L'info people

Sylvie Tellier revient sur les abandons des Miss régionales : "Miss France peut faire peur"

Ne devient pas Miss France qui veut. Si la prestigieuse couronne de Miss France 2019 en fait rêver plus d'une, être sacrée reine de beauté est bien plus compliqué qu'il n'y paraît. Et pour cause, du jour au lendemain, la grande gagnante du concours voit sa vie complètement bouleversée. Un changement de vie que certaines candidates ne sont pas prêtes à accepter, comme l'explique Sylvie Tellier dans les colonnes du Parisien, en kiosque mardi 12 décembreDepuis qu'elle œuvre au sein de Miss France, Sylvie Tellier a déjà vu plusieurs Miss abandonner : "Cela fait treize ans que je suis là et c'est déjà arrivé pas mal de fois" déclare la directrice générale du concours. Sylvie Tellier poursuit et revient sur l'abandon cette année de Miss Provence, Aurélie Pons. La belle blonde a fait le choix de rendre son écharpe, car elle avait décroché un contrat de mannequinat à Bali. "Je trouve courageux de dire que l'on n'a pas envie, car potentiellement elle pourrait prendre la place d'une fille extrêmement motivée" ajoute-t-elle."Miss France, c'est tous les jours"Sylvie Tellier met un point d'honneur à expliquer aux filles ce qui les attend quand elles se lancent dans l'aventure Miss France : "Attention, je leur répète que si elles gagnent, elles mettent leur vie professionnelle entre parenthèses pendant un an" précise-t-elle. "Miss France, c'est tous les jours, un travail très prenant et à temps plein. Elles vivront à Paris, ne rentreront pas tous les soirs, cela peut faire peur. Il y a quelques années, lors d'un voyage aux Maldives, une Miss n'en pouvait plus et j'ai dû la ramener. Par contre, je leur dis attention les filles, toute sortie est définitive" conclut la patronne du concours de beauté. Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Sylvie Tellier - Photocall du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Sylvie Tellier - Photocall du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Sylvie Tellier - Photocall du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Sylvie Tellier - Photocall du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Sylvie Tellier - People lors du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © VEEREN-MOREAU / BESTIMAGE Sylvie Tellier - People lors du "Etam Live Show 2018" aux Beaux-Arts à Paris, le 25 septembre 2018. © VEEREN-MOREAU / BESTIMAGE Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) et sa mère Laurence Dr © CVS / Bestimage Camille Cerf (Miss France 2015), Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les S © CVS / Bestimage Camille Cerf (Miss France 2015), Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les S © CVS / Bestimage Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Camille Cerf (Miss France 2015), Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les S © CVS / Bestimage 12 décembre 2018

Miss France 2019 : les douze finalistes sont d'ores et déjà choisies

La grande élection de Miss France 2019 approche à grands pas. Samedi 15 décembre, l'incontournable maître de cérémonie Jean-Pierre Foucault présentera le célèbre concours de beauté, en direct du Zénith de Lille. Au terme d'une prestigieuse cérémonie, l'une des 30 Miss régionales va avoir le privilège de succéder à Maëva Coucke, qui fut sacrée Miss France 2018 le 16 décembre dernier.Sylvie Tellier a accordé une interview au journal du Parisien, en kiosque mardi 12 décembre. La directrice générale de Miss France a fait plusieurs révélations sur l'organisation de l'élection de Miss France, et plus particulièrement sur les finalistes du grand concours de beauté. Car si 30 prétendantes à la couronne seront présentées sur le plateau de TF1 samedi soir, en réalité 12 d'entre elles sont d'ores et déjà présélectionnées par un comité de professionnels mené par Sylvie Tellier.Comme Sylvie Tellier l'explique, mardi 12 décembre au soir, un jury de présélection retiendra les 12 finalistes du concours. "Ils ont tous vu les Miss évoluer pendant un mois et vérifient si elles sont aptes" explique-t-elle. Lors de cette réunion, les professionnels jaugent la motivation de chacune des reines de beauté, et évincent celles qui ne seraient pas prêtes à la grande aventure qu'est Miss France. Une fois les 12 candidates sélectionnées, ce sera au tour du jury, présidé cette année par la comédienne Line Renaud, et le public de TF1, de voter lors de la grande cérémonie. Ensuite, les 5 finalistes seront soumises à l'ultime vote du public. Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Léa Reboul, Miss Alsace © Capture Twitter Carla Bonesso, Miss Aquitaine © Capture Twitter Assia Kerim, Miss Picardie © Capture Twitter Coline Touret, Miss Bourgogne © Capture Twitter Émilie Bachellereau, Miss Bretagne © Capture Twitter Caroline Perengo, Miss Côte d'Azur © Capture Twitter Laurie Derouard, Miss Centre-Val de Loire © Capture Twitter Manon Jean-Mistral, Miss Corse © Capture Twitter Ophély Mézino, Miss Guadeloupe © Capture Twitter Alice Quérette, Miss Île-de-France © Capture Twitter Lauralyne Demesmay, Miss Franche-Comté © Capture Twitter Laureline Decocq, Miss Guyane © Capture Twitter Aude Destour, Miss Limousin © Capture Twitter Emma Virtz, Miss Lorraine © Capture Twitter Lola Brengues, Miss Languedoc-Roussillon © Capture Twitter Olivia Luscap, Miss Martinique © Capture Twitter Ousna Attoumani, Miss Mayotte © Capture Twitter Axelle Breil, Miss Midi-Pyrénées © Capture Twitter Amandine Chabrier, Miss Nouvelle-Calédonie © Capture Twitter Anaëlle Chrétien, Miss Normandie © Capture Twitter Paméla Texier, Miss Champagne-Ardenne © Capture Twitter Pauline Ianiro, Miss Rhône-Alpes © Capture Twitter Marion Sokolik, Miss Poitou-Charentes © Capture Twitter Diane Le Roux, Miss Pays de la Loire © Capture Twitter Wynona Gueraini, Miss Provence © Capture Twitter Morgane Soucramanien, Miss Réunion © Capture Twitter Romane Eichstadt, Miss Auvergne © Capture Twitter Allisson Georges, Miss Saint-Martin et Saint-Barthélemy © Capture Twitter Vaimalama Chaves, Miss Tahiti © Capture Twitter Annabelle Varane, Miss Nord-Pas-de-Calais © Capture Twitter La grande élection de Miss France 2019 approche à grands pas. Samedi 15 décembre, l'incontournable maître de cérémonie Jean-Pierre Foucault présentera le célèbre concours de beauté, en direct du Zénith de Lille. Au terme d'une prestigieuse cérémonie, l'une des 30 Miss régionales va avoir le privilège de succéder à Maëva Coucke, qui fut sacrée Miss France 2018 le 16 décembre dernier.Sylvie Tellier a accordé une interview au journal du Parisien, en kiosque mardi 12 décembre. La directrice générale de Miss France a fait plusieurs révélations sur l'organisation de l'élection de Miss France, et plus particulièrement sur les finalistes du grand concours de beauté. Car si 30 prétendantes à la couronne seront présentées sur le plateau de TF1 samedi soir, en réalité 12 d'entre elles sont d'ores et déjà présélectionnées par un comité de professionnels mené par Sylvie Tellier.Comme Sylvie Tellier l'explique, mardi 12 décembre au soir, un jury de présélection retiendra les 12 finalistes du concours. "Ils ont tous vu les Miss évoluer pendant un mois et vérifient si elles sont aptes" explique-t-elle. Lors de cette réunion, les professionnels jaugent la motivation de chacune des reines de beauté, et évincent celles qui ne seraient pas prêtes à la grande aventure qu'est Miss France. Une fois les 12 candidates sélectionnées, ce sera au tour du jury, présidé cette année par la comédienne Line Renaud, et le public de TF1, de voter lors de la grande cérémonie. Ensuite, les 5 finalistes seront soumises à l'ultime vote du public. Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France et Miss France 2002) - Soirée de lance © CVS / Bestimage Léa Reboul, Miss Alsace © Capture Twitter Carla Bonesso, Miss Aquitaine © Capture Twitter Assia Kerim, Miss Picardie © Capture Twitter Coline Touret, Miss Bourgogne © Capture Twitter Émilie Bachellereau, Miss Bretagne © Capture Twitter Caroline Perengo, Miss Côte d'Azur © Capture Twitter Laurie Derouard, Miss Centre-Val de Loire © Capture Twitter Manon Jean-Mistral, Miss Corse © Capture Twitter Ophély Mézino, Miss Guadeloupe © Capture Twitter Alice Quérette, Miss Île-de-France © Capture Twitter Lauralyne Demesmay, Miss Franche-Comté © Capture Twitter Laureline Decocq, Miss Guyane © Capture Twitter Aude Destour, Miss Limousin © Capture Twitter Emma Virtz, Miss Lorraine © Capture Twitter Lola Brengues, Miss Languedoc-Roussillon © Capture Twitter Olivia Luscap, Miss Martinique © Capture Twitter Ousna Attoumani, Miss Mayotte © Capture Twitter Axelle Breil, Miss Midi-Pyrénées © Capture Twitter Amandine Chabrier, Miss Nouvelle-Calédonie © Capture Twitter Anaëlle Chrétien, Miss Normandie © Capture Twitter Paméla Texier, Miss Champagne-Ardenne © Capture Twitter Pauline Ianiro, Miss Rhône-Alpes © Capture Twitter Marion Sokolik, Miss Poitou-Charentes © Capture Twitter Diane Le Roux, Miss Pays de la Loire © Capture Twitter Wynona Gueraini, Miss Provence © Capture Twitter Morgane Soucramanien, Miss Réunion © Capture Twitter Romane Eichstadt, Miss Auvergne © Capture Twitter Allisson Georges, Miss Saint-Martin et Saint-Barthélemy © Capture Twitter Vaimalama Chaves, Miss Tahiti © Capture Twitter Annabelle Varane, Miss Nord-Pas-de-Calais © Capture Twitter
12 décembre 2018

PHOTOS. Quand Kendall Jenner fait la queue au McDo après une soirée 

Preuves à l'appui. Kendall Jenner est une jeune femme ordinaire. Le 10 décembre 2018, la jolie brune de 23 ans s'est rendue à la soirée des British Fashion Awards 2018 au Royal Albert Hall à Londres. Au cours de celle-ci, la soeur de Kylie Jenner s'est fait remarquer dans une tenue dorée et (très transparente), laissant apercevoir ses formes sous sa robe.Après avoir foulé le tapis rouge et attiré tous les regards, cette dernière a, semble-t-il, eu un petit creux. Cette dernière, pourtant très soucieuse de sa ligne, s'est rendue dans un fast-food après la soirée pour satisfaire ses envies. Après avoir opté pour une tenue plus confortable, un jean simple, un pull à col roulé, des talons et un long manteau noir, Kendall Jenner a en effet été aperçue au comptoir du McDonald's à Oxford Street accompagnée d'une femme blonde. Voilà qui a dû faire plaisir aux employés présents...Décidément, la famille Kardashian/Jenner ont, quelques fois, (presque) tout d'une famille comme les autres. Malgré les apparences et leur vie hors du commun, celle-ci semble aimer les plaisirs simples de la vie. En effet, personne ne pourra nier qu'après une longue soirée, la chaîne de restauration rapide reste une valeur sûre ... Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Preuves à l'appui. Kendall Jenner est une jeune femme ordinaire. Le 10 décembre 2018, la jolie brune de 23 ans s'est rendue à la soirée des British Fashion Awards 2018 au Royal Albert Hall à Londres. Au cours de celle-ci, la soeur de Kylie Jenner s'est fait remarquer dans une tenue dorée et (très transparente), laissant apercevoir ses formes sous sa robe.Après avoir foulé le tapis rouge et attiré tous les regards, cette dernière a, semble-t-il, eu un petit creux. Cette dernière, pourtant très soucieuse de sa ligne, s'est rendue dans un fast-food après la soirée pour satisfaire ses envies. Après avoir opté pour une tenue plus confortable, un jean simple, un pull à col roulé, des talons et un long manteau noir, Kendall Jenner a en effet été aperçue au comptoir du McDonald's à Oxford Street accompagnée d'une femme blonde. Voilà qui a dû faire plaisir aux employés présents...Décidément, la famille Kardashian/Jenner ont, quelques fois, (presque) tout d'une famille comme les autres. Malgré les apparences et leur vie hors du commun, celle-ci semble aimer les plaisirs simples de la vie. En effet, personne ne pourra nier qu'après une longue soirée, la chaîne de restauration rapide reste une valeur sûre ... Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS Kendall Jenner va manger au McDonald's après la soirée British fashion awards à Londres le 10 décembre 2018 © KCS
11 décembre 2018

C'est ballot ! Déguisé en radar automatique, il tombe nez à nez avec... des gendarmes

C'est l'histoire drôle du jour ! Mobilisés par les manifestations des Gilets jaunes, les gendarmes de la Loire sont tombés sur un drôle d'individu la semaine dernière. S'il portait bien du jaune sur sa tenue, ce n'était pas vraiment un Français en colère. Sur son compte Facebook, la gendarmerie de ce département d'Auvergne a partagé cette drôle d'histoire. Sur la photo, à côté des deux policiers, l'individu en question... déguisés en radar automatique.Bandes jaunes et noires, panneau signalétique, caisson noir : toute la panoplie reconnaissable des radars est bien présente. Selon nos confrères de France Bleu, l'homme n'était pas en train de manifester mais fêtait simplement son anniversaire en compagnie de quelques amis. "Drôle de rencontre", a d'abord écrit la gendarmerie de la Loire, en légende de la photo des trois hommes. Elle continue en expliquant le contexte : "Tout au long de la semaine écoulée, les gendarmes de la Loire se sont déployés dans le cadre de la sécurisation des manifestations de gilets jaunes"."A Chalain-le-Comtal, le commandant et une patrouille de l'escadron départemental de la sécurité routière ont eu l'étrange surprise de voir un radar automatique prendre la fuite à leur approche..., explique la gendarmerie de la Loire, encore amusée par cette rencontre insolite. Un costume d'anniversaire original mais l'histoire ne dit pas s'il s'agissait de souffler 80 bougies." Une référence étonnante à la mesure contestée des 80 km/h mise en place par le gouvernement l'été dernier. C'est ballot ! Déguisé en radar automatique, il tombe nez-à-nez avec... des gendarmes © Facebook C'est l'histoire drôle du jour ! Mobilisés par les manifestations des Gilets jaunes, les gendarmes de la Loire sont tombés sur un drôle d'individu la semaine dernière. S'il portait bien du jaune sur sa tenue, ce n'était pas vraiment un Français en colère. Sur son compte Facebook, la gendarmerie de ce département d'Auvergne a partagé cette drôle d'histoire. Sur la photo, à côté des deux policiers, l'individu en question... déguisés en radar automatique.Bandes jaunes et noires, panneau signalétique, caisson noir : toute la panoplie reconnaissable des radars est bien présente. Selon nos confrères de France Bleu, l'homme n'était pas en train de manifester mais fêtait simplement son anniversaire en compagnie de quelques amis. "Drôle de rencontre", a d'abord écrit la gendarmerie de la Loire, en légende de la photo des trois hommes. Elle continue en expliquant le contexte : "Tout au long de la semaine écoulée, les gendarmes de la Loire se sont déployés dans le cadre de la sécurisation des manifestations de gilets jaunes"."A Chalain-le-Comtal, le commandant et une patrouille de l'escadron départemental de la sécurité routière ont eu l'étrange surprise de voir un radar automatique prendre la fuite à leur approche..., explique la gendarmerie de la Loire, encore amusée par cette rencontre insolite. Un costume d'anniversaire original mais l'histoire ne dit pas s'il s'agissait de souffler 80 bougies." Une référence étonnante à la mesure contestée des 80 km/h mise en place par le gouvernement l'été dernier. C'est ballot ! Déguisé en radar automatique, il tombe nez-à-nez avec... des gendarmes © Facebook
11 décembre 2018

Quand Nicolas Sarkozy était réveillé en pleine nuit par Johnny Hallyday : "Il nous sollicitait en permanence !"

Pour ne pas laisser Jade, Joy et Laeticia Hallyday "dans la mouise", Johnny Hallyday s'est assuré d'"assainir sa situation bancaire" au maximum, écrit Benjamin Locoge dans son ouvrage La ballade de Johnny & Laeticia : made in rock'n'roll, paru le 21 novembre dernier aux éditions Fayard. Pour assurer un bel avenir aux "trois femmes de sa vie", l'idole des jeunes n'a pas hésité à faire appel à Nicolas Sarkozy, lorsque ce dernier était président de la République. Interrogé par le journaliste de Paris Match, un membre du cabinet de Nicolas Sarkozy balance au sujet du Taulier, et de son attitude envers l'époux de Carla Bruni-Sarkozy : "Ils nous ont sollicités en permanence. Pour la cousine, la femme de ménage, le visa de la grand-mère, les impôts... Vous n'imaginez pas à quel point nous les avons aidés", lâche-t-il.Toujours d'après cette source citée par Benjamin Locoge et qui n'y va pas avec le dos de la cuillère, Johnny Hallyday n'a pas rendu la pareille à l'ex-pensionnaire de l'Elysée. "Tout ça pour ça... Quand Sarko a perdu l'élection de 2012, Johnny a été le premier à retourner sa veste, à ne plus le soutenir, alors que le président avait fait tout ce qu'il pouvait pour répondre à ses demandes les plus incongrues. Combien de fois a-t-il été réveillé en pleine nuit par un Johnny qui s'inquiétait de ses impôts !", déplore l'homme politique. Johnny Hallyday / Nicolas Sarkozy © © Splashnews - KCS PRESSE / © DFY - KCS PRESSE Johnny Hallyday kissing wife Laeticia after motorcycling on his Harley Davidson in Malibu, CA, on Ap © © Splashnews / KCS PRESSE Match PSG-Real de Madrid au Parc des Princes, Nicolas Sarkozy Paris, France le 6 Mars 2018 PSG-Real © © CPI / KCS PRESSE Johnny Hallyday and family lunch in Malibu, CA on September 28, 2013. Pictured: Johnny Hallyday Re © © Splashnews / KCS PRESSE Former french president Nicolas Sarkozy attends soccer Game PSG-Metz Paris,March 10 th 2018 Nicolas © © DFY / KCS PRESSE Johnny Hallyday, wife, Laeticia Boudou, and daughters, Jade and Joy shop at the Malibu Country Mart © © Splashnews / KCS PRESSE Former french president Nicolas Sarkozy attends soccer Game PSG-Metz Paris,March 10 th 2018 Nicolas © © DFY / KCS PRESSE Nicolas Sarkozy Personnalitees au Parc des Princes pour le match PSG contre Guingamp France Paris l © © DFY / KCS PRESSE Pour ne pas laisser Jade, Joy et Laeticia Hallyday "dans la mouise", Johnny Hallyday s'est assuré d'"assainir sa situation bancaire" au maximum, écrit Benjamin Locoge dans son ouvrage La ballade de Johnny & Laeticia : made in rock'n'roll, paru le 21 novembre dernier aux éditions Fayard. Pour assurer un bel avenir aux "trois femmes de sa vie", l'idole des jeunes n'a pas hésité à faire appel à Nicolas Sarkozy, lorsque ce dernier était président de la République. Interrogé par le journaliste de Paris Match, un membre du cabinet de Nicolas Sarkozy balance au sujet du Taulier, et de son attitude envers l'époux de Carla Bruni-Sarkozy : "Ils nous ont sollicités en permanence. Pour la cousine, la femme de ménage, le visa de la grand-mère, les impôts... Vous n'imaginez pas à quel point nous les avons aidés", lâche-t-il.Toujours d'après cette source citée par Benjamin Locoge et qui n'y va pas avec le dos de la cuillère, Johnny Hallyday n'a pas rendu la pareille à l'ex-pensionnaire de l'Elysée. "Tout ça pour ça... Quand Sarko a perdu l'élection de 2012, Johnny a été le premier à retourner sa veste, à ne plus le soutenir, alors que le président avait fait tout ce qu'il pouvait pour répondre à ses demandes les plus incongrues. Combien de fois a-t-il été réveillé en pleine nuit par un Johnny qui s'inquiétait de ses impôts !", déplore l'homme politique. Johnny Hallyday / Nicolas Sarkozy © © Splashnews - KCS PRESSE / © DFY - KCS PRESSE Johnny Hallyday kissing wife Laeticia after motorcycling on his Harley Davidson in Malibu, CA, on Ap © © Splashnews / KCS PRESSE Match PSG-Real de Madrid au Parc des Princes, Nicolas Sarkozy Paris, France le 6 Mars 2018 PSG-Real © © CPI / KCS PRESSE Johnny Hallyday and family lunch in Malibu, CA on September 28, 2013. Pictured: Johnny Hallyday Re © © Splashnews / KCS PRESSE Former french president Nicolas Sarkozy attends soccer Game PSG-Metz Paris,March 10 th 2018 Nicolas © © DFY / KCS PRESSE Johnny Hallyday, wife, Laeticia Boudou, and daughters, Jade and Joy shop at the Malibu Country Mart © © Splashnews / KCS PRESSE Former french president Nicolas Sarkozy attends soccer Game PSG-Metz Paris,March 10 th 2018 Nicolas © © DFY / KCS PRESSE Nicolas Sarkozy Personnalitees au Parc des Princes pour le match PSG contre Guingamp France Paris l © © DFY / KCS PRESSE
11 décembre 2018

"Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare" : mais qui est l'admirateur secret de Kendall Jenner ?

Kendall Jenner fait chavirer des cœurs. Dans sa story Instagram, la jeune femme a en effet partagé une lettre manuscrite d'un admirateur anonyme, dont elle a pris le soin de masquer la signature. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette missive était enflammée ! "Chère Kendall. Nous sommes peut-être à des kilomètres l'un de l'autre mais mon amour pour toi devient de plus en plus fort. Mon sentiment le plus profond est l'amour pour toi", commence l'amoureux transit, avec une écriture des plus élégantes.Il continue en déclarant son amour pour Kendall Jenner. "Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare. Pour le moment, cette séparation me tue, mais dans mon cœur, je sais que rien ne peut vraiment nous séparer, écrit l'admirateur secret. Nous sommes unis pour toujours, corps et âme, et je veux que tu saches que je t'aime du plus profond de mon cœur." En guise de conclusion, il écrit simplement : "love", avant de signer de son nom. Mais si Kendall Jenner a la chance de connaître l'identité de cet écrivain, elle a barré son nom pour que le grand public ne l'apprenne pas.Il faut dire que l'apparition lors des British Fashion Awards de Kendall Jenner, n'a laissé personne indifférent. Pour l'occasion la petite sœur de Kim Kardashian avait en effet choisi une jolie création signée Julian Macdonald, toute en transparence, dos nu et très échancrée. Une fois n'est pas coutume, la jeune femme a attiré tous les regards, piquant presque la vedette sur le tapis rouge aux mannequins Kate Moss, Cindy Crawford ou encore Doutzen Kroes. Cependant, la jeune femme s'est fait coiffer au poteau par Kaia Gerber durant la cérémonie, puisque c'est cette dernière qui a reçu le prix de "mannequin de l'année". Kendall Jenner à la soirée British Fashion Awards 2018 au Royal Albert Hall à Londres, le 10 décembr © Backgrid UK/ Bestimage Kendall Jenner - People à la sortie de l'afterparty des Fashion Awards 2018 à Londres, le 10 décembr © Backgrid UK/ Bestimage "Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare" : mais qui est l'admirateur secret de Kendall Jenner ? © Instagram Kendall Jenner fait chavirer des cœurs. Dans sa story Instagram, la jeune femme a en effet partagé une lettre manuscrite d'un admirateur anonyme, dont elle a pris le soin de masquer la signature. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette missive était enflammée ! "Chère Kendall. Nous sommes peut-être à des kilomètres l'un de l'autre mais mon amour pour toi devient de plus en plus fort. Mon sentiment le plus profond est l'amour pour toi", commence l'amoureux transit, avec une écriture des plus élégantes.Il continue en déclarant son amour pour Kendall Jenner. "Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare. Pour le moment, cette séparation me tue, mais dans mon cœur, je sais que rien ne peut vraiment nous séparer, écrit l'admirateur secret. Nous sommes unis pour toujours, corps et âme, et je veux que tu saches que je t'aime du plus profond de mon cœur." En guise de conclusion, il écrit simplement : "love", avant de signer de son nom. Mais si Kendall Jenner a la chance de connaître l'identité de cet écrivain, elle a barré son nom pour que le grand public ne l'apprenne pas.Il faut dire que l'apparition lors des British Fashion Awards de Kendall Jenner, n'a laissé personne indifférent. Pour l'occasion la petite sœur de Kim Kardashian avait en effet choisi une jolie création signée Julian Macdonald, toute en transparence, dos nu et très échancrée. Une fois n'est pas coutume, la jeune femme a attiré tous les regards, piquant presque la vedette sur le tapis rouge aux mannequins Kate Moss, Cindy Crawford ou encore Doutzen Kroes. Cependant, la jeune femme s'est fait coiffer au poteau par Kaia Gerber durant la cérémonie, puisque c'est cette dernière qui a reçu le prix de "mannequin de l'année". Kendall Jenner à la soirée British Fashion Awards 2018 au Royal Albert Hall à Londres, le 10 décembr © Backgrid UK/ Bestimage Kendall Jenner - People à la sortie de l'afterparty des Fashion Awards 2018 à Londres, le 10 décembr © Backgrid UK/ Bestimage "Je t'aimerai jusqu'à ce que la mort nous sépare" : mais qui est l'admirateur secret de Kendall Jenner ? © Instagram
11 décembre 2018

PHOTOS. Quand Victoria de Suède recycle une robe portée par sa mère il y a près de 23 ans

C'est un tendre clin d'œil. Lundi 10 décembre, la princesse Victoria de Suède assistait à la cérémonie des prix Nobel 2018 à Stockholm. Et pour l'occasion, elle a eu une magnifique pensée pour sa maman, la reine Silvia. Et pour le voir, il fallait regarder la tenue de la mère de la princesse Estelle et du prince Oscar. Elle portait en effet une splendide robe signée Nina Ricci : bustier rose, jupe bouffante argentée, ruban vert à la taille et un gros nœud dans le dos.Si Victoria de Suède a décidé de porter cette création, c'est en effet pour rendre hommage à sa maman. En 1995, c'est exactement la même robe que la reine Silvia avait portée lors... de la cérémonie des prix Nobel de cette année-là. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la mère, comme la fille, étaient magnifiques dans cette robe-là. Comme le note Paris Match, ce n'est pas la première fois que Victoria de Suède rend hommage au style vestimentaire de la reine Silvia. Le 28 août 2017, elle avait déjà porté la même robe de jour que sa mère.Et comme Kate Middleton, Victoria de Suède est devenue une reine dans l'art de recyclage de vêtements. Connue pour son sens de l'humour et sa fantaisie inoxydable, ultra-populaire dans son pays, Victoria est considérée depuis de nombreuses années comme la plus pétillante ambassadrice de la Suède. Un job qu'elle prend à cœur et qui lui est facilité par ses dons polyglottes : outre le suédois, Victoria de Suède parle en effet couramment quatre langues étrangères, l'anglais, le français, l'allemand et l'espagnol. La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE La reine Silvia de Suède en 1995 à Stockholm © BESTIMAGE La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE La reine Silvia de Suède en 1995 à Stockholm © BESTIMAGE La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE C'est un tendre clin d'œil. Lundi 10 décembre, la princesse Victoria de Suède assistait à la cérémonie des prix Nobel 2018 à Stockholm. Et pour l'occasion, elle a eu une magnifique pensée pour sa maman, la reine Silvia. Et pour le voir, il fallait regarder la tenue de la mère de la princesse Estelle et du prince Oscar. Elle portait en effet une splendide robe signée Nina Ricci : bustier rose, jupe bouffante argentée, ruban vert à la taille et un gros nœud dans le dos.Si Victoria de Suède a décidé de porter cette création, c'est en effet pour rendre hommage à sa maman. En 1995, c'est exactement la même robe que la reine Silvia avait portée lors... de la cérémonie des prix Nobel de cette année-là. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la mère, comme la fille, étaient magnifiques dans cette robe-là. Comme le note Paris Match, ce n'est pas la première fois que Victoria de Suède rend hommage au style vestimentaire de la reine Silvia. Le 28 août 2017, elle avait déjà porté la même robe de jour que sa mère.Et comme Kate Middleton, Victoria de Suède est devenue une reine dans l'art de recyclage de vêtements. Connue pour son sens de l'humour et sa fantaisie inoxydable, ultra-populaire dans son pays, Victoria est considérée depuis de nombreuses années comme la plus pétillante ambassadrice de la Suède. Un job qu'elle prend à cœur et qui lui est facilité par ses dons polyglottes : outre le suédois, Victoria de Suède parle en effet couramment quatre langues étrangères, l'anglais, le français, l'allemand et l'espagnol. La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE La reine Silvia de Suède en 1995 à Stockholm © BESTIMAGE La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE La reine Silvia de Suède en 1995 à Stockholm © BESTIMAGE La princesse Victoria de Suède porte la même robe que sa mère la reine Silvia portait en 1995 à Stockholm le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE
11 décembre 2018

Chez les soeurs Poniatowski, Marie est aux côtés de Laeticia Hallyday tandis que Sarah soutient Laura Smet

Les soeurs Poniatowski auraient-elles choisi un clan différent ? Depuis l'ouverture du testament de Johnny Hallyday, la guerre fait rage au sein de la famille Hallyday/Smet. Désignée comme bénéficiaire unique de l'héritage de l'idole des jeunes, Laeticia Hallyday s'est attiré les foudres de Laura Smet et David Hallyday. Heureusement, la fille de Jade et Joy peut compter sur le soutien indéfectible de ses proches, d'Hélène Darroze, à Laurence Favalelli, en passant par la productrice Anne Marcassus ou encore le manager est également aux côtés de la dernière épouse de Johnny Hallyday. Très proche de Laeticia Hallyday, la créatrice de bijoux la surnomme d'ailleurs "ma soeur de coeur". Pourtant, Sarah Poniatowski, la soeur cadette de Marie Poniatowski, ne semble pas faire partie de la #TeamLaeticia. Le lundi 10 décembre, Laura Smet a publié une magnifique photo d'elle en noir et blanc sur Instagram. Le compliment de Sarah Poniatowski à son égard n'est pas passé inaperçu. "Belle", a commenté la l'épouse de Marc Lavoine. Alors, la designeuse se serait-elle rangée du côté des aînés de Johnny Hallyday ? Quoi qu'il en soit, Laura Smet reste, tout autant que sa belle-mère, très bien entourée, autant de sa famille que de ses amis. View this post on Instagram A post shared by Laura Smet (@laura_smet_) on Dec 10, 2018 at 2:38am PST Marie Poniatowski /Sarah Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski / Instagram Sarah Poniatowski Marie Poniatowski et Laeticia Hallyday © Instagram Marie Poniatowski La #TeamLaeticia © Instagram Marie Poniatowski Johnny Hallyday et Marie Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski Marie Poniatowski et Laeticia Hallyday © Instagram Marie Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Marie Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski Laeticia Hallyday dans Paris le 16 octobre 2018. © © FGA+LSN / KCS PRESSE Laeticia Hallyday arrive dans les locaux de RTL le jour la sortie L'album posthume de Johnny Paris, © © FGA+LSN / KCS PRESSE Laura Smet attends the preview of 'Premiers Crus' on September 21, 2015 in Paris, France. © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Laeticia Hallyday leaving the Country Mart in Brentwood 11/27/18, Brentwood, California, United Stat © KCS Laura Smet arrives at the Chanel Haute Couture Spring Summer 2016 show as part of Paris Fashion Wee © © UK-team / KCS PRESSE Laura Smet arrives at the Closing Ceremony and 'Sicario'Premiere during the 41st Deauville American © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Les soeurs Poniatowski auraient-elles choisi un clan différent ? Depuis l'ouverture du testament de Johnny Hallyday, la guerre fait rage au sein de la famille Hallyday/Smet. Désignée comme bénéficiaire unique de l'héritage de l'idole des jeunes, Laeticia Hallyday s'est attiré les foudres de Laura Smet et David Hallyday. Heureusement, la fille de Jade et Joy peut compter sur le soutien indéfectible de ses proches, d'Hélène Darroze, à Laurence Favalelli, en passant par la productrice Anne Marcassus ou encore le manager est également aux côtés de la dernière épouse de Johnny Hallyday. Très proche de Laeticia Hallyday, la créatrice de bijoux la surnomme d'ailleurs "ma soeur de coeur". Pourtant, Sarah Poniatowski, la soeur cadette de Marie Poniatowski, ne semble pas faire partie de la #TeamLaeticia. Le lundi 10 décembre, Laura Smet a publié une magnifique photo d'elle en noir et blanc sur Instagram. Le compliment de Sarah Poniatowski à son égard n'est pas passé inaperçu. "Belle", a commenté la l'épouse de Marc Lavoine. Alors, la designeuse se serait-elle rangée du côté des aînés de Johnny Hallyday ? Quoi qu'il en soit, Laura Smet reste, tout autant que sa belle-mère, très bien entourée, autant de sa famille que de ses amis. View this post on Instagram A post shared by Laura Smet (@laura_smet_) on Dec 10, 2018 at 2:38am PST Marie Poniatowski /Sarah Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski / Instagram Sarah Poniatowski Marie Poniatowski et Laeticia Hallyday © Instagram Marie Poniatowski La #TeamLaeticia © Instagram Marie Poniatowski Johnny Hallyday et Marie Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski Marie Poniatowski et Laeticia Hallyday © Instagram Marie Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Sarah Poniatowski © Instagram Sarah Poniatowski Marie Poniatowski © Instagram Marie Poniatowski Laeticia Hallyday dans Paris le 16 octobre 2018. © © FGA+LSN / KCS PRESSE Laeticia Hallyday arrive dans les locaux de RTL le jour la sortie L'album posthume de Johnny Paris, © © FGA+LSN / KCS PRESSE Laura Smet attends the preview of 'Premiers Crus' on September 21, 2015 in Paris, France. © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Laeticia Hallyday leaving the Country Mart in Brentwood 11/27/18, Brentwood, California, United Stat © KCS Laura Smet arrives at the Chanel Haute Couture Spring Summer 2016 show as part of Paris Fashion Wee © © UK-team / KCS PRESSE Laura Smet arrives at the Closing Ceremony and 'Sicario'Premiere during the 41st Deauville American © © Gael Colliguet / KCS PRESSE
11 décembre 2018

PHOTOS. Vincent Cassel et Tina Kunakey très amoureux sur le tapis rouge pour l'avant-première du film "L'Empereur de Paris" 

Lundi 10 septembre, le cinéma Gaumont-Opéra à Paris projetait en avant-première "L'Empereur de Paris". Dans ce film policier de Jean-François Richert, disponible en salle dès le 19 décembre prochain, on retrouve comme personnage principal Vincent Cassel. Pour l'événement, l'acteur de 52 ans était bien évidemment de la partie. Ce dernier a foulé le tapis rouge dans un élégant costume bleu marine et d'un pull à col roulé de la même couleur, plus clair. A ses côtés pour le soutenir, la belle Tina Kunakey, entièrement vêtue de noir. Les jeunes mariés se sont affichés, comme à leur habitude, très amoureux et complices lors du photocall.Pour la soirée, une belle brochette de célébrités, venus d'univers différents avaient fait le déplacement. Thomas Ngijol était accompagné de sa femme, Carole Rocher. Malik Bentalha et Franck Gastambide, les héros de TAXI 5 n'ont pas manqué l'invitation. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste, Agathe Auproux, la danseuse Fauve Hautot, l'humoriste Nawell Madani ou encore l'ancienne candidate de télé-réalié Ayem Nour étaient également présents. L'ancienne Miss France 2013, Marine Lorphelin a particulièrement fait sensation dans une mini jupe de couleur bordeaux. Tina Kunakey et Vincent Cassel à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Tina Kunakey et Vincent Cassel à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" au cinéma Gaumont-Opéra à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE/KCS Olga Kurylenko à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Ayem Nour à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Franck Gastambide à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Nawell Madani à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Jean-Luc Guizonne et sa femme Charlotte Namura à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Fauve Hautot à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Agathe Auproux à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Alban Ivanov à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Anne Gravoin à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Clovis Cornillac et Lilou Fogli (sa femme) à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Disiz la Peste à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Gilles Lellouche à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Malik Bentalha à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Reem Kherici à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Thomas Ngijol et Carole Rocher (sa femme) à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Lundi 10 septembre, le cinéma Gaumont-Opéra à Paris projetait en avant-première "L'Empereur de Paris". Dans ce film policier de Jean-François Richert, disponible en salle dès le 19 décembre prochain, on retrouve comme personnage principal Vincent Cassel. Pour l'événement, l'acteur de 52 ans était bien évidemment de la partie. Ce dernier a foulé le tapis rouge dans un élégant costume bleu marine et d'un pull à col roulé de la même couleur, plus clair. A ses côtés pour le soutenir, la belle Tina Kunakey, entièrement vêtue de noir. Les jeunes mariés se sont affichés, comme à leur habitude, très amoureux et complices lors du photocall.Pour la soirée, une belle brochette de célébrités, venus d'univers différents avaient fait le déplacement. Thomas Ngijol était accompagné de sa femme, Carole Rocher. Malik Bentalha et Franck Gastambide, les héros de TAXI 5 n'ont pas manqué l'invitation. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste, Agathe Auproux, la danseuse Fauve Hautot, l'humoriste Nawell Madani ou encore l'ancienne candidate de télé-réalié Ayem Nour étaient également présents. L'ancienne Miss France 2013, Marine Lorphelin a particulièrement fait sensation dans une mini jupe de couleur bordeaux. Tina Kunakey et Vincent Cassel à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Tina Kunakey et Vincent Cassel à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" au cinéma Gaumont-Opéra à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE/KCS Olga Kurylenko à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Ayem Nour à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Franck Gastambide à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Nawell Madani à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Jean-Luc Guizonne et sa femme Charlotte Namura à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © BESTIMAGE Fauve Hautot à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Agathe Auproux à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Alban Ivanov à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Anne Gravoin à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Clovis Cornillac et Lilou Fogli (sa femme) à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Disiz la Peste à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Gilles Lellouche à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Malik Bentalha à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Reem Kherici à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS Thomas Ngijol et Carole Rocher (sa femme) à l'avant-première du film policier "L'Empereur de Paris" à Paris, le 10 décembre 2018 © KCS
11 décembre 2018

Tentative de viol, homicide involontaire... Le casier judiciaire bien rempli du nouveau petit ami de Nicki Minaj

Visiblement, Nicki Minaj a trouvé son nouveau petit ami dans la rubrique faits divers... Sur Instagram le dimanche 9 novembre, la rappeuse de 36 ans a officialisé sa relation avec avec Kenny Petty. L'heureux élu ? Un délinquant notoire, qui multiplie les crimes. Selon The Blast, qui a consulté des documents de justice, le chéri de Nicki Minaj a notamment été reconnu coupable en 1994... de tentative de viol sur une adolescente de 16 ans.Sur les documents, on apprend que pour intimider la jeune femme, il s'était saisi d'un objet très tranchant. Et selon les informations de TMZ, Kenny Petty a purgé une peine d'au moins quatre ans à la prison d'Etat de New York. Mais loin de se remettre dans le droit chemin, le chéri de Nicki Minaj a eu du nouveau à faire à la justice. En 2002, il a tué par balles Lamont Robinson. Quatre ans plus tard, il a plaidé coupable pour "homicide involontaire" et a écopé d'une peine de dix ans de prison. Sauf qu'il ne passera que sept années derrière les barreaux, avant d'être relâché en liberté surveillée. View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 9, 2018 at 4:46pm PST View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 10, 2018 at 12:43pm PST Après ces révélations, les fans de Nicki Minaj ont abreuvé son compte Instagram de commentaires d'insultes. Mais bien loin de s'en soucier, elle a de nouveau posté des photos (très hot) en compagnie de Kenny Petty. Dans une nouvelle publication en effet, la rappeuse apparaît à quatre pattes, à moitié nue, juste à côté de son nouveau boy-friend. "Ils veulent discuter ? On va leur donner des sujets de discussion", a-t-elle écrit en légende. View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 10, 2018 at 1:52pm PST Tentative de viol, homicide involontaire... Le casier judiciaire bien rempli du nouveau petit-ami de Nicki Minaj © Instagram Nicki Minaj à son arrivée au défilé de mode "Marc Jacobs" lors de la fashion week à New York. Le 12 © Agence / Bestimage Nicki Minaj à la press room du MTV Europe Music Awards à Bilbao en Espagne, le 4 novembre 2018 © AGENCE / BESTIMAGE Visiblement, Nicki Minaj a trouvé son nouveau petit ami dans la rubrique faits divers... Sur Instagram le dimanche 9 novembre, la rappeuse de 36 ans a officialisé sa relation avec avec Kenny Petty. L'heureux élu ? Un délinquant notoire, qui multiplie les crimes. Selon The Blast, qui a consulté des documents de justice, le chéri de Nicki Minaj a notamment été reconnu coupable en 1994... de tentative de viol sur une adolescente de 16 ans.Sur les documents, on apprend que pour intimider la jeune femme, il s'était saisi d'un objet très tranchant. Et selon les informations de TMZ, Kenny Petty a purgé une peine d'au moins quatre ans à la prison d'Etat de New York. Mais loin de se remettre dans le droit chemin, le chéri de Nicki Minaj a eu du nouveau à faire à la justice. En 2002, il a tué par balles Lamont Robinson. Quatre ans plus tard, il a plaidé coupable pour "homicide involontaire" et a écopé d'une peine de dix ans de prison. Sauf qu'il ne passera que sept années derrière les barreaux, avant d'être relâché en liberté surveillée. View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 9, 2018 at 4:46pm PST View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 10, 2018 at 12:43pm PST Après ces révélations, les fans de Nicki Minaj ont abreuvé son compte Instagram de commentaires d'insultes. Mais bien loin de s'en soucier, elle a de nouveau posté des photos (très hot) en compagnie de Kenny Petty. Dans une nouvelle publication en effet, la rappeuse apparaît à quatre pattes, à moitié nue, juste à côté de son nouveau boy-friend. "Ils veulent discuter ? On va leur donner des sujets de discussion", a-t-elle écrit en légende. View this post on Instagram A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on Dec 10, 2018 at 1:52pm PST Tentative de viol, homicide involontaire... Le casier judiciaire bien rempli du nouveau petit-ami de Nicki Minaj © Instagram Nicki Minaj à son arrivée au défilé de mode "Marc Jacobs" lors de la fashion week à New York. Le 12 © Agence / Bestimage Nicki Minaj à la press room du MTV Europe Music Awards à Bilbao en Espagne, le 4 novembre 2018 © AGENCE / BESTIMAGE
11 décembre 2018

Luc Besson confronté à celle qui l'accuse de viol, Diane Kruger confirme être maman d'une petite fille : toute l'actu du 11 décembre

Luc Besson a été confronté à l'actrice Sand Van Roy qui l'accuse de viol, le mardi 11 décembre, révèle Le Point. Les deux parties ont maintenu leur version. Closer, qui a eu confirmation de cette confrontation, est en mesure de préciser un certain nombre d'information. La confrontation s'est déroulée au 36 "Bastion", le siège de la police judiciaire parisienne et a duré 4h30. Sand Van Roy a relaté la soirée pour laquelle elle a déposé plainte, expliquant qu'à son arrivée dans la chambre d'hôtel, Luc Besson lui a fait un bisou et qu'elle le lui a rendu, avant qu'il ne la pénètre analement. Selon la victime présumée, Luc Besson lui a forcé la main à quatre reprises. De son côté, Luc Besson a réfuté en bloc les accusations de Sand Van Roy, raconte Le Point.Elle entretenait le mystère depuis la naissance de son bébé, malgré l'annonce du site américain People en novembre dernier. Mais lors d'une interview accordée à la chaîne Extra TV, Diane Kruger a révélé avoir donné naissance à une petite fille. Au cours de l'entretien, tandis que le journaliste évoquait son rôle de "jeune maman", Diane Kruger a lâché : "Elle est très petite, mais je suis épuisée. J'ai la sensation d'être un super-héros en ce moment". Réputée pour sa discrétion, l'actrice semble avoir laissé de côté ses principes pour se confier sur son bébé, ajoutant que la maternité est un "beau cadeau". Cependant, Diane Kruger n'en a pas dévoilé davantage, souhaitant malgré tout garder sa vie familiale privée.Et sinon, dans le reste de l'actualité...A la sortie des British Fashion Awards 2018, Brooklyn Beckham est apparu en charmante compagnie lundi 10 décembre. L'occasion pour le fils de Victoria et David Beckham d'officialiser sa relation avec sa nouvelle petite amie. De son côté, Renaud est apparu pour la première fois sur scène depuis son hospitalisation. Le chanteur s'est exprimé au nom des artistes au cours de la cérémonie de remise des Prix annuels de la Sacem. Enfin, les obsèques de Maria Pacôme avaient lieu au cimetière du Père-Lachaise le lundi 10 décembre. Mais peu de célébrités se sont déplacées pour dire adieux à la comédienne. Luc Besson / Diane Kruger © COADIC GUIREC - BESTIMAGE / Morgan Dessalles - Charles Guerin - Bestimage USA Info 19/09/2018 - ( Luc Besson une plainte pour viol déposée par une jeune actrice) - Luc Besson - © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Diane Kruger - Photocall du défilé de mode The Chanel Croisiere au Metropolitan Museum à New York, l © Morgan Dessalles / Charles Guerin / Bestimage USA Brooklyn Beckham et sa nouvelle compagne Hana Cross à la sortie de la soirée des British Fashion Awa © Backgrid UK/ Bestimage Renaud reçoit le Prix Spécial de la Sacem 2018 durant la cérémonie à la Salle Pleyel Le 11 Décembre 2018, à Paris © KCS Archives - La comedienne Maria Pacome et son fils François-Pierre a Paris le 11 Septembre 2007. © Pa © Patrick Carpentier / Bestimage Luc Besson a été confronté à l'actrice Sand Van Roy qui l'accuse de viol, le mardi 11 décembre, révèle Le Point. Les deux parties ont maintenu leur version. Closer, qui a eu confirmation de cette confrontation, est en mesure de préciser un certain nombre d'information. La confrontation s'est déroulée au 36 "Bastion", le siège de la police judiciaire parisienne et a duré 4h30. Sand Van Roy a relaté la soirée pour laquelle elle a déposé plainte, expliquant qu'à son arrivée dans la chambre d'hôtel, Luc Besson lui a fait un bisou et qu'elle le lui a rendu, avant qu'il ne la pénètre analement. Selon la victime présumée, Luc Besson lui a forcé la main à quatre reprises. De son côté, Luc Besson a réfuté en bloc les accusations de Sand Van Roy, raconte Le Point.Elle entretenait le mystère depuis la naissance de son bébé, malgré l'annonce du site américain People en novembre dernier. Mais lors d'une interview accordée à la chaîne Extra TV, Diane Kruger a révélé avoir donné naissance à une petite fille. Au cours de l'entretien, tandis que le journaliste évoquait son rôle de "jeune maman", Diane Kruger a lâché : "Elle est très petite, mais je suis épuisée. J'ai la sensation d'être un super-héros en ce moment". Réputée pour sa discrétion, l'actrice semble avoir laissé de côté ses principes pour se confier sur son bébé, ajoutant que la maternité est un "beau cadeau". Cependant, Diane Kruger n'en a pas dévoilé davantage, souhaitant malgré tout garder sa vie familiale privée.Et sinon, dans le reste de l'actualité...A la sortie des British Fashion Awards 2018, Brooklyn Beckham est apparu en charmante compagnie lundi 10 décembre. L'occasion pour le fils de Victoria et David Beckham d'officialiser sa relation avec sa nouvelle petite amie. De son côté, Renaud est apparu pour la première fois sur scène depuis son hospitalisation. Le chanteur s'est exprimé au nom des artistes au cours de la cérémonie de remise des Prix annuels de la Sacem. Enfin, les obsèques de Maria Pacôme avaient lieu au cimetière du Père-Lachaise le lundi 10 décembre. Mais peu de célébrités se sont déplacées pour dire adieux à la comédienne. Luc Besson / Diane Kruger © COADIC GUIREC - BESTIMAGE / Morgan Dessalles - Charles Guerin - Bestimage USA Info 19/09/2018 - ( Luc Besson une plainte pour viol déposée par une jeune actrice) - Luc Besson - © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Diane Kruger - Photocall du défilé de mode The Chanel Croisiere au Metropolitan Museum à New York, l © Morgan Dessalles / Charles Guerin / Bestimage USA Brooklyn Beckham et sa nouvelle compagne Hana Cross à la sortie de la soirée des British Fashion Awa © Backgrid UK/ Bestimage Renaud reçoit le Prix Spécial de la Sacem 2018 durant la cérémonie à la Salle Pleyel Le 11 Décembre 2018, à Paris © KCS Archives - La comedienne Maria Pacome et son fils François-Pierre a Paris le 11 Septembre 2007. © Pa © Patrick Carpentier / Bestimage
11 décembre 2018

"Bienvenue princesse" : Iris Mittenaere annonce l'arrivée d'un heureux événement 

Ancienne Miss France, Miss Univers, finaliste de Danse avec les stars saison 9 puis... tata ! Iris Mittenaere est ravie : sa famille s'agrandit à nouveau. Sa grande soeur, Cassandre, déjà maman d'un petit garçon appelé Octave, a donné naissance à une petite fille ce mardi 11 décembre. "Nous sommes heureux d'annoncer la naissance de notre fille, Hermione, arrivée ce matin à 10H53. Elle est en pleine forme, tout s'est très bien passé", a écrit la jeune maman sur son compte Instagram, accompagnant son message d'un tendre cliché. Sur celui-ci, elle dévoile la main de la petite fille et de son bracelet de naissance rose. View this post on Instagram A post shared by Cassandre M (@cassmttnr) on Dec 11, 2018 at 6:29am PST Suite à cette nouvelle, la reine de beauté de 25 ans n'a pu cacher sa joie et a immédiatement réagit sur son compte Instagram. Très proche de sa communauté, elle n'a pas hésité à leur annoncer l'arrivée de cet heureux événement. "Bienvenue princesse Hermione. Tatie va bien s'occuper de toi..." a-t-elle fièrement écrit, avant de féliciter "sa soeur d'amour" de lui avoir donné une petite nièce. Celle qui a réalisé son rêve en foulant le parquet de Danse avec les stars semble être prête à endosser son rôle de tâta pour la seconde fois ! Un joli cadeau de Noël (un peu en avance). Iris Mittenaere - Projection exceptionnelle du film "Le Retour de Mary Poppins" au cinéma UGC Ciné C © Pierre Perusseau / Bestimage Iris Mittenaere - Projection exceptionnelle du film "Le Retour de Mary Poppins" au cinéma UGC Ciné C © Pierre Perusseau / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) et son danseur de DALS © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Semi-exclusif - Iris Mittenaere (Miss France 2016 et Miss Univers 2016) - Dédicace du livre "Toujour © CVS / Bestimage Iris Mittenaere annonce l'arrivée de sa nièce sur Instagram mardi 11 décembre 2018 © Instagram Ancienne Miss France, Miss Univers, finaliste de Danse avec les stars saison 9 puis... tata ! Iris Mittenaere est ravie : sa famille s'agrandit à nouveau. Sa grande soeur, Cassandre, déjà maman d'un petit garçon appelé Octave, a donné naissance à une petite fille ce mardi 11 décembre. "Nous sommes heureux d'annoncer la naissance de notre fille, Hermione, arrivée ce matin à 10H53. Elle est en pleine forme, tout s'est très bien passé", a écrit la jeune maman sur son compte Instagram, accompagnant son message d'un tendre cliché. Sur celui-ci, elle dévoile la main de la petite fille et de son bracelet de naissance rose. View this post on Instagram A post shared by Cassandre M (@cassmttnr) on Dec 11, 2018 at 6:29am PST Suite à cette nouvelle, la reine de beauté de 25 ans n'a pu cacher sa joie et a immédiatement réagit sur son compte Instagram. Très proche de sa communauté, elle n'a pas hésité à leur annoncer l'arrivée de cet heureux événement. "Bienvenue princesse Hermione. Tatie va bien s'occuper de toi..." a-t-elle fièrement écrit, avant de féliciter "sa soeur d'amour" de lui avoir donné une petite nièce. Celle qui a réalisé son rêve en foulant le parquet de Danse avec les stars semble être prête à endosser son rôle de tâta pour la seconde fois ! Un joli cadeau de Noël (un peu en avance). Iris Mittenaere - Projection exceptionnelle du film "Le Retour de Mary Poppins" au cinéma UGC Ciné C © Pierre Perusseau / Bestimage Iris Mittenaere - Projection exceptionnelle du film "Le Retour de Mary Poppins" au cinéma UGC Ciné C © Pierre Perusseau / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) et son danseur de DALS © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Iris Mittenaere (Miss France, Miss Univers 2016 et Danse avec les Stars 2018) - Soirée de lancement © CVS / Bestimage Semi-exclusif - Iris Mittenaere (Miss France 2016 et Miss Univers 2016) - Dédicace du livre "Toujour © CVS / Bestimage Iris Mittenaere annonce l'arrivée de sa nièce sur Instagram mardi 11 décembre 2018 © Instagram
11 décembre 2018

Une histoire de "trous"... Ce titre de presse coquin sur Julia Roberts qui enflamme la toile

C'est une coquille très coquine ! Le week-end dernier, les lecteurs du journal new-yorkais Post-Journal ont dû écarquiller les yeux en lisant ce titre d'article sur Julia Roberts. En reprenant une dépêche de l'agence de presse Associated Press, le "principal journal du sud-ouest de New York" a commis une étonnante coquille en remplaçant un "r" par un "h". "Julia Roberts Finds Life And Her Holes Get Better With Age", pouvait-on lire dans cette page du journal. En Français, la traduction est pour le moins cocasse : "Julia Roberts trouve que la vie et ses trous s'améliorent avec les années".Evidemment, le Post-Journal voulait parler des "roles" de Julia Roberts et non pas de ses "holes", "trous", en français. Suite à la parution de cet article, le titre de presse a été largement raillé sur les réseaux sociaux. "Voici la raison pour laquelle elle est une star. Mes trous sont devenus pires avec les années", a notamment plaisanté l'actrice Dawson Busy Philips. "Je n'arrive pas à croire ce titre dans notre journal local... Julia Roberts sera ravie d'apprendre que ses trous s'améliorent avec l'âge", s'est amusée une internaute avant qu'un autre ajoute : "Elle possède clairement un gynécologue talentueux."@TheEllenShow can’t believe this headline in our local paper... Julia Roberts will be glad to know her holes are getting better with age pic.twitter.com/gvZkOsBjyN— elizabeth (@eadavisus) December 9, 2018 She’s clearly got a talented gynecologist.— Martin Collinson (@redskinsfanuk) December 11, 2018 "Puissent nos trous s'améliorer avec l'âge !!", rigole enfin un dernier internaute. Face à cette coquille coquine devenue virale, le journal a tenu à réagir. Lundi 10 décembre, le Post-Journal a en effet publié un entrefilet dans lequel il revient sur cette erreur. "Un titre sur la page D4 du numéro de samedi aurait dû se lire 'Julia Roberts trouve que la vie et ses rôles s'améliorent avec l'âge'", pouvait-on lire dans les colonnes. De quoi en boucher un trou à Julia Roberts !May all our holes get better with age!!!— deborah cooper (@deborahoak) December 11, 2018 Captures d'écran - Julia Roberts fait une apparition dans l'émission de Stephen Colbert, "The late s © Backgrid UK/ Bestimage Julia Roberts arrive au studio de Sirius Radio à New York. Julia montre ses jambes magnifiques dans © Charles Guerin / Bestimage USA Ce titre de presse coquin sur Julia Roberts qui enflamme la toile © Capture Twitter C'est une coquille très coquine ! Le week-end dernier, les lecteurs du journal new-yorkais Post-Journal ont dû écarquiller les yeux en lisant ce titre d'article sur Julia Roberts. En reprenant une dépêche de l'agence de presse Associated Press, le "principal journal du sud-ouest de New York" a commis une étonnante coquille en remplaçant un "r" par un "h". "Julia Roberts Finds Life And Her Holes Get Better With Age", pouvait-on lire dans cette page du journal. En Français, la traduction est pour le moins cocasse : "Julia Roberts trouve que la vie et ses trous s'améliorent avec les années".Evidemment, le Post-Journal voulait parler des "roles" de Julia Roberts et non pas de ses "holes", "trous", en français. Suite à la parution de cet article, le titre de presse a été largement raillé sur les réseaux sociaux. "Voici la raison pour laquelle elle est une star. Mes trous sont devenus pires avec les années", a notamment plaisanté l'actrice Dawson Busy Philips. "Je n'arrive pas à croire ce titre dans notre journal local... Julia Roberts sera ravie d'apprendre que ses trous s'améliorent avec l'âge", s'est amusée une internaute avant qu'un autre ajoute : "Elle possède clairement un gynécologue talentueux."@TheEllenShow can’t believe this headline in our local paper... Julia Roberts will be glad to know her holes are getting better with age pic.twitter.com/gvZkOsBjyN— elizabeth (@eadavisus) December 9, 2018 She’s clearly got a talented gynecologist.— Martin Collinson (@redskinsfanuk) December 11, 2018 "Puissent nos trous s'améliorer avec l'âge !!", rigole enfin un dernier internaute. Face à cette coquille coquine devenue virale, le journal a tenu à réagir. Lundi 10 décembre, le Post-Journal a en effet publié un entrefilet dans lequel il revient sur cette erreur. "Un titre sur la page D4 du numéro de samedi aurait dû se lire 'Julia Roberts trouve que la vie et ses rôles s'améliorent avec l'âge'", pouvait-on lire dans les colonnes. De quoi en boucher un trou à Julia Roberts !May all our holes get better with age!!!— deborah cooper (@deborahoak) December 11, 2018 Captures d'écran - Julia Roberts fait une apparition dans l'émission de Stephen Colbert, "The late s © Backgrid UK/ Bestimage Julia Roberts arrive au studio de Sirius Radio à New York. Julia montre ses jambes magnifiques dans © Charles Guerin / Bestimage USA Ce titre de presse coquin sur Julia Roberts qui enflamme la toile © Capture Twitter
11 décembre 2018

VIDEO. L'étonnante raison pour laquelle Gil Alma ("Nos chers voisins") a raté la naissance de son fils

Gil Alma raconte dans la voiture de Off Roads avec Laury Thilleman qu'il a manqué de peu la naissance de son fils pour des raisons professionnelles : "J'ai loupé la naissance de mon premier fils. J'étais sur un tournage. C'étai à Angoulême à l'époque. C'était Camping Paradis. J'ai loupé de deux heures mon fils".Marion Game a travaillé dans une grande entreprise avant de devenir comédienne. Ce métier de bureau la rendait si malheureuse qu'elle a fini par tomber en "déprime", comme elle l'explique sur le plateau de Faustine Bollaert. "Je suis tombée dans la déprime totale. On m'a retrouvée un matin dans mon lit. Je suis allée dans un service de l'hôpital Lariboisière, dans le service neurologique. J'ai un assistant qui m'observait beaucoup puisqu'il s'occupait de mon cas. Et il me disait que je n'avais rien à faire ici. 'Vous savez ce que vous devriez faire ? Vous devriez faire du théâtre'". C'est ainsi qu'elle s'est lancée dans sa carrière de comédienne.Dans Les Z'amours, une scène étonnante se déroule sous les yeux de Bruno Guillon qui rebaptise l'émission Les Echangistes. Gil Alma raconte dans la voiture de Off Roads avec Laury Thilleman qu'il a manqué de peu la naissance de son fils pour des raisons professionnelles : "J'ai loupé la naissance de mon premier fils. J'étais sur un tournage. C'étai à Angoulême à l'époque. C'était Camping Paradis. J'ai loupé de deux heures mon fils".Marion Game a travaillé dans une grande entreprise avant de devenir comédienne. Ce métier de bureau la rendait si malheureuse qu'elle a fini par tomber en "déprime", comme elle l'explique sur le plateau de Faustine Bollaert. "Je suis tombée dans la déprime totale. On m'a retrouvée un matin dans mon lit. Je suis allée dans un service de l'hôpital Lariboisière, dans le service neurologique. J'ai un assistant qui m'observait beaucoup puisqu'il s'occupait de mon cas. Et il me disait que je n'avais rien à faire ici. 'Vous savez ce que vous devriez faire ? Vous devriez faire du théâtre'". C'est ainsi qu'elle s'est lancée dans sa carrière de comédienne.Dans Les Z'amours, une scène étonnante se déroule sous les yeux de Bruno Guillon qui rebaptise l'émission Les Echangistes.
11 décembre 2018

PHOTOS. Kate Middleton et le prince William redonnent le sourire aux enfants défavorisés 

Kate Middleton est une duchesse au grand coeur. Véritable femme engagée, l'épouse du Prince William vient à nouveau de démontrer qu'elle portrait une grande importance à faire plaisir à autrui. Ce mardi 11 décembre, la duchesse de Cambrige et son époux ont rendu visite aux enfants de l'hôpital Evelina à Londres. Au cours de celle-ci, Kate et William ont fait connaissance avec plusieurs d'entre eux. Comme le démontrent les clichés, les jeunes parents étaient très à l'aise et visiblement heureux d'avoir fait le déplacement. Ils n'ont pas hésité à donner de leur temps, à s'amuser avec eux et engager la conversation.Cette visite fait suite à la nomination de Kate Middleton comme marraine de l'établissement. Une offre qu'elle n'a, bien sûr, pas pu refuser. Une véritable joie pour le personnel médical et les enfants, assure Marian Ridley, la directrice des lieux. "Ils étaient tous ravis et honorés", a-t-elle déclaré avant de confié être impatiente "de collaborer avec la duchesse", comme le rapporte PEOPLE. Si la belle-soeur de Meghan Markle a été choisie pour représenter l'Evelina, c'est avant tout grâce à son envie de faire le bonheur autour d'elle. "Elle partage notre passion, celle de donner aux enfants et aux jeunes un futur meilleur." Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, Royaume Uni, le © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, à la sortie du Centre d'aide aux sans-abris The Pas © AGENCE / BESTIMAGE Kate Middleton est une duchesse au grand coeur. Véritable femme engagée, l'épouse du Prince William vient à nouveau de démontrer qu'elle portrait une grande importance à faire plaisir à autrui. Ce mardi 11 décembre, la duchesse de Cambrige et son époux ont rendu visite aux enfants de l'hôpital Evelina à Londres. Au cours de celle-ci, Kate et William ont fait connaissance avec plusieurs d'entre eux. Comme le démontrent les clichés, les jeunes parents étaient très à l'aise et visiblement heureux d'avoir fait le déplacement. Ils n'ont pas hésité à donner de leur temps, à s'amuser avec eux et engager la conversation.Cette visite fait suite à la nomination de Kate Middleton comme marraine de l'établissement. Une offre qu'elle n'a, bien sûr, pas pu refuser. Une véritable joie pour le personnel médical et les enfants, assure Marian Ridley, la directrice des lieux. "Ils étaient tous ravis et honorés", a-t-elle déclaré avant de confié être impatiente "de collaborer avec la duchesse", comme le rapporte PEOPLE. Si la belle-soeur de Meghan Markle a été choisie pour représenter l'Evelina, c'est avant tout grâce à son envie de faire le bonheur autour d'elle. "Elle partage notre passion, celle de donner aux enfants et aux jeunes un futur meilleur." Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visitent l © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, Royaume Uni, le © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge visite l'hôpital pour enfants Evelina à Londres, R © Agence / Bestimage Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge en visite à © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en visite à l'hôpital pour enfants Evelina à Londre © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, à la sortie du Centre d'aide aux sans-abris The Pas © AGENCE / BESTIMAGE
11 décembre 2018

Patrick Bruel : comment la mort du juriste Guy Carcassonne l'a profondément meurtri

Il était l'une des plus belles et longues histoires d'amitié de Patrick Bruel à qui Cstar consacre un documentaire, La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h. Guy Carcassonne, éminent spécialiste de droit constitutionnel et enseignant à l'université de Paris X Nanterre, mari de la célèbre dessinatrice Claire Bretécher, avait fait la connaissance de Patrick Bruel en 1989. C'était, lors d'un déjeuner avec le Premier ministre Michel Rocard. Patrick Bruel racontait à Paris Match : "Ce jour-là est née une amitié indéfectible, sans ombre. Une relation quotidienne. Il était celui à qui je pouvais tout dire. Celui qui prenait le temps de m'écouter à n'importe quel moment, de venir me voir "pour éclaircir" alors qu'il était en train de rédiger une proposition de Constitution afghane. Il savait tout de moi. Depuis qu'il est parti, je me sens parfois très seul."Guy Carcassonne est en effet mort à l'âge de 62 ans en mai 2013, emporté par une hémorragie cérébrale alors qu'il effectuait un voyage en Russie. Au Parisien, terrassé de chagrin lors de la disparition de Guy Carcassonne, Patrick Bruel confiait : "C'était mon ami, mon frère et, d'une certaine manière, le père que je n'ai pas eu même si notre différence d'âge n'était que de dix ans." Patrick Bruel assumait pleinement cette position de père de substitution attribuée à son ami, à qui il a dédié une chanson, Mon repère. Au Figaro, l'artiste confiait : "Guy a été tellement là. Il a été présent pour mon mariage [avec l'écrivaine Amanda Sthers], mon divorce et la naissance de mes enfants... [...] À chacun de mes enfants, il avait acheté deux caisses de grands vins correspondant à leur année de naissance et que je leur donnerai quand ils auront l'âge. J'aimais son extraordinaire bon sens, son optimisme, sa manière inouïe de tout dédramatiser."Dans le documentaire Cstar, Patrick Bruel confirme que la douleur liée à cette disparition brutale de son ami est toujours à vif. "C'est un manque... incommensurable ! Il me manque parce qu'il était essentiel dans mon quotidien, mon fonctionnement, mon mode de pensée. Presque aussi dans mon éducation politique. [...] Un homme d'exception [...] mon "re-père" dans tous les sens du terme, il a joué ce rôle-là aussi."Diaporama réalisé par Anne-Laure Duvernet. Patrick Bruel aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Guy Carcassonne en 2011 © DOC YOU TUBE Obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Patrick Bruel et Jérome Cahuzac aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Claire Bretecher, Manuel Valls et Valérie Trierweiler aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Patrick Bruel et Jérome Cahuzac aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Il était l'une des plus belles et longues histoires d'amitié de Patrick Bruel à qui Cstar consacre un documentaire, La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h. Guy Carcassonne, éminent spécialiste de droit constitutionnel et enseignant à l'université de Paris X Nanterre, mari de la célèbre dessinatrice Claire Bretécher, avait fait la connaissance de Patrick Bruel en 1989. C'était, lors d'un déjeuner avec le Premier ministre Michel Rocard. Patrick Bruel racontait à Paris Match : "Ce jour-là est née une amitié indéfectible, sans ombre. Une relation quotidienne. Il était celui à qui je pouvais tout dire. Celui qui prenait le temps de m'écouter à n'importe quel moment, de venir me voir "pour éclaircir" alors qu'il était en train de rédiger une proposition de Constitution afghane. Il savait tout de moi. Depuis qu'il est parti, je me sens parfois très seul."Guy Carcassonne est en effet mort à l'âge de 62 ans en mai 2013, emporté par une hémorragie cérébrale alors qu'il effectuait un voyage en Russie. Au Parisien, terrassé de chagrin lors de la disparition de Guy Carcassonne, Patrick Bruel confiait : "C'était mon ami, mon frère et, d'une certaine manière, le père que je n'ai pas eu même si notre différence d'âge n'était que de dix ans." Patrick Bruel assumait pleinement cette position de père de substitution attribuée à son ami, à qui il a dédié une chanson, Mon repère. Au Figaro, l'artiste confiait : "Guy a été tellement là. Il a été présent pour mon mariage [avec l'écrivaine Amanda Sthers], mon divorce et la naissance de mes enfants... [...] À chacun de mes enfants, il avait acheté deux caisses de grands vins correspondant à leur année de naissance et que je leur donnerai quand ils auront l'âge. J'aimais son extraordinaire bon sens, son optimisme, sa manière inouïe de tout dédramatiser."Dans le documentaire Cstar, Patrick Bruel confirme que la douleur liée à cette disparition brutale de son ami est toujours à vif. "C'est un manque... incommensurable ! Il me manque parce qu'il était essentiel dans mon quotidien, mon fonctionnement, mon mode de pensée. Presque aussi dans mon éducation politique. [...] Un homme d'exception [...] mon "re-père" dans tous les sens du terme, il a joué ce rôle-là aussi."Diaporama réalisé par Anne-Laure Duvernet. Patrick Bruel aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Guy Carcassonne en 2011 © DOC YOU TUBE Obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Patrick Bruel et Jérome Cahuzac aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Claire Bretecher, Manuel Valls et Valérie Trierweiler aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE Patrick Bruel et Jérome Cahuzac aux obsèques de Guy Carcassonne au cimetière de Montmartre à Paris le 3 juin 2013 © BESTIMAGE
11 décembre 2018

Closer vous raconte les détails de la confrontation entre Luc Besson et Sand Van Roy, qui l'accuse de viol

La confrontation aura duré 4h30. Ainsi que le révèle Le Point sur son site internet, le réalisateur et producteur Luc Besson a été confronté à l'actrice Sand Van Roy, qui l'accuse de viol depuis le mois de mai dernier, ce mardi 11 décembre. Epaulés par leurs avocats respectifs, les deux parties n'ont pas changé de version, et ont maintenu leurs propos. Closer, qui a eu confirmation de cette confrontation, est en mesure de préciser un certain nombre d'informations.Sur la confrontation en elle-même, d'abord. Elle a eu lieu au 36 "Bastion", le siège de la police judiciaire parisienne. Luc Besson et Sand Van Roy étaient convoqués à 8h30 et ont terminé vers 13h.Sur la soirée pour laquelle Sand Van Roy a déposé plainte pour viol, ensuite. L'actrice raconte être arrivée dans la chambre d'hôtel, que Luc Besson lui a fait un bisou et qu'elle le lui a rendu. Les deux se sont ensuite déshabillés, avant qu'elle ne fasse un malaise, croyant faire un AVC. Sand Van Roy raconte encore que, quelques minutes plus tard, Luc Besson la pénètre analement, lui dit que ça fait mal.Sur leur relation, enfin. Sand Van Roy raconte aux enquêteurs n'avoir jamais éprouvé de désir pour Luc Besson, et explique avoir déjà simulé, des malaises, par exemple, pour éviter d'avoir des relations sexuelles avec lui. Sand Van Roy donne une date précise aux enquêteurs : le 10 avril 2018. Ce jour-là, le réalisateur vient chez elle avec son accord. Pour éviter de faire l'amour avec le producteur, Sand Van Roy prétexte alors un chagrin, qui aurait été causé par la mort récente de sa grand-mère... alors que celle-ci est déjà morte depuis longtemps, comme elle l'a raconté lors de la confrontation. Selon elle, Luc Besson lui a forcé la main à quatre reprises. Notamment une fois où ils dormaient dans le même lit : Sand Van Roy s'est réveillée en plein sommeil, pour s'apercevoir que Luc Besson était en train d'abuser d'elle. Il a cessé dès qu'elle lui a demandé.De son côté, Luc Besson a réfuté en bloc les accusations de Sand Van Roy. "Je n'ai jamais exercé aucun geste violent ni aucune contrainte sur Mme Van Roy ni sur aucune autre femme. Je découvre cette double personnalité. Si à n'importe quel moment, elle avait émis le souhait d'arrêter ou de modifier notre relation, je l'aurais fait immédiatement avec respect ", a expliqué Luc Besson, en guise de conclusion, raconte Le Point avant de répéter : "Je n'ai aucun antécédent judiciaire de violence ou en rapport avec les femmes". Cette affaire devrait être close rapidement. Le parquet de Paris, après avoir entendu toutes les parties et plusieurs témoins, peut décider de la classer sans suite ou d'ouvrir une information judiciaire. À ce jour, Luc Besson ne fait l'objet que "d'une seule plainte", rappelle Le Point, qui révèle que, selon la police judiciaire, les récents témoignages publiés par Médiapart contre Luc Besson n'apporteraient "aucun élément intéressant à l'enquête dont ils sont saisis". Luc Besson - Avant-première du film "Eva" lors du 68ème festival du film de Berlin, La Berlinale, le © API / BESTIMAGE Luc Besson sur le photocall de son film "Valérian et la Cité des mille planètes" à Rome en Italie le © Zuma Press / Bestimage Info 19/09/2018 - ( Luc Besson une plainte pour viol déposée par une jeune actrice) - Luc Besson - © COADIC GUIREC / BESTIMAGE La confrontation aura duré 4h30. Ainsi que le révèle Le Point sur son site internet, le réalisateur et producteur Luc Besson a été confronté à l'actrice Sand Van Roy, qui l'accuse de viol depuis le mois de mai dernier, ce mardi 11 décembre. Epaulés par leurs avocats respectifs, les deux parties n'ont pas changé de version, et ont maintenu leurs propos. Closer, qui a eu confirmation de cette confrontation, est en mesure de préciser un certain nombre d'informations.Sur la confrontation en elle-même, d'abord. Elle a eu lieu au 36 "Bastion", le siège de la police judiciaire parisienne. Luc Besson et Sand Van Roy étaient convoqués à 8h30 et ont terminé vers 13h.Sur la soirée pour laquelle Sand Van Roy a déposé plainte pour viol, ensuite. L'actrice raconte être arrivée dans la chambre d'hôtel, que Luc Besson lui a fait un bisou et qu'elle le lui a rendu. Les deux se sont ensuite déshabillés, avant qu'elle ne fasse un malaise, croyant faire un AVC. Sand Van Roy raconte encore que, quelques minutes plus tard, Luc Besson la pénètre analement, lui dit que ça fait mal.Sur leur relation, enfin. Sand Van Roy raconte aux enquêteurs n'avoir jamais éprouvé de désir pour Luc Besson, et explique avoir déjà simulé, des malaises, par exemple, pour éviter d'avoir des relations sexuelles avec lui. Sand Van Roy donne une date précise aux enquêteurs : le 10 avril 2018. Ce jour-là, le réalisateur vient chez elle avec son accord. Pour éviter de faire l'amour avec le producteur, Sand Van Roy prétexte alors un chagrin, qui aurait été causé par la mort récente de sa grand-mère... alors que celle-ci est déjà morte depuis longtemps, comme elle l'a raconté lors de la confrontation. Selon elle, Luc Besson lui a forcé la main à quatre reprises. Notamment une fois où ils dormaient dans le même lit : Sand Van Roy s'est réveillée en plein sommeil, pour s'apercevoir que Luc Besson était en train d'abuser d'elle. Il a cessé dès qu'elle lui a demandé.De son côté, Luc Besson a réfuté en bloc les accusations de Sand Van Roy. "Je n'ai jamais exercé aucun geste violent ni aucune contrainte sur Mme Van Roy ni sur aucune autre femme. Je découvre cette double personnalité. Si à n'importe quel moment, elle avait émis le souhait d'arrêter ou de modifier notre relation, je l'aurais fait immédiatement avec respect ", a expliqué Luc Besson, en guise de conclusion, raconte Le Point avant de répéter : "Je n'ai aucun antécédent judiciaire de violence ou en rapport avec les femmes". Cette affaire devrait être close rapidement. Le parquet de Paris, après avoir entendu toutes les parties et plusieurs témoins, peut décider de la classer sans suite ou d'ouvrir une information judiciaire. À ce jour, Luc Besson ne fait l'objet que "d'une seule plainte", rappelle Le Point, qui révèle que, selon la police judiciaire, les récents témoignages publiés par Médiapart contre Luc Besson n'apporteraient "aucun élément intéressant à l'enquête dont ils sont saisis". Luc Besson - Avant-première du film "Eva" lors du 68ème festival du film de Berlin, La Berlinale, le © API / BESTIMAGE Luc Besson sur le photocall de son film "Valérian et la Cité des mille planètes" à Rome en Italie le © Zuma Press / Bestimage Info 19/09/2018 - ( Luc Besson une plainte pour viol déposée par une jeune actrice) - Luc Besson - © COADIC GUIREC / BESTIMAGE
11 décembre 2018

VIDEO. "Un concours de retournement de veste" : Marine Le Pen tacle Franck Dubosc sur les Gilets jaunes

Franck Dubosc et les Gilets jaunes, une histoire en plusieurs actes. S'il a d'abord publiquement soutenu ce mouvement populaire, l'humoriste a changé d'avis le week-end dernier. Mais après avoir fait face à un torrent de critiques (et d'insultes), il a une nouvelle fois fait machine arrière. Le 10 décembre, Franck Dubosc a expliqué qu'il regrettait de s'en être pris aux Gilets jaunes. "J'ai fait une erreur. Une énorme erreur. C'est l'erreur d'un homme qui a eu peur. Maintenant, je suis là, moi aussi", a avoué l'humoriste à Cyril Hanouna.Mais ses changements d'avis ont visiblement agacé plus d'une personne, et pas que des anonymes. En sortant des Questions au gouvernement mardi 11 décembre, Marine Le Pen s'est payé la tête de l'humoriste. "Monsieur Dussopt (secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Action et des Comptes Publics, NDLR), qui a tourné sa veste 18 fois - je pense qu'il pourrait faire un concours avec Dubosc en termes de retournage de veste - vient expliquer à l'opposition que c'est l'opposition qui serait porteur de chaos", a lâché la présidente du Rassemblement National devant les journalistes.Dans une vidéo Facebook publiée il y a quelques semaines, et supprimée depuis, Franck Dubosc expliquait soutenir les Gilets jaunes. "Message aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez. Il faut que l'on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu'on trouve quelque chose. J'en parle aux copains", annonçait-il face caméra. Mais il y a quelques jours, il était revenu en arrière. L'humoriste révélait se désolidariser de la cause des Gilets Jaunes à la suite des nombreux débordements : "Sûrement pas, les gilets jaunes c'est du passé monsieur (...) Trop haineux, trop hargneux, à dégager", avait lâché Franck Dubosc à un fan. Une prise de position qu'il a expliquée dans TPMP : "Au bout d'une semaine, je suis en Suisse, affaibli, je sors de spectacle, et il y a ce monsieur qui vient, à un moment où il ne faut pas venir. Je suis énervé, je suis excédé (...) Je craque, parce que je suis un être humain".Closer.fr vous propose de revoir cette séquence. Franck Dubosc et les Gilets jaunes, une histoire en plusieurs actes. S'il a d'abord publiquement soutenu ce mouvement populaire, l'humoriste a changé d'avis le week-end dernier. Mais après avoir fait face à un torrent de critiques (et d'insultes), il a une nouvelle fois fait machine arrière. Le 10 décembre, Franck Dubosc a expliqué qu'il regrettait de s'en être pris aux Gilets jaunes. "J'ai fait une erreur. Une énorme erreur. C'est l'erreur d'un homme qui a eu peur. Maintenant, je suis là, moi aussi", a avoué l'humoriste à Cyril Hanouna.Mais ses changements d'avis ont visiblement agacé plus d'une personne, et pas que des anonymes. En sortant des Questions au gouvernement mardi 11 décembre, Marine Le Pen s'est payé la tête de l'humoriste. "Monsieur Dussopt (secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Action et des Comptes Publics, NDLR), qui a tourné sa veste 18 fois - je pense qu'il pourrait faire un concours avec Dubosc en termes de retournage de veste - vient expliquer à l'opposition que c'est l'opposition qui serait porteur de chaos", a lâché la présidente du Rassemblement National devant les journalistes.Dans une vidéo Facebook publiée il y a quelques semaines, et supprimée depuis, Franck Dubosc expliquait soutenir les Gilets jaunes. "Message aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez. Il faut que l'on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu'on trouve quelque chose. J'en parle aux copains", annonçait-il face caméra. Mais il y a quelques jours, il était revenu en arrière. L'humoriste révélait se désolidariser de la cause des Gilets Jaunes à la suite des nombreux débordements : "Sûrement pas, les gilets jaunes c'est du passé monsieur (...) Trop haineux, trop hargneux, à dégager", avait lâché Franck Dubosc à un fan. Une prise de position qu'il a expliquée dans TPMP : "Au bout d'une semaine, je suis en Suisse, affaibli, je sors de spectacle, et il y a ce monsieur qui vient, à un moment où il ne faut pas venir. Je suis énervé, je suis excédé (...) Je craque, parce que je suis un être humain".Closer.fr vous propose de revoir cette séquence.
11 décembre 2018

Patrick Bruel : qui sont ses frères et son beau-père ?

Patrick Bruel, né en mai 1959, a peu connu son père Pierre Benguigui, parti dès 1960. Mais sa mère Augusta va se remarier quelques années plus tard ainsi que le rappelle le documentaire La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h sur Cstar. Le beau-père de Patrick Bruel s'appelle Philippe Moreau. Architecte et fils de médecin, il aura avec Augusta deux autres fils. Les demi-frères de Patrick Bruel s'appellent David-François et Fabrice Moreau. Des frères que Patrick Bruel, loin de jouer à l'ex-enfant unique outragé, va accueillir comme une bénédiction. Dans le documentaire Cstar, parlant de David-François Moreau, né en 1972, Patrick Bruel explique : "David c'est le cadeau que j'attendais."David-François et Fabrice vont, comme leur célèbre frère, faire carrière dans la musique. La chose n'avait rien d'évident pour David-François Moreau, un temps dégouté de la chose musicale par les manières brutales de son professeur de piano. David-François se formera en complet autodidacte à de nombreux instruments. Il composera pas mal de musiques de film, des partitions pour des publicités, des ballets... Avant de travailler régulièrement avec Patrick Bruel à partir de 1999, notamment sur les albums Entre deux et Très souvent je pense à vous, consacré à Barbara. David-François Moreau a par ailleurs collaboré avec Cali ainsi qu'avec le chanteur Pierre Lapointe. Il a par ailleurs partagé un temps la vie de l'actrice Emmanuelle Béart avec laquelle il a eu en avril 1996 un fils, Yohann.Leur frère Fabrice Moreau, né en 1975, a un parcours musical plus discret que ses deux aînés. Fabrice Moreau est néanmoins bien connu dans le milieu du jazz pour être un compositeur et batteur de grand talent. Il se produit dans un groupe qui porte son nom : le Fabrice Moreau quintet.Diaporama réalisé par Arabelle Combet. David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel en studio d'enregistrement le 20 juillet 2018 © INSTAGAM/PATRICKBRUELOFF David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE David-Francois Moreau le frère de Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE Patrick Bruel à l'avant-première du film "Holy Lands" au cinéma UGC Normandie à Paris le 4 décembre 2018 © BESTIMAGE Patrick Bruel aux NRJ Music Awards en 2018 © P BARIL Patrick Bruel, né en mai 1959, a peu connu son père Pierre Benguigui, parti dès 1960. Mais sa mère Augusta va se remarier quelques années plus tard ainsi que le rappelle le documentaire La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h sur Cstar. Le beau-père de Patrick Bruel s'appelle Philippe Moreau. Architecte et fils de médecin, il aura avec Augusta deux autres fils. Les demi-frères de Patrick Bruel s'appellent David-François et Fabrice Moreau. Des frères que Patrick Bruel, loin de jouer à l'ex-enfant unique outragé, va accueillir comme une bénédiction. Dans le documentaire Cstar, parlant de David-François Moreau, né en 1972, Patrick Bruel explique : "David c'est le cadeau que j'attendais."David-François et Fabrice vont, comme leur célèbre frère, faire carrière dans la musique. La chose n'avait rien d'évident pour David-François Moreau, un temps dégouté de la chose musicale par les manières brutales de son professeur de piano. David-François se formera en complet autodidacte à de nombreux instruments. Il composera pas mal de musiques de film, des partitions pour des publicités, des ballets... Avant de travailler régulièrement avec Patrick Bruel à partir de 1999, notamment sur les albums Entre deux et Très souvent je pense à vous, consacré à Barbara. David-François Moreau a par ailleurs collaboré avec Cali ainsi qu'avec le chanteur Pierre Lapointe. Il a par ailleurs partagé un temps la vie de l'actrice Emmanuelle Béart avec laquelle il a eu en avril 1996 un fils, Yohann.Leur frère Fabrice Moreau, né en 1975, a un parcours musical plus discret que ses deux aînés. Fabrice Moreau est néanmoins bien connu dans le milieu du jazz pour être un compositeur et batteur de grand talent. Il se produit dans un groupe qui porte son nom : le Fabrice Moreau quintet.Diaporama réalisé par Arabelle Combet. David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel en studio d'enregistrement le 20 juillet 2018 © INSTAGAM/PATRICKBRUELOFF David-Francois Moreau et son frère Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE David-Francois Moreau le frère de Patrick Bruel dans "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015 © BESTIMAGE Patrick Bruel à l'avant-première du film "Holy Lands" au cinéma UGC Normandie à Paris le 4 décembre 2018 © BESTIMAGE Patrick Bruel aux NRJ Music Awards en 2018 © P BARIL
11 décembre 2018

PHOTOS. Obsèques de Maria Pacôme : très peu de stars se sont déplacées pour lui rendre un dernier hommage...

Les obsèques de Maria Pacôme se sont déroulées en très petit comité... Mardi 11 décembre, l'enterrement de la comédienne, décédée samedi 1er décembre dernier à l'âge de 95 ans, s'est déroulé au cimetière du Père-Lachaise. Mais très peu de people se sont déplacés pour dire à dernier adieu à Maria Pacôme, puisqu'on pouvait même les compter sur les doigts d'une seule main. Aux côtés de son fils François, les acteurs Daniel Auteuil et Bernard Le Coq sont venus rendre un hommage à Maria Pacôme.Au Père-Lachaise, l'attaché de presse Dominique Segall a aussi tenu à assister aux obsèques de la comédienne. Hormis ces trois hommes, aucune autre star n'a fait le déplacement pour honorer la mémoire de cette comédienne qui a lutté contre des mois contre un cancer des amygdales. Depuis la mort de Maria Pacôme, son fils François a plusieurs fois pris la parole pour raconter la fin de vie de sa maman. "Une chose à partager : il faut une vraie réflexion sur la fin de vie assistée, parce que là, on est très loin de la dignité et de l'humanité", écrivait-il sur son compte Facebook au moment d'annoncer la terrible nouvelle."Dans sa grande insouciance, elle a pensé qu'on lui filerait un coup de main", a avoué François Pacôme sur RTL quelques jours après. S'il a décidé de mener ce combat pour le suicide assisté, c'est parce qu'il a vu sa maman partir. "Elle m'a demandé de l'aider à mourir tous les jours où je la voyais, a avoué le fils de Maria Pacôme. Elle m'a demandé à moi et à tous ses amis, aux médecins, à toutes les infirmières. (...) Pendant six mois, elle a demandé à tout le monde 'filez-moi un flingue, filez-moi le bouillon de huit heures, aidez-moi'" Soulagé par la mort de sa mère, François Pacôme est heureux qu'elle soit partie "dans son lit, face à son jardin". Archives - La comedienne Maria Pacome et son fils François-Pierre a Paris le 11 Septembre 2007. © Pa © Patrick Carpentier / Bestimage Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Bernard Le Coq à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Bernard Le Coq à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Les obsèques de Maria Pacôme se sont déroulées en très petit comité... Mardi 11 décembre, l'enterrement de la comédienne, décédée samedi 1er décembre dernier à l'âge de 95 ans, s'est déroulé au cimetière du Père-Lachaise. Mais très peu de people se sont déplacés pour dire à dernier adieu à Maria Pacôme, puisqu'on pouvait même les compter sur les doigts d'une seule main. Aux côtés de son fils François, les acteurs Daniel Auteuil et Bernard Le Coq sont venus rendre un hommage à Maria Pacôme.Au Père-Lachaise, l'attaché de presse Dominique Segall a aussi tenu à assister aux obsèques de la comédienne. Hormis ces trois hommes, aucune autre star n'a fait le déplacement pour honorer la mémoire de cette comédienne qui a lutté contre des mois contre un cancer des amygdales. Depuis la mort de Maria Pacôme, son fils François a plusieurs fois pris la parole pour raconter la fin de vie de sa maman. "Une chose à partager : il faut une vraie réflexion sur la fin de vie assistée, parce que là, on est très loin de la dignité et de l'humanité", écrivait-il sur son compte Facebook au moment d'annoncer la terrible nouvelle."Dans sa grande insouciance, elle a pensé qu'on lui filerait un coup de main", a avoué François Pacôme sur RTL quelques jours après. S'il a décidé de mener ce combat pour le suicide assisté, c'est parce qu'il a vu sa maman partir. "Elle m'a demandé de l'aider à mourir tous les jours où je la voyais, a avoué le fils de Maria Pacôme. Elle m'a demandé à moi et à tous ses amis, aux médecins, à toutes les infirmières. (...) Pendant six mois, elle a demandé à tout le monde 'filez-moi un flingue, filez-moi le bouillon de huit heures, aidez-moi'" Soulagé par la mort de sa mère, François Pacôme est heureux qu'elle soit partie "dans son lit, face à son jardin". Archives - La comedienne Maria Pacome et son fils François-Pierre a Paris le 11 Septembre 2007. © Pa © Patrick Carpentier / Bestimage Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Dominique Segall arrive aux obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du Père © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Bernard Le Coq à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Bernard Le Coq à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE Exclusif - Daniel Auteuil à la sortie des obsèques de la comédienne Maria Pacôme au crématorium du P © AGENCE / BESTIMAGE
11 décembre 2018

Nordahl Lelandais reconnait les agressions sexuelles de deux petites-cousines

Nordahl Lelandais reconnait avoir des penchants pédophiles. D'après les informations de L'Express, le meurtrier présumé de la petite Maëlys mis en examen le vendredi 7 décembre dernier pour agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans et captation d'une vidéo pédopornographique, a reconnu des agressions sexuelles sur deux petites-cousines, lors d'une audition devant le juge d'instruction. Sur la vidéo en question tournée en juillet 2017, Nordahl Lelandais se filme en train de commettre des attouchements sexuels sur l'une des deux petites-cousines, qui s'avère être sa filleule. L'enfant est âgée de quatre ans.Ce n'est pas la première fois que l'ex-militaire est mis en examen pour ce type d'infractions. En juillet dernier, il avait été inculpé en raison d'une vidéo, témoignant de son agression sur une autre petite-cousine, pendant qu'elle dormait. Cette fillette est, elle, âgée de six ans. Les images auraient été capturées une semaine avant la disparition de Maëlys, précise L'Express.Nordahl Lelandais a reconnu avoir agressé sexuellement ces deux petites filles, évoquant des consommations de dogue et de boissons alcoolisées. "Je ne faisais pas vraiment la différence entre une femme et une enfant", a-t-il déclaré. L'ex-militaire aurait pris de la cocaïne et de l'alcool avant de s'attaquer à sa filleule. L'homme a également avoué avoir déjà été attiré par les petites filles "quand il était plus jeune". Interrogée par L'Express, l'avocate des familles des petites-cousines a réagi : "Ils ont pris acte des aveux de Nordahl Lelandais. Ces mises en examen laissent craindre qu'il ait pu diffuser la vidéo de leurs enfants sur des sites à caractère pédopornographique", a déclaré Caroline Rémond, au nom de ses clients. Une piste que n'écartent pas les enquêteurs. De son côté, Nordahl Lelandais a indiqué avoir supprimé les vidéos. Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys © Capture BFMTV Nordahl Lelandais reconnait avoir des penchants pédophiles. D'après les informations de L'Express, le meurtrier présumé de la petite Maëlys mis en examen le vendredi 7 décembre dernier pour agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans et captation d'une vidéo pédopornographique, a reconnu des agressions sexuelles sur deux petites-cousines, lors d'une audition devant le juge d'instruction. Sur la vidéo en question tournée en juillet 2017, Nordahl Lelandais se filme en train de commettre des attouchements sexuels sur l'une des deux petites-cousines, qui s'avère être sa filleule. L'enfant est âgée de quatre ans.Ce n'est pas la première fois que l'ex-militaire est mis en examen pour ce type d'infractions. En juillet dernier, il avait été inculpé en raison d'une vidéo, témoignant de son agression sur une autre petite-cousine, pendant qu'elle dormait. Cette fillette est, elle, âgée de six ans. Les images auraient été capturées une semaine avant la disparition de Maëlys, précise L'Express.Nordahl Lelandais a reconnu avoir agressé sexuellement ces deux petites filles, évoquant des consommations de dogue et de boissons alcoolisées. "Je ne faisais pas vraiment la différence entre une femme et une enfant", a-t-il déclaré. L'ex-militaire aurait pris de la cocaïne et de l'alcool avant de s'attaquer à sa filleule. L'homme a également avoué avoir déjà été attiré par les petites filles "quand il était plus jeune". Interrogée par L'Express, l'avocate des familles des petites-cousines a réagi : "Ils ont pris acte des aveux de Nordahl Lelandais. Ces mises en examen laissent craindre qu'il ait pu diffuser la vidéo de leurs enfants sur des sites à caractère pédopornographique", a déclaré Caroline Rémond, au nom de ses clients. Une piste que n'écartent pas les enquêteurs. De son côté, Nordahl Lelandais a indiqué avoir supprimé les vidéos. Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys © Capture BFMTV
11 décembre 2018

Penelope Fillon a bien été payée pour ne rien faire à "La Revue des deux mondes", c'est son ancien patron, Marc Ladreit de Lacharrière, qui le dit

Oui, Penelope Fillon a bien été rémunérée "de manière excessive" en tant que "conseiller littéraire" lors de l'année 2012, à la demande de son mari, François Fillon, avant carrément, d'être rémunérée, en 2013, pour des prestations "fictives", a reconnu, ce 11 décembre, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière. Les prestations de l'épouse de l'ancien candidat à l'élection présidentielle des Républicains se sont exercées au sein de la prestigieuse "Revue des Deux Mondes", propriété de Marc Ladreit de Lacharrière, pour laquelle Penelope Fillon a livré quelques notes de lecture, et pour un montant de 135.000 euros environ. Marc Ladreit de Lacharrière, qui a choisi de plaider coupable, a été condamné, ce mardi 11 décembre, à huit mois de prison avec sursis et 375.000 d'amende."Je regrette beaucoup, pendant cette période, de n'avoir pas suivi suffisamment bien les travaux de Penelope Fillon", a reconnu l'homme d'affaires. Son "plaider-coupable" met à mal la défense du couple Fillon : depuis le début de l'affaire, ils ont toujours infirmé le caractère fictif de l'emploi de Penelope Fillon dans cette revue. Le couple Fillon est mis en examen notamment pour "détournement de fonds publics" et "complicité et recel d'abus de bien sociaux" est maintenant dans l'attente de la suite judiciaire. En fonction des réquisitions du Parquet national financier de la décision des juges, ils pourraient être renvoyés en correctionnelle. Penelope Fillon - François Fillon, candidat à l'élection présidentielle du parti ''Les Républicains" © Stephane Lemouton / Bestimage François Fillon et sa femme Penelope Fillon - Rassemblement de soutien à François Fillon, candidat d © LIONEL URMAN / BESTIMAGE François Fillon accompagné de sa femme Penelope avant la première confrontation entre les cinq princ © Patrick Kovarik / pool / Bestimage Oui, Penelope Fillon a bien été rémunérée "de manière excessive" en tant que "conseiller littéraire" lors de l'année 2012, à la demande de son mari, François Fillon, avant carrément, d'être rémunérée, en 2013, pour des prestations "fictives", a reconnu, ce 11 décembre, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière. Les prestations de l'épouse de l'ancien candidat à l'élection présidentielle des Républicains se sont exercées au sein de la prestigieuse "Revue des Deux Mondes", propriété de Marc Ladreit de Lacharrière, pour laquelle Penelope Fillon a livré quelques notes de lecture, et pour un montant de 135.000 euros environ. Marc Ladreit de Lacharrière, qui a choisi de plaider coupable, a été condamné, ce mardi 11 décembre, à huit mois de prison avec sursis et 375.000 d'amende."Je regrette beaucoup, pendant cette période, de n'avoir pas suivi suffisamment bien les travaux de Penelope Fillon", a reconnu l'homme d'affaires. Son "plaider-coupable" met à mal la défense du couple Fillon : depuis le début de l'affaire, ils ont toujours infirmé le caractère fictif de l'emploi de Penelope Fillon dans cette revue. Le couple Fillon est mis en examen notamment pour "détournement de fonds publics" et "complicité et recel d'abus de bien sociaux" est maintenant dans l'attente de la suite judiciaire. En fonction des réquisitions du Parquet national financier de la décision des juges, ils pourraient être renvoyés en correctionnelle. Penelope Fillon - François Fillon, candidat à l'élection présidentielle du parti ''Les Républicains" © Stephane Lemouton / Bestimage François Fillon et sa femme Penelope Fillon - Rassemblement de soutien à François Fillon, candidat d © LIONEL URMAN / BESTIMAGE François Fillon accompagné de sa femme Penelope avant la première confrontation entre les cinq princ © Patrick Kovarik / pool / Bestimage
11 décembre 2018

PHOTOS. Découvrez l'incroyable appartement londonien de Kate et Pippa Middleton, à vendre pour 2,5 millions de dollars

Bonne nouvelle pour tous les fans de la famille royale britannique : vous pourrez bientôt vous offre un vrai appartement de princesse. En effet, Kate et Pippa Middleton ont décidé de se séparer de leur demeure luxueuse, située dans le quartier chic de Chelsea, à Londres. Les deux sœurs y ont habité avant que Kate Middleton n'épouse le prince Harry et déménage à Kensington Palace. C'est en 2002 que leurs parents, Carole et Michael, ont décidé d'acheter cet appartement pour leurs filles, pour la modique somme de 780.000 livres.Pour s'offrir ce bien d'exception, il faudra en revanche débourser une très jolie somme : 2.156.698 euros pour être exact. Et pour le vendre, l'agence immobilière a mis le paquet sur l'annonce. "Située dans la charmante rue Old Church, cette charmante maisonnette offre une place calme, lumineuse et spacieuse", comme on peut le lire sur le site de Knight Frank. Au rez-de-chaussée : une double salle de réception et une immense cuisine décorée de meubles élégants en bois. Le deuxième étage est quant à lui réserver aux chambres.On y trouve en effet, une immense suite parentale "avec une vue pittoresque sur les cheminées du vieux Chelsea", comme l'écrit l'agence immobilière sur son site internet. En plus de cet espace, les acheteurs pourront profiter de deux autres chambres ainsi que d'une grande salle de bains familiale, que Kate et Pippa Middleton ont utilisée. "La façade du bâtiment fait face à l'est et à l'ouest et offre une belle lumière matinale qui se poursuit toute la journée lorsque le soleil traverse la salle de réception jusque dans l'après-midi", lit-on enfin. Alors, conquis ? L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM Bonne nouvelle pour tous les fans de la famille royale britannique : vous pourrez bientôt vous offre un vrai appartement de princesse. En effet, Kate et Pippa Middleton ont décidé de se séparer de leur demeure luxueuse, située dans le quartier chic de Chelsea, à Londres. Les deux sœurs y ont habité avant que Kate Middleton n'épouse le prince Harry et déménage à Kensington Palace. C'est en 2002 que leurs parents, Carole et Michael, ont décidé d'acheter cet appartement pour leurs filles, pour la modique somme de 780.000 livres.Pour s'offrir ce bien d'exception, il faudra en revanche débourser une très jolie somme : 2.156.698 euros pour être exact. Et pour le vendre, l'agence immobilière a mis le paquet sur l'annonce. "Située dans la charmante rue Old Church, cette charmante maisonnette offre une place calme, lumineuse et spacieuse", comme on peut le lire sur le site de Knight Frank. Au rez-de-chaussée : une double salle de réception et une immense cuisine décorée de meubles élégants en bois. Le deuxième étage est quant à lui réserver aux chambres.On y trouve en effet, une immense suite parentale "avec une vue pittoresque sur les cheminées du vieux Chelsea", comme l'écrit l'agence immobilière sur son site internet. En plus de cet espace, les acheteurs pourront profiter de deux autres chambres ainsi que d'une grande salle de bains familiale, que Kate et Pippa Middleton ont utilisée. "La façade du bâtiment fait face à l'est et à l'ouest et offre une belle lumière matinale qui se poursuit toute la journée lorsque le soleil traverse la salle de réception jusque dans l'après-midi", lit-on enfin. Alors, conquis ? L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM L'appartement ou vivèrent Kate et Pippa Middleton à Londres est à vendre © WWW.KNIGHTFRANK.COM
11 décembre 2018

A 15 ans, elle meurt dans son bain électrocutée par son téléphone portable

Une histoire tragique. Une adolescente russe est décédée après avoir été électrocutée par son smartphone à son domicile. L'objet est tombé dans son bain alors que celui-ci était en train de charger au même moment. Comme le rapporte The Mirror, le décès a été immédiat.Irina Rybnikova avait seulement quinze ans et était championne d'arts martiaux. Elle pratiquait le pancrace, un sport de combat pratiqué dans l'Antiquité gréco-romaine : un mélange de boxe et de lutte. "Elle rêvait de devenir championne du monde", a révélé l'un de ses amis.Sa soeur, Tatiana, âgée de 25 ans, s'est confiée au quotidien russe Komsomolskaya Pravda suite au drame : "En août dernier, elle est devenue la marraine de mon enfant. Il l'appelait 'Nanny'. Et maintenant, elle n'est plus avec nous... Nos coeurs sont brisés". L'adolescente était "très jolie", avait "énormément d'amis" et était "aimée de tous", poursuit-elle.Un drame qui aurait pu être évité ?Si eau et électricité ne font pas bon ménage, l'accident aurait pu être évité. Toujours selon The Mirror, Yury Agrafonov, chef du département radio-électronique de l'Université d'État d'Irkoutsk en Russie, a apporté quelques explications. "Si le téléphone n'était pas branché sur du 220 volts, tout cela ne se serait pas produit", révèle-t-il. Irina Rybnikova est morte électrocutée dans son bain. Elle avait 15 ans. © The Mirror Une histoire tragique. Une adolescente russe est décédée après avoir été électrocutée par son smartphone à son domicile. L'objet est tombé dans son bain alors que celui-ci était en train de charger au même moment. Comme le rapporte The Mirror, le décès a été immédiat.Irina Rybnikova avait seulement quinze ans et était championne d'arts martiaux. Elle pratiquait le pancrace, un sport de combat pratiqué dans l'Antiquité gréco-romaine : un mélange de boxe et de lutte. "Elle rêvait de devenir championne du monde", a révélé l'un de ses amis.Sa soeur, Tatiana, âgée de 25 ans, s'est confiée au quotidien russe Komsomolskaya Pravda suite au drame : "En août dernier, elle est devenue la marraine de mon enfant. Il l'appelait 'Nanny'. Et maintenant, elle n'est plus avec nous... Nos coeurs sont brisés". L'adolescente était "très jolie", avait "énormément d'amis" et était "aimée de tous", poursuit-elle.Un drame qui aurait pu être évité ?Si eau et électricité ne font pas bon ménage, l'accident aurait pu être évité. Toujours selon The Mirror, Yury Agrafonov, chef du département radio-électronique de l'Université d'État d'Irkoutsk en Russie, a apporté quelques explications. "Si le téléphone n'était pas branché sur du 220 volts, tout cela ne se serait pas produit", révèle-t-il. Irina Rybnikova est morte électrocutée dans son bain. Elle avait 15 ans. © The Mirror
11 décembre 2018

Un homme égorge sa nièce de trois ans, le papa entend toute la scène avec un moniteur pour bébé

Une scène à glacer le sang. A Clinton, dans le sud du Kentucky, Emanual Fluter, 33 ans, a tué sa nièce, Josephine Bulubenchi âgée de trois ans, en lui tranchant la gorge le dimanche 9 décembre dernier au soir, indique WYMT. La fillette est morte à l'hôpital britannique pour enfants, d'après les informations du coroner du comté de Fayette, rapportées par le média. A l'aide d'un moniteur pour bébé, le papa de la petite fille a entendu cette scène effroyable à distance, précise WYMT. Lorsque Josephine Bulubenchi a été tuée, quatre autres enfants étaient présents dans la pièce. Emanuel Fluter a également attaqué son beau-frère.L'homme a été inculpé d'agression au premier degré dans un premier temps puis de mise en danger sans motif. Emanuel Fluter est en isolement cellulaire avec une caution de 1 million de dollars. Interrogés par WYMT, les voisins de la famille ont ainsi réagi, sous le choc : "Ils sont une si belle famille avec les enfants, la maman, et le papa, ils sont très sympathiques. Les enfants jouent beaucoup dans la cour. C'était extrêmement déchirant. Je ne peux tout simplement pas imaginer quelqu'un capable de faire ça." Emanuel Fluter doit répondre aux accusations le mardi 11 décembre devant le tribunal du comté de Clinton à Albany. Clinton (Kentucky) © Google Maps Une scène à glacer le sang. A Clinton, dans le sud du Kentucky, Emanual Fluter, 33 ans, a tué sa nièce, Josephine Bulubenchi âgée de trois ans, en lui tranchant la gorge le dimanche 9 décembre dernier au soir, indique WYMT. La fillette est morte à l'hôpital britannique pour enfants, d'après les informations du coroner du comté de Fayette, rapportées par le média. A l'aide d'un moniteur pour bébé, le papa de la petite fille a entendu cette scène effroyable à distance, précise WYMT. Lorsque Josephine Bulubenchi a été tuée, quatre autres enfants étaient présents dans la pièce. Emanuel Fluter a également attaqué son beau-frère.L'homme a été inculpé d'agression au premier degré dans un premier temps puis de mise en danger sans motif. Emanuel Fluter est en isolement cellulaire avec une caution de 1 million de dollars. Interrogés par WYMT, les voisins de la famille ont ainsi réagi, sous le choc : "Ils sont une si belle famille avec les enfants, la maman, et le papa, ils sont très sympathiques. Les enfants jouent beaucoup dans la cour. C'était extrêmement déchirant. Je ne peux tout simplement pas imaginer quelqu'un capable de faire ça." Emanuel Fluter doit répondre aux accusations le mardi 11 décembre devant le tribunal du comté de Clinton à Albany. Clinton (Kentucky) © Google Maps
11 décembre 2018

Meghan Markle et le prince Harry vont perdre l'une de leurs plus fidèles alliées

Coup dur pour le prince Harry et Meghan Markle ! Quelques mois seulement après la démission surprise de l'assistance personnelle de la duchesse de Sussex, une deuxième personne vient de claquer la porte. Selon les informations du Daily Mail, Samantha Cohen a décidé de quitter la famille royale après 17 ans de bons et loyaux services. "La reine a prêté à Meghan Markle l'une de ses plus fidèles assistantes, explique le tabloïd. Elle a déménagé de Buckingham Palace à Kensington Palace et la Duchesse de Sussex est dite être prête pour 'six mois d'écoute'."Surnommée "la panthère", Samantha Cohen œuvrait dans l'ombre pour permettre à Meghan Markle de s'intégrer au mieux dans la famille royale britannique. Mais visiblement, le caractère trempé de la duchesse de Sussex n'a pas plu à l'australienne. Elle aurait tout de même décidé d'attendre le printemps prochain, et la naissance du royal baby, pour quitter ses fonctions. Dans les rangs de l'équipe de Meghan Markle, il n'en fallait pas plus pour lui trouver un surnom peu glorieux. Désormais, son staff l'appelle "la duchesse difficile", selon L'Express.Il y a quelques mois, son assistante Melissa Touabti avait déjà décidé de démissionner. En cause ? Le comportement de Meghan Markle. Selon des informations du Daily Mail, Melissa Touabti n'aurait pas supporté la pression qui pesait sur ses épaules. "Son poste était soumis à une très intense pression et, au final, c'en était trop, a confié une source au média britannique. Elle a dû supporter beaucoup de choses. Meghan lui en demandait beaucoup et elle a fini par fondre en larmes. (...) Il valait mieux pour toutes les deux qu'elles suivent des chemins séparés." Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex - La famille royale © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex quittent la soirée R © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex (enceinte) lors d'une visite du si © Vantage News / Bestimage Coup dur pour le prince Harry et Meghan Markle ! Quelques mois seulement après la démission surprise de l'assistance personnelle de la duchesse de Sussex, une deuxième personne vient de claquer la porte. Selon les informations du Daily Mail, Samantha Cohen a décidé de quitter la famille royale après 17 ans de bons et loyaux services. "La reine a prêté à Meghan Markle l'une de ses plus fidèles assistantes, explique le tabloïd. Elle a déménagé de Buckingham Palace à Kensington Palace et la Duchesse de Sussex est dite être prête pour 'six mois d'écoute'."Surnommée "la panthère", Samantha Cohen œuvrait dans l'ombre pour permettre à Meghan Markle de s'intégrer au mieux dans la famille royale britannique. Mais visiblement, le caractère trempé de la duchesse de Sussex n'a pas plu à l'australienne. Elle aurait tout de même décidé d'attendre le printemps prochain, et la naissance du royal baby, pour quitter ses fonctions. Dans les rangs de l'équipe de Meghan Markle, il n'en fallait pas plus pour lui trouver un surnom peu glorieux. Désormais, son staff l'appelle "la duchesse difficile", selon L'Express.Il y a quelques mois, son assistante Melissa Touabti avait déjà décidé de démissionner. En cause ? Le comportement de Meghan Markle. Selon des informations du Daily Mail, Melissa Touabti n'aurait pas supporté la pression qui pesait sur ses épaules. "Son poste était soumis à une très intense pression et, au final, c'en était trop, a confié une source au média britannique. Elle a dû supporter beaucoup de choses. Meghan lui en demandait beaucoup et elle a fini par fondre en larmes. (...) Il valait mieux pour toutes les deux qu'elles suivent des chemins séparés." Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex - La famille royale © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex quittent la soirée R © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex (enceinte) lors d'une visite du si © Vantage News / Bestimage
11 décembre 2018

PHOTOS. Miss France 2019 : découvrez nos cinq favorites 

Miss Rhônes-Alpes, Pauline IaniroElle est LA favorite dans les sondages. Pauline Ianiro est étudiante en première année de droit et pompière réserviste. C'est la deuxième fois qu'elle tente sa chance, la première fois qu'elle parvient à gagner le titre régional. Elle accède ainsi au concours national, dernière étape qui lui permet de toucher du doigt son rêve de devenir Miss France. "C'était un challenge personnel parce que ma taille a été un complexe pendant très longtemps, mes formes aussi, je me suis fait tacler sur les réseaux sociaux la première année comme quoi j'étais trop grosse et que je n'étais pas faite pour ce monde-là", a expliqué la jeune femme d'1.80m au Dauphiné Libéré, avant de poursuivre : "Je me suis dit que je pouvais être plus forte que ça et que je pouvais y arriver, et au final je vois où j'en suis aujourd'hui, je vois tous ceux qui m'ont critiquée... et je m'en fiche en fait de ce qu'ils disent !".Miss Languedoc-Roussillon, Lola BrenguesDu haut de son 1,77m, Lola Brengues, Miss Languedoc-Roussillon, compte parmi les favorites des internautes qui voient déjà son sourire en haut du podium. A peine titulaire du baccalauréat, elle avait commencé des études de science de la vie pour devenir ingénieur de l'environnement. Etudes mises entre parenthèses le temps d'aller au bout de l'élection de Miss France 2019, qui si tiendra le 15 décembre prochain. Et si elle ne remporte pas la couronne, Lola Brengues est déjà fière de son parcours et heureuse de ce qu'il lui a apporté. "L'élection m'a permis de prendre un peu plus confiance en moi. Elle m'a appris que je suis capable de le faire ! Je ne pensais pas que j'allais gérer le stress si bien et je suis fière de moi", a-t-elle confié au site Lorenaespana.Miss Ile-de-France, Alice QuéretteElle ne voulait pas avoir de regret. Alice Quérette, élue Miss Ile-de-France 2018 s'est inscrite au concours à 24 ans, âge limite pour devenir Miss France. "Cette année, j'ai eu 24 ans (deadline pour s'inscrire au concours) et je ne voulais pas avoir de regrets", a-t-elle expliqué à nos confrères de LCI. Elle a pratiqué le tennis en compétition pendant 12 ans et veut faire de l'industrie de la mode sa cause première : "Si je suis élue Miss France, je souhaiterais utiliser ma notoriété pour mettre en avant le slowfashion. L'industrie de la mode est la seconde industrie la plus polluante au monde (après l'industrie du pétrole). Il y a énormément de challenges à relever dans cette industrie, d'un point de vue économique, social et environnemental", a-t-elle expliqué.Miss Franche-Comté, Lauralyne DesmenayElle a 18 ans et mesure 1,80m. Lauralyne Desmenay a séduit la rédaction avec sa fraîcheur et son inconditionnel sourire. Elle pratique la boxe et sait déjà ce qu'elle veut faire de sa vie. Elle étudie en prépa HEC pour pouvoir entrer dans une grande école de commerce et peut-être un jour travailler dans une entreprise dans le domaine de la mode.Miss Nord-Pas-de-Calais, Annabelle VaraneAnnabelle Varane, petite soeur du champion du monde de football Raphaël Varane, est Miss Nord-Pas-de-Calais 2018. Avec son sourire ultra-bright, la jeune femme de 19 ans tente sa chance au concours après que trois Miss de sa région aient remporté la couronne en seulement quatre ans. Une région dont elle est fière : "Le Nord-Pas-de-Calais, c'est avant tout la convivialité, beaucoup de chaleur humaine et surtout de la simplicité, typique des ch'tis. Ce sont des valeurs que je souhaite incarner à travers mon écharpe et dont je suis fière. Notre région est extrêmement variée sur le plan humain avec une population très diversifiée, et une proximité avec de grandes capitales européennes", a-t-elle confié à Paris Match. Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © BENJAMIN DECOIN/SIPA Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © Facebook Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © INSTAGRAM Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © Facebook Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © INSTAGRAM Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 1er septembre 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 12 juillet 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 21 novembre 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 3 août 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Miss Languedoc-Roussillon, Lola Brengues © BENJAMIN DECOIN/SIPA Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © BENJAMIN DECOIN/SIPA Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Alice Querette, Miss Ile De France le 11 juillet 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 16 novembre 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 26 juillet 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 9 novembre 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Miss Ile-de-France, Alice Querette © BENJAMIN DECOIN/SIPA Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 10 octobre 2018 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 20 juillet 2017 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 23 octobre 2018 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 25 juin 2018 © INSTAGRAM/VARANE Miss Nord-Pas-de-Calais, Annabelle Varane © BENJAMIN DECOIN/SIPA Miss Rhônes-Alpes, Pauline IaniroElle est LA favorite dans les sondages. Pauline Ianiro est étudiante en première année de droit et pompière réserviste. C'est la deuxième fois qu'elle tente sa chance, la première fois qu'elle parvient à gagner le titre régional. Elle accède ainsi au concours national, dernière étape qui lui permet de toucher du doigt son rêve de devenir Miss France. "C'était un challenge personnel parce que ma taille a été un complexe pendant très longtemps, mes formes aussi, je me suis fait tacler sur les réseaux sociaux la première année comme quoi j'étais trop grosse et que je n'étais pas faite pour ce monde-là", a expliqué la jeune femme d'1.80m au Dauphiné Libéré, avant de poursuivre : "Je me suis dit que je pouvais être plus forte que ça et que je pouvais y arriver, et au final je vois où j'en suis aujourd'hui, je vois tous ceux qui m'ont critiquée... et je m'en fiche en fait de ce qu'ils disent !".Miss Languedoc-Roussillon, Lola BrenguesDu haut de son 1,77m, Lola Brengues, Miss Languedoc-Roussillon, compte parmi les favorites des internautes qui voient déjà son sourire en haut du podium. A peine titulaire du baccalauréat, elle avait commencé des études de science de la vie pour devenir ingénieur de l'environnement. Etudes mises entre parenthèses le temps d'aller au bout de l'élection de Miss France 2019, qui si tiendra le 15 décembre prochain. Et si elle ne remporte pas la couronne, Lola Brengues est déjà fière de son parcours et heureuse de ce qu'il lui a apporté. "L'élection m'a permis de prendre un peu plus confiance en moi. Elle m'a appris que je suis capable de le faire ! Je ne pensais pas que j'allais gérer le stress si bien et je suis fière de moi", a-t-elle confié au site Lorenaespana.Miss Ile-de-France, Alice QuéretteElle ne voulait pas avoir de regret. Alice Quérette, élue Miss Ile-de-France 2018 s'est inscrite au concours à 24 ans, âge limite pour devenir Miss France. "Cette année, j'ai eu 24 ans (deadline pour s'inscrire au concours) et je ne voulais pas avoir de regrets", a-t-elle expliqué à nos confrères de LCI. Elle a pratiqué le tennis en compétition pendant 12 ans et veut faire de l'industrie de la mode sa cause première : "Si je suis élue Miss France, je souhaiterais utiliser ma notoriété pour mettre en avant le slowfashion. L'industrie de la mode est la seconde industrie la plus polluante au monde (après l'industrie du pétrole). Il y a énormément de challenges à relever dans cette industrie, d'un point de vue économique, social et environnemental", a-t-elle expliqué.Miss Franche-Comté, Lauralyne DesmenayElle a 18 ans et mesure 1,80m. Lauralyne Desmenay a séduit la rédaction avec sa fraîcheur et son inconditionnel sourire. Elle pratique la boxe et sait déjà ce qu'elle veut faire de sa vie. Elle étudie en prépa HEC pour pouvoir entrer dans une grande école de commerce et peut-être un jour travailler dans une entreprise dans le domaine de la mode.Miss Nord-Pas-de-Calais, Annabelle VaraneAnnabelle Varane, petite soeur du champion du monde de football Raphaël Varane, est Miss Nord-Pas-de-Calais 2018. Avec son sourire ultra-bright, la jeune femme de 19 ans tente sa chance au concours après que trois Miss de sa région aient remporté la couronne en seulement quatre ans. Une région dont elle est fière : "Le Nord-Pas-de-Calais, c'est avant tout la convivialité, beaucoup de chaleur humaine et surtout de la simplicité, typique des ch'tis. Ce sont des valeurs que je souhaite incarner à travers mon écharpe et dont je suis fière. Notre région est extrêmement variée sur le plan humain avec une population très diversifiée, et une proximité avec de grandes capitales européennes", a-t-elle confié à Paris Match. Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © BENJAMIN DECOIN/SIPA Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © Facebook Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © INSTAGRAM Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © Facebook Pauline Ianiro, Miss Rhônes-Alpes 2018 © INSTAGRAM Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 1er septembre 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 12 juillet 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 21 novembre 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Lola Brengues, Miss Lanquedoc-Roussillon le 3 août 2018 © INSTAGRAM/BRENGUES Miss Languedoc-Roussillon, Lola Brengues © BENJAMIN DECOIN/SIPA Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © BENJAMIN DECOIN/SIPA Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Lauralyne Desmenais, Miss Franche-Comté 2018 © INSTAGRAM Alice Querette, Miss Ile De France le 11 juillet 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 16 novembre 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 26 juillet 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Alice Querette, Miss Ile De France le 9 novembre 2018 © INSTAGRAM/QUERETTE Miss Ile-de-France, Alice Querette © BENJAMIN DECOIN/SIPA Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 10 octobre 2018 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 20 juillet 2017 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 23 octobre 2018 © INSTAGRAM/VARANE Annabelle Varane, Miss Nord Pas De Calais le 25 juin 2018 © INSTAGRAM/VARANE Miss Nord-Pas-de-Calais, Annabelle Varane © BENJAMIN DECOIN/SIPA
11 décembre 2018

En Russie, un ancien policier est reconnu coupable de... 78 crimes !

L'ancien policier Mikhail Popkov détient un triste record : celui du plus grand serial killer de l'histoire de la Russie. En 2015, il a déjà été condamné à la prison à perpétuité après avoir été reconnu coupable de 22 meurtres de jeunes femmes. Lundi 10 décembre, la justice russe l'a de nouveau condamné pour... 56 féminicides supplémentaires, commis entre 1992 et 2007 ! Avec 78 décès à son actif, il surpasse donc les deux autres tueurs en série les plus connus de ce pays.Mikhail Popkov avait "un besoin pathologique de tuer des gens", comme on peut le lire dans le communiqué du bureau du procureur, cité par l'agence Interfax. En plus de ces 78 meurtres, il a également été reconnu coupable d'avoir violé dix de ses victimes. Après avoir été condamné la première fois, il a avoué 59 autres crimes, dont trois n'ont pas pu être confirmés par la police. Son mode opératoire était toujours le même. Ses victimes : des prostituées ou des mères de famille. Le procédé : il les emmenait faire un tour en voiture, de fonction parfois, dans la ville de Angarsk.Son arme : une hache ou un marteau. Le lieu du crime : des cimetières, des bois ou des bords de route. S'il les visait, c'est souvent parce qu'elles étaient en état d'ébriété et qu'il jugeait cela "immoral". Mikhail Popkov a été policier jusqu'en 1998, et avait même enquêté sur ses propres crimes. Le serial killer avait été arrêté en 2012 à Vladivostok, identifié après une enquête à grande échelle. Condamné à perpétuité en 2015, il a été condamné à une deuxième peine de prison à vie. En Russie, un ancien policier est reconnu coupable de... 78 crimes ! © Capture Daily Mail L'ancien policier Mikhail Popkov détient un triste record : celui du plus grand serial killer de l'histoire de la Russie. En 2015, il a déjà été condamné à la prison à perpétuité après avoir été reconnu coupable de 22 meurtres de jeunes femmes. Lundi 10 décembre, la justice russe l'a de nouveau condamné pour... 56 féminicides supplémentaires, commis entre 1992 et 2007 ! Avec 78 décès à son actif, il surpasse donc les deux autres tueurs en série les plus connus de ce pays.Mikhail Popkov avait "un besoin pathologique de tuer des gens", comme on peut le lire dans le communiqué du bureau du procureur, cité par l'agence Interfax. En plus de ces 78 meurtres, il a également été reconnu coupable d'avoir violé dix de ses victimes. Après avoir été condamné la première fois, il a avoué 59 autres crimes, dont trois n'ont pas pu être confirmés par la police. Son mode opératoire était toujours le même. Ses victimes : des prostituées ou des mères de famille. Le procédé : il les emmenait faire un tour en voiture, de fonction parfois, dans la ville de Angarsk.Son arme : une hache ou un marteau. Le lieu du crime : des cimetières, des bois ou des bords de route. S'il les visait, c'est souvent parce qu'elles étaient en état d'ébriété et qu'il jugeait cela "immoral". Mikhail Popkov a été policier jusqu'en 1998, et avait même enquêté sur ses propres crimes. Le serial killer avait été arrêté en 2012 à Vladivostok, identifié après une enquête à grande échelle. Condamné à perpétuité en 2015, il a été condamné à une deuxième peine de prison à vie. En Russie, un ancien policier est reconnu coupable de... 78 crimes ! © Capture Daily Mail
11 décembre 2018

Patrick Bruel : l'origine de son pseudo et pourquoi il a voulu que ses fils le portent

Le chanteur et acteur Patrick Bruel est né le 14 mai 1959 en Algérie, un pays qu'il quittera définitivement en 1962. La future star est née Patrick Benguigui et revient sur l'origine de son pseudonyme dans le documentaire La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h sur Cstar. Le pseudonyme Bruel n'est pas le fruit d'une vraie maturation, mais bien plutôt une trouvaille de dernière minute pas du tout liée, contrairement à ce que prétend une légende tenace, à Jacques Brel, l'une de ses idoles.Patrick Bruel raconte dans le documentaire la naissance de son célèbre pseudo : "C'est le hasard complet. Ce n'est pas moi qui ai trouvé ce pseudonyme. C'est mon oncle Pierre, à la veille de faire l'affiche de Le coup de sirocco [son premier rôle de cinéma en 1979], J'étais chez ma grand-mère avec lui. Je lui dis : "Il faut absolument que je trouve un nom parce que c'est lundi !" Il est allé chercher dans un truc généalogique enfoui je ne sais où, pour sortir Bruel. Pendant des années, j'ai eu l'impression que ça n'était pas mon nom forcément."Mais, la notoriété venant, Patrick Benguigui se fait à l'idée de porter à la ville le nom de Bruel. "Je crois que c'est complètement devenu mon nom, le jour où je l'ai officialisé avant que mes enfants [Oscar et Léon, nés en 2003 et 2005 de son mariage avec l'écrivaine Amanda Sthers] ne naissent." Si le chanteur a voulu officialiser à l'état civil son pseudonyme, c'est pour une simple raison qu'il explique dans le documentaire Cstar. Patrick Bruel : "Pour que mes enfants puissent s'appeler Bruel-Benguigui et choisir quand ils le voudront. Mais j'ai gardé Benguigui [le nom de son père] quand même !"Diaporama réalisé par Arabelle Combet. Patrick Bruel aux NRJ Music Awards en 2018 © P BARIL Amanda Sthers reçoit la médaille Vermeil de la ville de Paris à l'hôtel de ville de Pari le 6 décembre 2018 © BESTIMAGE Les deux enfants de Patrick Bruel et Amanda Sthers le 12 août 2014 © INSTAGRAM/AMANDASTHERS Patrick Bruel, James Caan et Amanda Sthers (réalisatrice) à l'avant-première du film "Holy Lands" au cinéma UGC Normandie à Paris le 4 décembre 2018 © BESTIMAGE Amanda Sthers et Patrick Bruel à Paris le 31 Janvier 2013 © BESTIMAGE Amanda Sthers et Patrick Bruel auc César en 2007 © MANO Le chanteur et acteur Patrick Bruel est né le 14 mai 1959 en Algérie, un pays qu'il quittera définitivement en 1962. La future star est née Patrick Benguigui et revient sur l'origine de son pseudonyme dans le documentaire La story de Patrick Bruel, le film de sa vie, diffusé ce 11 décembre 2018 à 21 h sur Cstar. Le pseudonyme Bruel n'est pas le fruit d'une vraie maturation, mais bien plutôt une trouvaille de dernière minute pas du tout liée, contrairement à ce que prétend une légende tenace, à Jacques Brel, l'une de ses idoles.Patrick Bruel raconte dans le documentaire la naissance de son célèbre pseudo : "C'est le hasard complet. Ce n'est pas moi qui ai trouvé ce pseudonyme. C'est mon oncle Pierre, à la veille de faire l'affiche de Le coup de sirocco [son premier rôle de cinéma en 1979], J'étais chez ma grand-mère avec lui. Je lui dis : "Il faut absolument que je trouve un nom parce que c'est lundi !" Il est allé chercher dans un truc généalogique enfoui je ne sais où, pour sortir Bruel. Pendant des années, j'ai eu l'impression que ça n'était pas mon nom forcément."Mais, la notoriété venant, Patrick Benguigui se fait à l'idée de porter à la ville le nom de Bruel. "Je crois que c'est complètement devenu mon nom, le jour où je l'ai officialisé avant que mes enfants [Oscar et Léon, nés en 2003 et 2005 de son mariage avec l'écrivaine Amanda Sthers] ne naissent." Si le chanteur a voulu officialiser à l'état civil son pseudonyme, c'est pour une simple raison qu'il explique dans le documentaire Cstar. Patrick Bruel : "Pour que mes enfants puissent s'appeler Bruel-Benguigui et choisir quand ils le voudront. Mais j'ai gardé Benguigui [le nom de son père] quand même !"Diaporama réalisé par Arabelle Combet. Patrick Bruel aux NRJ Music Awards en 2018 © P BARIL Amanda Sthers reçoit la médaille Vermeil de la ville de Paris à l'hôtel de ville de Pari le 6 décembre 2018 © BESTIMAGE Les deux enfants de Patrick Bruel et Amanda Sthers le 12 août 2014 © INSTAGRAM/AMANDASTHERS Patrick Bruel, James Caan et Amanda Sthers (réalisatrice) à l'avant-première du film "Holy Lands" au cinéma UGC Normandie à Paris le 4 décembre 2018 © BESTIMAGE Amanda Sthers et Patrick Bruel à Paris le 31 Janvier 2013 © BESTIMAGE Amanda Sthers et Patrick Bruel auc César en 2007 © MANO
11 décembre 2018

Kim Kardashian est comme vous : son incroyable révélation concernant sa routine beauté 

Sans maquille, Kim Kardashian n'est pas. En effet, il est assez rare de voir la brune de 38 ans le teint au naturel. La soeur de Kendall Jenner fait énormément attention à son apparence et ne sort que très rarement sans avoir le visage maquillé à la perfection. La reine du contouring a déjà livré des tutos make up à ses nombreux fans et initie même sa fille à la pratique. Il y a peu, la femme de Kanye West dévoilait une vidéo dans laquelle sa petite fille North lui refaisait une beauté. Professionnelle dans le domaine, la business woman a ainsi lancé sa marque de cosmétiques KKW en juin 2017.Toutefois, celle qui semble prendre soin de soi et de sa peau a fait une confession lors de l'émission Busy Tonight présentée par Busy Philipps aux Etats-Unis. Il lui arrive fréquemment d'aller se coucher le visage encore placardé de maquillage. Comme de nombreuses femmes, Kim Kardashian a, quelques fois, tout simplement envie de se glisser dans son lit sans avoir à passer par la routine du soir : le démaquillage. "Je le fais souvent", a-t-elle avoué avec une grande sincérité, mais assure laisser sa peau tranquille "pendant deux jours" après cette infraction. Ce n'est pas un secret, passer cette étape n'est pas bon pour la peau : celle-ci devient sèche, des boutons font leur apparition et cela fragilise les cils. Mais après tout, si Kim Kardashian se l'autorise... Kim Kardashian à la soirée de gala Tiffany Blue Book à New York City, new York, Etats-Unis, le 9 oct © STARMAX / BESTIMAGE Kim Kardashian à la soirée de gala Tiffany Blue Book à New York City, new York, Etats-Unis, le 9 oct © STARMAX / BESTIMAGE Kim Kardashian quitte l'hôtel Mercer à New York le 30 Septembre 2018 © The ImageDirect / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés diner en famille au restaurant The Henry à Los Ange © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian arrive à l'inauguration du " Dreams Gallery " à Los Angeles Le 16 novembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés assister à la première du spectacle de Cher au théâ © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés assister à la première du spectacle de Cher au théâ © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West arrivent à la première du spectacle de Cher au théâtre Neil Si © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West arrivent à la première du spectacle de Cher au théâtre Neil Si © Backgrid USA / Bestimage Kanye West et sa femme Kim Kardashian - People à la première de la comédie musicale "The Cher Show" © Backgrid UK/ Bestimage Exclusif - Kim Kardashian et K. Kardashian sont allées faire du shopping chez Aldik Home à Van Nuys, © Backgrid USA / Bestimage BGUK_1430373 - Various, UNITED KINGDOM - Celebrity social media photos! Pictured: Kim Kardashian © Backgrid UK/ Bestimage Sans maquille, Kim Kardashian n'est pas. En effet, il est assez rare de voir la brune de 38 ans le teint au naturel. La soeur de Kendall Jenner fait énormément attention à son apparence et ne sort que très rarement sans avoir le visage maquillé à la perfection. La reine du contouring a déjà livré des tutos make up à ses nombreux fans et initie même sa fille à la pratique. Il y a peu, la femme de Kanye West dévoilait une vidéo dans laquelle sa petite fille North lui refaisait une beauté. Professionnelle dans le domaine, la business woman a ainsi lancé sa marque de cosmétiques KKW en juin 2017.Toutefois, celle qui semble prendre soin de soi et de sa peau a fait une confession lors de l'émission Busy Tonight présentée par Busy Philipps aux Etats-Unis. Il lui arrive fréquemment d'aller se coucher le visage encore placardé de maquillage. Comme de nombreuses femmes, Kim Kardashian a, quelques fois, tout simplement envie de se glisser dans son lit sans avoir à passer par la routine du soir : le démaquillage. "Je le fais souvent", a-t-elle avoué avec une grande sincérité, mais assure laisser sa peau tranquille "pendant deux jours" après cette infraction. Ce n'est pas un secret, passer cette étape n'est pas bon pour la peau : celle-ci devient sèche, des boutons font leur apparition et cela fragilise les cils. Mais après tout, si Kim Kardashian se l'autorise... Kim Kardashian à la soirée de gala Tiffany Blue Book à New York City, new York, Etats-Unis, le 9 oct © STARMAX / BESTIMAGE Kim Kardashian à la soirée de gala Tiffany Blue Book à New York City, new York, Etats-Unis, le 9 oct © STARMAX / BESTIMAGE Kim Kardashian quitte l'hôtel Mercer à New York le 30 Septembre 2018 © The ImageDirect / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés diner en famille au restaurant The Henry à Los Ange © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian arrive à l'inauguration du " Dreams Gallery " à Los Angeles Le 16 novembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés assister à la première du spectacle de Cher au théâ © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West sont allés assister à la première du spectacle de Cher au théâ © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West arrivent à la première du spectacle de Cher au théâtre Neil Si © Backgrid USA / Bestimage Kim Kardashian et son mari Kanye West arrivent à la première du spectacle de Cher au théâtre Neil Si © Backgrid USA / Bestimage Kanye West et sa femme Kim Kardashian - People à la première de la comédie musicale "The Cher Show" © Backgrid UK/ Bestimage Exclusif - Kim Kardashian et K. Kardashian sont allées faire du shopping chez Aldik Home à Van Nuys, © Backgrid USA / Bestimage BGUK_1430373 - Various, UNITED KINGDOM - Celebrity social media photos! Pictured: Kim Kardashian © Backgrid UK/ Bestimage
11 décembre 2018