Gaga célibataire : retour sur les hommes de sa vie

Lady Gaga est de retour sur le marché des célibataires. Le mardi 19 février, Christian Carino, le compagnon de la chanteuse révélait qu'ils avaient rompu leurs fiançailles. Leur relation avait été révélée au grand public en 2017. "Cela n'a simplement pas marché. Les relations amoureuses prennent fin parfois. La séparation est intervenue il y a quelque temps. Ce n'est pas une histoire dramatique sans fin", a-t-il expliqué au magazine People.Avant de tomber dans les bras de son agent Christian Carino, Lady Gaga était sortie 5 ans, de juillet 2011 à juillet 2016 avec Taylor Kinney. Malchanceuse en amour, Lady Gaga avait déjà rompu avec Taylor Kinney alors qu'ils étaient déjà fiancés. A noter que la star du film A star is born conserve toujours précieusement la bague de fiançailles 15 carats en forme de coeur. D'après les déclarations d'une source proche du couple auprès d'Us Weekly, ils se sont séparés car ils ne réussissaient pas à se voir assez souvent. Lady Gaga a également eu une relation avec Luc Carl (de 2005 à 2008) et Rob Fusari qu'elle fréquentait de novembre 2008 à février 2009. La chanteuse va-t-elle (enfin) connaître le bonheur en amour dans le futur ? C'est tout ce qu'on lui souhaite ! Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © KCS Lady Gaga fréquente Rob Fusari de novembre 2008 à février 2009 © KCS Lady Gaga fréquente Luc Carl de 2005 à 2008 © BESTIMAGE Luc Carl, Rob Fusari et Taylor Kinney furent les compagnons de Lady Gaga © BESTIMAGE Lady Gaga est de retour sur le marché des célibataires. Le mardi 19 février, Christian Carino, le compagnon de la chanteuse révélait qu'ils avaient rompu leurs fiançailles. Leur relation avait été révélée au grand public en 2017. "Cela n'a simplement pas marché. Les relations amoureuses prennent fin parfois. La séparation est intervenue il y a quelque temps. Ce n'est pas une histoire dramatique sans fin", a-t-il expliqué au magazine People.Avant de tomber dans les bras de son agent Christian Carino, Lady Gaga était sortie 5 ans, de juillet 2011 à juillet 2016 avec Taylor Kinney. Malchanceuse en amour, Lady Gaga avait déjà rompu avec Taylor Kinney alors qu'ils étaient déjà fiancés. A noter que la star du film A star is born conserve toujours précieusement la bague de fiançailles 15 carats en forme de coeur. D'après les déclarations d'une source proche du couple auprès d'Us Weekly, ils se sont séparés car ils ne réussissaient pas à se voir assez souvent. Lady Gaga a également eu une relation avec Luc Carl (de 2005 à 2008) et Rob Fusari qu'elle fréquentait de novembre 2008 à février 2009. La chanteuse va-t-elle (enfin) connaître le bonheur en amour dans le futur ? C'est tout ce qu'on lui souhaite ! Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquentait Christian Carino depuis 2017. Elle vient de rompre leur relation. © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © BESTIMAGE Lady Gaga fréquente Taylor Kinney de juillet 2011 à juillet 2016 © KCS Lady Gaga fréquente Rob Fusari de novembre 2008 à février 2009 © KCS Lady Gaga fréquente Luc Carl de 2005 à 2008 © BESTIMAGE Luc Carl, Rob Fusari et Taylor Kinney furent les compagnons de Lady Gaga © BESTIMAGE
22 février 2019

César 2019 : comment Kad Merad a perdu "une dizaine de kilos" pour animer la cérémonie

Ces dernières semaines, Julie Vignali, la compagne de Kad Merad, a constaté le résultat probant du régime suivi par le maître de cérémonie des César 2019. Comme le rapporte le quotidien Le Parisien, en kiosque le 22 février, le comédien de 49 ans a décidé de suivre un "régime hyperprotéiné" avec l'aide d'un nutritionniste après avoir dit oui aux organisateurs des César pour animer la soirée. Kad Merad s'est délesté d'une "dizaine de kilos" sur la balance en un mois et a également travaillé son souffle en faisant de la boxe.Pour gérer au mieux ses différents sketchs et ses prises de parole pendant la cérémonie, le complice d'Olivier Barroux a ressenti le besoin de faire du sport et de mieux manger : "Si on est bien dans son corps, on est bien dans sa tête. Je vais être sur scène en costume. Je devrais faire face aux imprévus. Je ne veux pas finir en apnée."Kad Merad a montré sa nouvelle silhouette lors du traditionnel déjeuner des nommés aux César organisé au célèbre Fouquet's le dimanche 3 février. Lors du photocall, la star de Bienvenue chez les Ch'tis s'est présentée dans une impeccable veste marron et clin d'œil à son régime hyperprotéiné, il a soigneusement refermé les boutons de son vêtement. Kad Merad n'a pas voulu en dire plus sur les surprises qu'il réserve au gratin du cinéma français et aux téléspectateurs de Canal + pour cette 44e cérémonie des César. Kad Merad au photocall du "Déjeuner des Nommés César 2019" au restaurant le Fouquet's à Paris, Franc © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Kad Merad au photocall du "Déjeuner des Nommés César 2019" au restaurant le Fouquet's à Paris, Franc © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Kad Merad assiste au combat de boxe "Tony Yoka - Travis Clarke" au Palais des Sports de la Porte Ver © CVS / Bestimage Malik Bentalha, Kad Merad, Elie Semoun - Présentation du film "Le Doudou" dans le cadre du 21ème Fes © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Kad Merad au photocall du film "Le gendre de ma vie" lors du 27ème festival du film de Sarlat, Franc © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Kad Merad - Conférence de presse de l'annonce des nominations pour la cérémonie des César 2019 au Fo © Giancarlo Gorassini/BestImage Ces dernières semaines, Julie Vignali, la compagne de Kad Merad, a constaté le résultat probant du régime suivi par le maître de cérémonie des César 2019. Comme le rapporte le quotidien Le Parisien, en kiosque le 22 février, le comédien de 49 ans a décidé de suivre un "régime hyperprotéiné" avec l'aide d'un nutritionniste après avoir dit oui aux organisateurs des César pour animer la soirée. Kad Merad s'est délesté d'une "dizaine de kilos" sur la balance en un mois et a également travaillé son souffle en faisant de la boxe.Pour gérer au mieux ses différents sketchs et ses prises de parole pendant la cérémonie, le complice d'Olivier Barroux a ressenti le besoin de faire du sport et de mieux manger : "Si on est bien dans son corps, on est bien dans sa tête. Je vais être sur scène en costume. Je devrais faire face aux imprévus. Je ne veux pas finir en apnée."Kad Merad a montré sa nouvelle silhouette lors du traditionnel déjeuner des nommés aux César organisé au célèbre Fouquet's le dimanche 3 février. Lors du photocall, la star de Bienvenue chez les Ch'tis s'est présentée dans une impeccable veste marron et clin d'œil à son régime hyperprotéiné, il a soigneusement refermé les boutons de son vêtement. Kad Merad n'a pas voulu en dire plus sur les surprises qu'il réserve au gratin du cinéma français et aux téléspectateurs de Canal + pour cette 44e cérémonie des César. Kad Merad au photocall du "Déjeuner des Nommés César 2019" au restaurant le Fouquet's à Paris, Franc © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Kad Merad au photocall du "Déjeuner des Nommés César 2019" au restaurant le Fouquet's à Paris, Franc © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Kad Merad assiste au combat de boxe "Tony Yoka - Travis Clarke" au Palais des Sports de la Porte Ver © CVS / Bestimage Malik Bentalha, Kad Merad, Elie Semoun - Présentation du film "Le Doudou" dans le cadre du 21ème Fes © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Kad Merad au photocall du film "Le gendre de ma vie" lors du 27ème festival du film de Sarlat, Franc © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Kad Merad - Conférence de presse de l'annonce des nominations pour la cérémonie des César 2019 au Fo © Giancarlo Gorassini/BestImage
22 février 2019

Jade Hallyday : le cadeau de Jean Reno pendant ses vacances à Saint-Barthélemy

On aimerait tous avoir un parrain comme ça... Jeudi 21 février, Jade Hallyday, actuellement en vacances à Saint-Barthélemy avec sa mère, Læticia Hallyday, et sa sœur Jade, a posté une photo sur son compte Instagram. On y voit la fille du chanteur décédé en décembre 2017 posant sur un bateau en compagnie d'une de ses meilleures amies, Capucine. En légende de ce post, Jade débute son message par une belle déclaration d'amitié : "Les bons amis sont difficiles à trouver mais impossible à oublier".Puis la jeune fille explique pourquoi elle se trouve sur ce bateau : "Merci à mon parrain pour cette incroyable journée en bateau". Et le parrain de Jade Hallyday n'est autre que... Jean Reno ! Certains abonnés à Jade Hallyday sur Instagram remercient, d'ailleurs, le célèbre acteur français pour ce soutien : "Merci à ton parrain de bien faire son rôle de parrain. Il t'écoute, te soutient, et garde tous tes secrets, il est toujours là quand tu as besoin", écrit notamment une utilisatrice.Jade Hallyday est de retour à Saint-Barthélemy depuis quelques jours. La jeune fille qui réside désormais à Los Angeles avec sa maman et sa sœur profite des vacances scolaires pour venir se recueillir sur la tombe de son père qui se retrouve dans le petit cimetière marin de l'île des Antilles.BuKgQeEn-0z Le cadeau de Jean Reno à Jade Hallyday © Capture Instagram Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage On aimerait tous avoir un parrain comme ça... Jeudi 21 février, Jade Hallyday, actuellement en vacances à Saint-Barthélemy avec sa mère, Læticia Hallyday, et sa sœur Jade, a posté une photo sur son compte Instagram. On y voit la fille du chanteur décédé en décembre 2017 posant sur un bateau en compagnie d'une de ses meilleures amies, Capucine. En légende de ce post, Jade débute son message par une belle déclaration d'amitié : "Les bons amis sont difficiles à trouver mais impossible à oublier".Puis la jeune fille explique pourquoi elle se trouve sur ce bateau : "Merci à mon parrain pour cette incroyable journée en bateau". Et le parrain de Jade Hallyday n'est autre que... Jean Reno ! Certains abonnés à Jade Hallyday sur Instagram remercient, d'ailleurs, le célèbre acteur français pour ce soutien : "Merci à ton parrain de bien faire son rôle de parrain. Il t'écoute, te soutient, et garde tous tes secrets, il est toujours là quand tu as besoin", écrit notamment une utilisatrice.Jade Hallyday est de retour à Saint-Barthélemy depuis quelques jours. La jeune fille qui réside désormais à Los Angeles avec sa maman et sa sœur profite des vacances scolaires pour venir se recueillir sur la tombe de son père qui se retrouve dans le petit cimetière marin de l'île des Antilles.BuKgQeEn-0z Le cadeau de Jean Reno à Jade Hallyday © Capture Instagram Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage Semi-exclusif - Laeticia Hallyday est allée accueillir sa maman Françoise Thibault avec ses filles J © Agence / Bestimage
22 février 2019

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'écologie, flashée à 150 km/h

C'est un excès de vitesse qui fait tache au sein du gouvernement. Selon les informations de nos confrères de Ouest-France, Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'Écologie, a été flashée, jeudi 21 février, à 150 km/h sur l'autoroute A1 alors qu'elle revenait d'un déplacement à Cambrai dans le nord de la France. La vitesse était limitée à 110 km/h en raison... d'un pic de pollution !"C'était indiqué en gros sur tous les panneaux de signalisation et répété en boucle à la radio, sur 107.7, indique un policier à Ouest-France. Dans l'absolu, seuls les véhicules des forces de l'ordre et de secours ne sont pas concernés par cette mesure." La voiture de la secrétaire d'État, elle, devait bien respecter cette nouvelle limitation de vitesse.Le cabinet d'Emmanuelle Wargon s'est excusé auprès de l'AFP : "Il y avait un pic de pollution et nous n'étions pas au courant. C'est une erreur de notre part. La ministre va régler l'amende dès qu'elle la recevra". L'entourage de la secrétaire d'État explique également que cet excès de vitesse a été fait "dans l'urgence de l'agenda" mais rajoute que "ce n'est de toute façon pas une excuse". Un excès de vitesse de 40 km/h peut entraîner une perte de quatre points sur le permis de conduire ainsi qu'une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Eductaion Nationale, Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la t © Hamilton / Pool / Bestimage Franck Riester, ministre de la culture, Elisabeth Borne, ministre des transports, Benjamin Griveaux, © Stephane Lemouton / Bestimage Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et Emmanuelle Wargon à la sortie du conseil des ministres le © Stephane Lemouton / Bestimage C'est un excès de vitesse qui fait tache au sein du gouvernement. Selon les informations de nos confrères de Ouest-France, Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'Écologie, a été flashée, jeudi 21 février, à 150 km/h sur l'autoroute A1 alors qu'elle revenait d'un déplacement à Cambrai dans le nord de la France. La vitesse était limitée à 110 km/h en raison... d'un pic de pollution !"C'était indiqué en gros sur tous les panneaux de signalisation et répété en boucle à la radio, sur 107.7, indique un policier à Ouest-France. Dans l'absolu, seuls les véhicules des forces de l'ordre et de secours ne sont pas concernés par cette mesure." La voiture de la secrétaire d'État, elle, devait bien respecter cette nouvelle limitation de vitesse.Le cabinet d'Emmanuelle Wargon s'est excusé auprès de l'AFP : "Il y avait un pic de pollution et nous n'étions pas au courant. C'est une erreur de notre part. La ministre va régler l'amende dès qu'elle la recevra". L'entourage de la secrétaire d'État explique également que cet excès de vitesse a été fait "dans l'urgence de l'agenda" mais rajoute que "ce n'est de toute façon pas une excuse". Un excès de vitesse de 40 km/h peut entraîner une perte de quatre points sur le permis de conduire ainsi qu'une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Eductaion Nationale, Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la t © Hamilton / Pool / Bestimage Franck Riester, ministre de la culture, Elisabeth Borne, ministre des transports, Benjamin Griveaux, © Stephane Lemouton / Bestimage Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et Emmanuelle Wargon à la sortie du conseil des ministres le © Stephane Lemouton / Bestimage
22 février 2019